Premier League : Everton tient tête à Liverpool dans le derby !

0
Ligue 1

C’est un derby de la Merseyside à suspense auquel nous avons assisté ce samedi après-midi, à Goodison Park. Jusque-là leaders de Premier League avec quatre victoires en autant de rencontres, les Toffees ont eu chaud, mais sont parvenus à préserver leur invincibilité sur leur pelouse, face à Liverpool (2-2).

 

Balayé contre Aston Villa avant la trêve (7-2), Liverpool voulait se rassurer à l’occasion de ce derby, qui s’annonçait bouillant au vu de la position des deux rivaux au classement. Quatrièmes avant cette rencontre, les Reds pouvaient revenir à hauteur de leurs adversaires du jour en cas de succès, avec la bagatelle de 12 points.

 

Liverpool a imposé son rythme

Dès le début des hostilités, l’équipe de Jurgen Klopp s’est positionnée très haut sur le terrain, avec notamment un Virgil Van Dijk agressif, bien décidé à ne pas laisser l’opportunité aux attaquants d’Everton de se retourner. Le premier éclair est intervenu dès la 4e minute, avec l’ouverture du score de Mané, qui a repris victorieusement un centre de Robertson à la suite d’un mouvement collectif où les Reds ont montré leur intention d’exploiter la largeur.

Devants au tableau d’affichage, les champions en titre ont cependant perdu Van Dijk dans la foulée, victime d’une sortie kamikaze de Pickford, qui aurait pu écoper d’un carton rouge. S’est ensuivi l’égalisation de la tête d’un Keane très en vue depuis le début de la rencontre, suite à un corner idéalement frappé par James Rodriguez.

Les débats ont été équilibrés, même si l’on a senti un léger avantage du côté des visiteurs, qui se sont créés les meilleures occasions, notamment par l’intermédiaire d’un côté gauche très actif avec la présence de joueurs comme Mané et Robertson. Les Reds ont su mettre plus de vitesse et de verticalité que les Toffees pour prendre peu à peu le contrôle du ballon. Néanmoins, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score de parité.

 

Everton et Calvert-Lewin se sont arrachés

Le deuxième acte a repris sur un rythme un peu moins élevé, les deux équipes ne voulant pas véritablement se livrer de peur de laisser des espaces derrière. La seconde période s’est emballée à vingt minutes du terme lorsque Mohamed Salah, malgré un match compliqué de se part, a redonné l’avantage au sien d’une superbe demi-volée qui est venue se loger dans le petit filet du gardien d’Everton. Malgré plusieurs occasions de break successives, les coéquipiers d’un Thiago Alcantara une nouvelle fois étincelant ne sont pas parvenus pas à tromper une troisième fois la vigilance de Pickford.

Au contraire, ce sont les Toffees qui se sont arrachés pour revenir une nouvelle fois au score. A la réception d’un centre de Lucas Digne, Dominic Calvert-Lewin s’est détendu, et a trompé Adrian pour permettre à son équipe de recoller à deux buts partout. Très volontaire sur le front de l’attaque, le buteur anglais a inscrit son sixième but de la saison en championnat, arrachant ainsi un précieux point qui a permis à Everton de tenir en échec son principal rival.

 

Une fin de match décousue

Si le score n’a ensuite plus changé, la fin de match a accouché de quelques faits de jeu majeurs, comme l’expulsion de Richarlison pour un tacle assassin sur Thiago Alcantara, ou encore le but refusé à Jordan Henderson pour un hors-jeu (très limite, on vous l’accorde) de Sadio Mané au départ de l’action. A l’issue d’une partie engagée et de qualité, les deux équipes se séparent donc sur un match nul (1-1) qui laissera sans doute plus de regrets aux joueurs de Liverpool qu’à ceux d’Everton, puisque ce résultat permet à ces derniers de garder provisoirement la tête de la Premier League.

 

Crédit photo de l’image en Une : Onze Mondial

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here