Rugby

Pro D2 : les principaux transferts de l’intersaison 2022/2023

La Pro D2 version 2022-2023 risque d'être palpitante à regarder.

À un peu plus d'un mois de la reprise de la Pro D2, nous vous proposons un récapitulatif des principaux mouvements du mercato estival.

Qui succédera à Bayonne comme champion de Pro D2 ? Qui subira la sentence d’une relégation en Nationale ? Les 16 équipes qui composent cette édition 2022-2023 de l’antichambre du Top 14 ont repris les chemins de l’entraînement ces dernières semaines pour répondre à ces questions. Avec pour certaines des effectifs remaniés, au contraire d’autres qui ont fait le choix de la stabilité.

Le choix de la stabilité pour Mont-de-Marsan

C’est le cas de Mont-de-Marsan. Le finaliste malheureux de la dernière finale de Pro D2 contre Bayonne a tout de même enregistré le départ de joueurs importants tel que Léo Coly. Le meilleur réalisateur de Pro D2 l’année dernière s’est engagé à Montpellier pour la saison prochaine. Pour le remplacer, le club landais a obtenu le prêt pour une saison du jeune Martin Doan en provenance du MHR. Auteur d’une saison prometteuse malgré la dernière place de Narbonne l’année dernière, le demi d’ouverture Joris Pialot tentera de poursuivre sa progression au sein des Jaunes et Noirs. 

Pour le relégué Biarritz, l’exode fut massif à la suite de cette triste saison. Les biarrots ont perdu leur capitaine Steffon Armitage. Ce dernier s’est engagé à Nice (Nationale). Outre Armitage, le troisième ligne, deuxième meilleur plaqueur du dernier Top 14 (226), Mathieu Hirigoyen et le talonneur Lucas Peyresblanques resteront dans l’élite du côté du Stade Français. Au total, 21 joueurs ont quitté le BO lors de cette intersaison. 

Au rayon des arrivées, le club basque a signé l'ex montpelliérain et international australien, Joe Tomane. De plus, le Biarritz Olympique a enregistré les arrivées d’Adrian Motoc (Aurilliac), Simon Augery (Montauban) et Thomas Sauveterre (Carcassonne). 3 joueurs qui ont prouvé leur valeur lors du dernier exercice de Pro D2. Enfin, le prometteur demi de mêlée toulousain, Baptiste Germain débarque en terre basque pour un prêt d’un an. 

Un recrutement 5 étoiles pour Oyonnax et Provence Rugby en Pro D2

S’il y a bien une équipe qui a réalisé un mercato XXL, c’est bien Oyonnax. Le club entraîné par Joe El Abd a signé plusieurs joueurs qui évoluaient au plus haut niveau la saison dernière. On pense notamment à l’international tongien, Steve Mafi qui débarque en provenance des London Irish. Le deuxième ligne pèsera sur les défenses de Pro D2 du haut de ses 2M01 et de ses 112Kg. Les Néo-Zélandais Joe Ravouvou (Bayonne) et Gavin Stark (Biarritz) tenteront quant à eux d’enflammer Charles-Mathon. Le premier a inscrit 6 essais avec Bayonne la saison dernière. Enfin, le cousin des frères Taofifenua, Filmo Taofifenua (Bayonne), Victor Lebas (Brive) et Wandrille Picault (Vannes) viennent renforcer le pack de l’USO, cette saison. 

Autre formation de Pro D2 a avoir réalisé un mercato conséquent, Provence Rugby. En plus d’avoir considérablement renforcé leur staff avec les arrivées de Stéphane Glas et Jacques Delmas, les provençaux ont réalisé de très bons coups sur le marché des transferts. Le plus gros d’entre eux, Teimana Harrison. Le troisième ligne international anglais (5 sélections en 2016) a disputé plus de 180 matchs avec les Saints de Northampton. Une expérience du très haut niveau qui pourrait permettre aux hommes de Mauricio Reggiardo de franchir un cap cette saison. Le demi de mêlée Joris Cazenave (Nevers), le deuxième ligne Clément Chartier (Colomiers) et l’ailier fidjien Adrian Sanday (Oyonnax) viennent également renforcer le dernier 7ème de Pro D2.

5ème de la dernière édition, Carcassonne n’est pas restée en reste en dépit de son faible budget. Le club audois a enregistré les arrivées de Pierre Aguillon (Castres) et du troisième ligne international écossais Rob Harley. Stéphane Onambélé (Castres), Etienne Herjean (Oyonnax) et Christopher Hilsenbeck (Vannes) complètent ce recrutement prometteur.

Le mercato de la relance pour Agen et Montauban 

Après une saison ratée, Agen a été très actif pour vite oublier ce mauvais souvenir. Pour sa première saison complète à la tête du club de Lot-et-Garonne, Bernard Goutta pourra compter sur le pilier anglais, Richard Barrington. Ce dernier débarque à Armandie après 9 ans sous les couleurs des Saracens (204 matchs). Dans l’optique de renforcer son paquet d'avants, le SUA a signé Antoine Erbani (Biarritz), Michelangelo Sosene-Feagai (Toulon) et du pilier habitué aux joutes de Pro D2, Malik Hamadache (Montpellier).

Autre équipe à vouloir viser plus haut que son résultat la saison dernière, Montauban. Le dernier 8ème de Pro D2 à opérer un solide recrutement pour viser le top 6 cette saison. Preuve en est, les arrivées de Shaun Venter (Bayonne), Quentin Witt (Provence Rugby) ou encore Semesa Rokoduguni (Bath). 

Même son de cloche à Vannes où la dernière saison (11ème) a été bien décevante au vu des 4ème et 2ème place accrochées en 2020 et 2021. Pour revenir dans le haut de tableau, les Bretons pourront compter sur le pilier néo-zélandais champion du monde 2011, John Afoa. Outre Afoa, Alapati Leiau (Bristol), Erwan Nicolas (Rouen) et Will Perciller (prêt du Stade Français) seront à surveiller cette saison.

Enfin, Grenoble a opté pour un recrutement bien ciblé malgré le départ de la pépite italienne Ange Capuozzo pour le Stade Toulousain. En effet, le club isérois a enregistré les arrivées du pilier anglais Sam Nixon, de la troisième ligne centre Talalelei Gray et du centre des London Irish, Terrence Hepetema. De plus, l'ailier Erwan Didi a également débarqué en provenance de Vannes. Un recrutement intelligent qui pourrait permettre aux Grenoblois de faire beaucoup mieux que leur 12ème place, l’année dernière. 

Les promus de Pro D2 actif lors de cette intersaison

Autre transfert à noter, celui de Mohamed Boughanmi à Rouen. Le pilier international français (1 sélection) tentera d’éviter au club normand le même sort que son ancien club relégué en Nationale 1, Narbonne. Ainsi, il connaîtra son 7ème club de sa carrière. 

Côté promu, on notera les arrivées de Marco Fuser (Newcastle), Dylan Lam (Brive) et d’ Ushangui Tcheishvili (Biarritz) pour Massy. Ian Kitwanga (UBB) tentera lui de se relancer chez Soyaux-Angoulême.

À lire aussi : Occitanie Beach Rugby Tour 2022 : Tout ce que vous devez savoir

Dernières publications

En haut