Football

Preview Ligue 2 2019/2020 : Clermont Foot 63

Début du week end et nouveau club à être présenté aujourd’hui. Après un détour par l’Ouest de la France, nous nous rapprochons du Massif Central pour parler du Clermont Foot. Doyen de la division, le club auvergnat subit de grosses pertes mais garde le cap. Commençons dès à présent la preview !

Résumé de la saison 2018/2019

L’année de Clermont en championnat ne fut de tout repos pour les supporters. En effet, l’équipe entrainée par Pascal Gastien a enchainé les bonnes comme les mauvaises passes. Capable du meilleur comme du pire dans toutes les situations, les joueurs n’arrivent pas à tenir le coup durant 90 minutes. Avec le plus grand nombre de matchs nuls (15, à égalité avec le Havre et Châteauroux), la stagnation fut présente. Malgré des qualités défensives présentes et un Rémy Descamps dans les cages performant, c’est dans la capacité à empiler les buts que le club pêche. Pourtant, les éléments offensifs ont de loin réalisé une bonne saison, à l’image de Florian Ayé (18 buts et 4 passes décisives), Franck Honorat (10 passes décisives) ou Mathias Pereira Lage (7 buts et 4 passes décisives), mais le compteur de 44 buts sur 38 matchs démontrent que le bilan est maigre malgré tout. Au final, le club stagne dans le milieu de tableau et termine à une 10ème place, en dessous de ce que l’on aurait pu espérer pour eux.

Pour ce qui est des coupes nationales, ce fut léger. Une élimination lors de son entrée en lice face à Marignane en Coupe de France aux tirs aux buts. Et une sortie au second tour de Coupe de la Ligue contre Troyes après avoir battu Laval au tour précédant.

Une saison très intéressante sur le plan individuel, mais laisse à désirer sur le plan collectif.

Transferts arrêtés au 13 juillet

Arrivées

  • Adrian Grbic – SCR Altach, libre
  • Akim Zedadka – Marignane, libre
  • Cédric Hountondji – Levski Sofia, libre
  • Driss Trichard – Bordeaux , libre
  • David Gomis – Gazélec Ajaccio, libre
  • Till Cissokho – Bordeaux, libre
  • Jim Allevinah – Le Puy-en-Velay, libre

Départs

  • Florian Ayé – Brescia, 2M €
  • Alpha Sissoko – Saint-Étienne, libre
  • Pierre Patron – Le Mans, libre
  • Romain Spano – Annecy, libre
  • Ludovic Soares – Laval, libre
  • Manuel Perez – Lens, libre
  • Julien Laporte – Lorient, N/C
  • David Douline – Rodez, N/C
  • Faneva Andriatsima – Fin de contrat
  • Franck Honorat – Saint-Étienne, Fin du prêt
  • Rémy Descamps – PSG, Fin du prêt

L’effectif actuel

Avec le départ de plusieurs joueurs offensifs, le CF63 devra composer avec un nouvel attirail. Les arrivées d’Adrian Grbic et Jim Allevinah ressemblent à des paris. Une association des deux au centre, au vu de leurs profils respectifs, pourrait se révéler intéressant.

De plus, le milieu de terrain continuera à accueillir du beau monde, puisque Mathias Pereira Lage, Jonathan Iglesias et Johan Gastien restent à l’heure actuel au club. La rotation au centre n’en sera que bénéfique. Sur le côté gauche du milieu, il existe pour le moment aucune solution naturelle, et il faudra s’attendre à une solution de substitution en attendant de trouver un profil disponible. Pour l’aile droite, l’arrivée de David Gomis lancera une concurrence avec Alassane N’Diaye, qui se verra partir sur le flanc gauche cette saison.

Au niveau de la défense, l’arrivée de Cédric Hountondji est une aubaine ! Pour remplacer Julien Laporte, parti à Lorient, il formera un duo avec Florent Ogier, ce qui est une charnière centrale de qualité pour plus d’un club de Ligue 2. Sur les côtés, Jérôme Phojo jouera à droite suite au départ d’Alpha Sissoko et Vital N’Simba continuera son travail à gauche.

Pour les cages, c’est l’occasion ou jamais pour Mehdi Jeannin de retrouver une place de titulaire en Auvergne. Le bisontin, dans un rôle de second depuis presque 3 ans, est propulsé comme gardien titulaire pour le moment. Disposant d’une bonne expérience de la Ligue 2, il devrait vraisemblablement convenir pour la saison qui approche

Le onze pronostiquée par la rédaction : 4-4-2 à plat : Jeannin – N’Simba, Hountondji, Ogier, Phojo – N’Diaye, Pereira Lage, Iglesias, Gomis – Allevinah, Grbic

Le joueur à suivre : Mathias Pereira Lage

Toujours installé dans son club formateur, le jeunemilieu est la pièce maitresse de l’effectif. Polyvalent, technique, de bonnes qualités de finition, il a tout d’un jeune prometteur. A 22 ans, il pourrait très bien réaliser la dernière saison en Auvergne avant de viser plus haut. A moins que le club accède à la Ligue 1, et il sera intéressant pour lui de se démarquer par ce biais. Après une saison pleine l’année dernière (7 buts et 4 passes décisives en 35 matchs), l’international espoirs portugais devrait sans doutes réaliser une saison de même envergure ou d’un standing plus haut encore.

Mathias Pereira Lage sera déterminant au milieu la saison prochaine (Crédit : France Bleu Auvergne)

 

L’avis de la rédaction

Malgré les départs de joueurs déterminants la saison dernière à tous les secteurs, Clermont devrait jouer un rôle de troubles-fêtes. Sur le papier, l’effectif est affaibli dans quelques domaines de jeu, mais si le coaching de Pascal Gastien porte ses fruits, le CF63 est capable de réaliser de belles choses. Forts d’une bonne cohésion collective en plus des qualités individuelles de certains, c’est l’occasion ou jamais de mettre la barre plus haute. Avec l’émergence de jeunes possibles comme Naël Jaby ou Lorenzo Rajot, intégrés cette année aux pros. Cependant, pour éviter de réaliser de nouveaux une série de matchs nuls sans précédent, il faudra à tout prix trouver une solution pour être plus efficace devant le but. Et cette année ce sera sans Florian Ayé, ni Franck Honorat…

Pronostic de la rédaction : Une sixième place.

Crédit photo en Une : La Montagne

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
et, venenatis sit id facilisis diam quis commodo adipiscing eget nec ut