Real Sociedad : la Real joue ses cartes pour la Ligue des Champions

0
Real Sociedad - Crédit photo en Une : WeSportFR
Ligue 1

Au-delà des espérances, les basques réalisent une saison aux sommets en Liga. Actuellement en quatrième position, la Real est proche d’une qualification en Ligue des Champions, ce qui n’est plus arrivé depuis l’exercice 2013/2014, avec un certain Antoine Griezmann. Retour sur une saison palpitante pour le club basque.

Actuellement quatrième de Liga et qualifié en finale de Coupe du Roi, la Real Sociedad réalise une formidable saison.

L’effet rétro, une saison passionnante

Idéalement placé dans la course vers l’Europe, le club basque ambitionne la qualification en Ligue des Champions. Troisième attaque du championnat, un taux de passes courtes supérieur à la normale, le nombre de cartons jaunes le plus faible du pays, retraçons la saison de la Real Sociedad.

L’équipe surprise de la Liga se hisse dans les hauteurs du classement grâce au sens tactique du coach Alguacil. Dans sa maîtrise du ballon, la Real occupe idéalement le rectangle vert pour parvenir à ressortir proprement en phases offensives, afin de créer des attaques. Pour l’entraîneur basque, la meilleure défense, c’est la possession.

Un recrutement ambitieux

Au début de la saison, la Real Sociedad a effectué un départ correct. Mais, fin août le club basque a perdu le derby sur la pelouse de l’Athletic Bilbao. Intraitable à domicile, les autres basques démarraient leur saison formidablement. Une rencontre qui aurait pu avoir des effets néfastes sur la suite du championnat, où les différentes visions même si ce derby  est une fête aux couleurs du Pays Basque.

Alors, avec un recrutement intelligent, en relançant dans l’effectif de jeunes joueurs comme Ødegaard ou Isak. Des paris risqués qui ont portés leurs fruits sur la pelouse avec le talent de chacun. Sans oublier le rapatriement de Nacho Monreal, l’ancien Gunners, venu apporter son expérience au poste de latéral gauche. Un effectif présentant des atouts sur le terrain grâce au recrutement, comme l’indiquait le français Robin Le Normand, avec des joueurs techniquement au dessus du lot mais précise également : « Je pourrais citer toute l’équipe en fait. »

Ensuite, sur le marché des transferts, la Real ne fonctionne pas avec la même politique que son voisin qui achète seulement des joueurs basques. À Saint Sébastien, il ne faut pas être basque pour faire parti du onze. Un bel accomplissement pourrait même être symbolisé par l’unique français de l’équipe première, Robin Le Normand. Arrivé en 2016, le défenseur central effectuait cette année, sa première saison pleine. Avant cela, il évoluait en réserve à Brest où  Le Normand a disputé une seule rencontre en Ligue 2. Bloqué en Bretagne, le recruteur Éric Olhats, à l’origine du transfert d’Antoine Griezmann, s’intéresse à lui et le fait venir au club. Il se révèle aux yeux du grand public cette année, avec ses qualités de relances et son apport offensif, il se place également dans les meilleurs défenseurs de la saison en Liga.

Une saison sur le devant de la scène

À la mi-saison, la Real était classée en cinquième position. À la moitié du chemin, le club de San Sebastian a tenu en échec l’Atletico Madrid, le Real Betis ou encore le FC Barcelone. Pas toujours régulier, les hommes d’Alguacil sont, cependant, bien placés pour accrocher une qualification en compétition européenne dans la perspective de la prochaine saison.

Avant l’arrêt du championnat, l’équipe de San Sebastian a disputée sept rencontres de championnat résumées par trois défaites contre le Betis ou encore le FC Barcelone et quatre victoires face entre autres Valence et Bilbao lors du derby.

Un parcours idéal en Coupe du Roi 

Ensuite, en Coupe du Roi, la Real n’a jamais tremblée. Avec un parcours excellent, tombeur de Mirandés, d’Osasuna, de l’Espanyol Barcelone, de Ceuta et de Becerill. Le club basque a également croisé la route du grand Real Madrid. Au terme d’un match dantesque, la Real Sociedad a rapidement pris l’ascendant sur les madrilènes en seconde période, en menant 4 à 1 à la 69ème minute. Avec le réveil tardif des madrilènes, le club basque s’est finalement imposé 4 buts à 3. Vainqueur de Mirandés en demi-finale, un derby basque et une grande fête attendra l’Espagne, lorsqu’une nouvelle date sera émise.

La Real est l’équipe qui fait sensation en Espagne. L’effectif d’Imanol Alguacil est parfaitement placé pour jouer une Coupe d’Europe la saison prochaine. Enfin, il reste deux échéances pour le club basque en cas de reprise de la compétition. L’objectif est de gagner le derby en finale de Coupe du Roi et tenter de se qualifier en Ligue des Champions.

Ce que l’arrêt du championnat change pour la Real

Plusieurs éventualités sont à prévoir pour la suite de la Liga. Dans le cas où cette dernière ne reprenait pas, la Real Sociedad serait alors immédiatement projetée vers la Ligue des Champions. Confirmé il y a quelques jours par l’UEFA et la Liga. Le classement pris en compte dans cette éventualité sourirait au club basque.

Les hommes forts de cette saison

Mikel Oyarzabal célébrant la victoire aux côtés de Martin Ødegaard – Crédit photo : Agencia EFE

 

Martin Ødegaard

Prêté par le Réal Madrid, le jeune norvégien auteur de quatre réalisations et cinq passes décisives à prouver qu’il pouvait prendre la relève du croate Luka Modrić. À 20 ans, le milieu de terrain offensif a épaté par ses prouesses techniques. Créateur d’occasions, percutant et efficace dans le dribble. À l’image de l’enchaînement petit pont et passe décisive spectaculaire face à Alavés en septembre. Son avenir chez les Merengues ne dépend plus que des décisions au sujet de Modrić.

Mikel Oyarzabal

Le jeune espagnol de 23 ans est le joueur offensif clé de la Real Sociedad. Avec au compteur huit buts et six passes décisives, l’attaquant figure comme l’un des plus prolifiques de son équipe. Mikel est décrit comme un homme intelligent par ses anciens entraîneurs, capable d’évoluer à chaque poste offensif, Oyarzabal est le symbole de ce retour au sommet.

Que doit-on attendre de la Real Sociedad pour la suite

Avec un exercice 2019/2020 splendide, il faut prévoir pour la Real Sociedad de multiples destins. Tout d’abord, au niveau sportif, si la saison se stoppait dès maintenant, le club de Saint Sébastien sera qualifié en Ligue des Champions. Seulement, si le championnat reprend, les basques œuvreront pour obtenir cette qualification. Un objectif crucial pour marqué cette saison tant réussie.

De plus, l’intérêt de certains clubs pour quelques membres de l’effectif va s’accroître avec les multiples bonnes performances. Le club se chargera aussi de réaliser un recrutement favorable pour la prochaine. Un mercato, peut-être, sur la défensive à l’image de Willian José. Retenu cet hiver malgré l’œil porté par Tottenham, San Sebastian devra gérer les nombreux mouvements à prévoir.

Après le Pays Basque, nous prendrons, le 28/04, la direction de l’Andalousie pour parler du FC Séville.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here