Angleterre

Premier League (J17) : Tottenham et Arsenal se rassurent, Sheffield sombre

À l’heure où les restes de foie gras sont dévorés, la Premier League continue sa période de Boxing Day, ou les équipes enchaînent 3 matchs en 10 jours. Aujourd’hui, quatre matchs étaient au programme. Des rencontres ouvertes et riches en buts puisque les filets ont tremblé au moins 2 fois à chaque fois. Toutefois, les prochaines journées de Premier League peuvent être menacées à cause du nouveau variant du coronavirus qui touche plusieurs clubs.

 

José Mourinho surclasse Marcelo Bielsa

À 13h30 avait lieu le choc de ce dimanche. Deux équipes au style opposé se faisaient face : le Tottenham de José Mourinho et le Leeds de Marcelo Bielsa. Si au classement et dans les statistiques, les Spurs semblaient au-dessus, Leeds a des arguments à faire valoir. Le jeu très offensif et porté vers l’avant en est un très bon exemple. Mais à l’heure du déjeuner, les coéquipiers de Tanguy Ndombélé, titulaire aujourd’hui, se sont montrés intraitables. Dès la première demi-heure de jeu, une mauvaise relance de Meslier permettait à Bergwijn d’obtenir un penalty transformé par Kane.

Juste avant la pause, Heung-Min Son vient inscrire son 100e but sous le maillot de Tottenham et met un coup sur la tête d’un Leeds impuissant. En conférence d’après-match, son entraineur témoignait : “Je suis heureux pour lui. Les gens réalisent que c’est un très grand joueur. Il ne marque pas tous ses buts sur penalty comme certains joueurs du même poste”. Le troisième but marqué par Toby Alderweireld viendra anéantir les espoirs des hommes de Bielsa. Le seul point noir de ce match pour les vainqueurs : le carton rouge de Matt Doherty suite à un deuxième carton jaune à la 90+2e. Une nouvelle victoire tactique du Special One qui confirme face à Marcelo Bielsa puisque ce dernier n’a jamais battu le Portugais.

 

Sheffield United dans une crise sans précédent

Rien ne va plus pour les Blades. Avec seulement deux petits points glanés depuis le début de la saison, la réaction était obligatoire face à Crystal Palace. Mais très rapidement, les hommes de Chris Wilder encaissent un but de Jeffrey Schlupp. Une magnifique passe dans la profondeur d’Andros Townsend qui prend de dos toute la défense de Sheffield crucifie d’entrée de jeu les visiteurs. La réaction a été bien trop maigre pour les coéquipiers du Français Lys Mousset, en témoigne le nombre de tirs cadrés de Sheffield tout au long de la rencontre : 2.

Peu avant la mi-temps, Eze remplace le buteur Schlupp victime d’une blessure. Et le jeune Anglais de 22 ans n’a pas tardé à faire trembler les filets une deuxième fois au Selhurst Park. Au terme d’une course extraordinaire de 40 mètres où il dribble un à un les défenseurs des Blades, Crystal Palace inscrit un deuxième but. Sheffield ne reviendra plus. Si tout est possible en Premier League, Sheffield a toutefois de fortes chances d’évoluer en Championship l’année prochaine.

Crystal Palace prend de l’air pendant que Sheffield se dirige vers le Championship. (Crédits : Twitter Premier League)

Les Loups piégés par les Mouettes

Brighton souffle. Menés 3-1 à la pause contre des Wolves bien en place, les coéquipiers de Neal Maupay arrachent un point et se donnent un peu d’air sur la zone rouge. Les Seagulls ont pourtant ouvert le score par l’intermédiaire d’Aaron Connolly. Cette joie fut de courte durée. 5 minutes après, l’ancien joueur d’Angers Romain Saïss redonne espoir aux Loups de Nuno Espirito Santo qui a délaissé son 3-5-2 pour un 4-2-3-1. L’absence de Raul Jimenez permet aux autres joueurs de s’affirmer : après un but contre son camp de Dan Burn, Ruben Neves transforme un penalty pour permettre aux siens de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance.

La reprise est poussive pour Wolverhampton qui encaisse très rapidement un but de Neal Maupey, également sur penalty. Et à force de se montrer dangereux, Brighton égalise grâce à Lewis Dunk à 20 minutes du terme. Le score ne bougera plus et les deux équipes repartent avec un point. “Nous faisons une bonne première mi-temps mais une équipe de Premier League ne peut pas commencer une deuxième mi-temps comme nous l’avons fait” déclare amèrement Ruben Neves à la presse. Au classement, les Seagulls sont 17e avec 3 points d’avance sur le premier relégable tandis que les Loups pointent à la 13e position.

 

Arsenal enchaîne sous la neige

Pour clôturer ce samedi de football, West Bromwich recevait les Gunners sous un déluge de neige. Ces conditions climatiques n’ont pas inquiété les hommes de Mikel Arteta qui commencent tambour battant. Un exploit individuel de Kieran Tierney permet à Arsenal de mener au score. 5 minutes plus tard, un superbe jeu en triangle conclu par Bukayo Saka fait lever Arteta. Cette période de Boxing Day semble sourire aux coéquipiers d’Aubameyang.

En seconde période, le festival offensif continue. Alors que la neige se calme, Alexandre Lacazette pousse par deux fois en cinq minutes le cuir au fond des filets d’un Sam Johnstone qui a multiplié les parades malgré les 4 buts encaissés. Arsenal se replace au classement et devrait bientôt rentrer en première partie de tableau. Mais l’Europe semble encore loin au vu du début de saison. De son côté, West Brom’ reste à la 19e et avant-dernière place, à trois points de Fulham, premier relégable avec deux matchs en moins.

Ce sont sous ces conditions climatiques que les Gunners se sont imposés. (Crédits : Twitter Premier League)

 

 

Cette journée a tenu toutes ses promesses et les hostilités ne sont pas terminées. En effet, ce dimanche auront lieu les rencontres opposant Newcastle à Leicester et Chelsea à Manchester City. Quant au match entre Burnley et Fulham, il a été reporté à cause des nombreux cas de covid-19 qui sévissent dans l’effectif de Fulham… 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire