Espagne

Liga (J18) : Séville et la Real Sociedad en croisade

Pour le compte de la 18e journée de Liga, le FC Séville et la Real Sociedad vont s’affronter en Andalousie pour ce qui s’apparente comme le choc surprise de cette journée. Peu de gens attendaient aussi haut le club basque, aujourd’hui 4e de Liga. Le FC Séville, à 3 points de son adversaire du jour, n’est pas en reste non plus. Avec un Barça diminué et au ralenti, une place sur le podium est jouable, tandis que les deux clubs de Madrid font la course en tête. 

Séville aime les matchs étriqués

Bien souvent cette année, le FC Séville s’est imposé sur le plus petit des scores. Des victoires étriquées, certes, mais 3 points pris à chaque fois. 5 fois déjà cette année, les Sévillans se sont imposés 1-0. Rarement leurs matchs produisent plus de 2 buts d’ailleurs. Après un début de saison mitigé, les hommes de Julen Lopetegui ont su se reprendre et relancer la machine. Sortis haut l’a main d’une poule facile en Ligue des Champions, les Andalous ont enchaîné en Liga. Sur les 10 derniers matchs, il ne se sont inclinés que 2 fois, pour 2 nuls et 6 victoires ! La dynamique est au beau fixe à Séville.

Pour ce match face à la Real Sociedad, Lopetegui sera privé de certains cadres comme Jésus Navas et Lucas Ocampos, blessés. Escudero, Fernandez et Vaclik manqueront aussi à l’appel. Pas de quoi refroidir les ardeurs des Sévillans, qui sauront sûrement s’extirper de ce match piège. En-Nesyri sera en revanche bien présent pour guider les siens. Seule fausse note, le classement à domicile des Blanquirrojos, seulement 9e avec 13 points pris sur 21 possibles.

La Real Sociedad lache du lest

En début d’année, la Real Sociedad était assise sur le trône de la Liga, à la faveur d’un début de saison franchement réussi. Les victoires s’empilaient, le club prenait confiance en lui et se voyait déjà aller loin. Les blessures ont certainement fait chuter le moral du côté du Pays Basque. Pire, les 3 défaites de rang en fin d’année ont fait chuter la Real au classement. 4e n’est certainement pas une mauvaise place, mais nous aurions presque pu espérer mieux pour cette formation, surprise de cette année. Heureusement, la victoire face à Bilbao, l’ennemi juré, a redonné du baume au coeur à cette formation haute en couleurs.

Pour ce match face à Séville, le champion d’Espagne 1982 se déplacera sans Sangali, leur gardien remplaçant Moya, leur meneur de jeu Silva ou encore Elustondo, défenseur titulaire. Januzaj ne sera lui aussi pas du voyage, tout comme Zaldua et Nacho Monreal. Il faudra donc s’en remettre aux talents de Willian José (3buts), Portu (5 buts) et d’Oyarzabal (7 buts) pour espérer l’emporter face à la formation andalouse. Sur les 5 dernières confrontations entre les deux équipes, la Real ne s’est jamais imposée, s’inclinant 3 fois, à chaque fois à l’extérieur.

Le match débutera à 14h, au Stade Pizjuán de Séville et sera arbitré par M. Rojas. Véritable choc surprise de l’année, la victoire ferait beaucoup de bien des deux côtés, si tant est si bien qu’une équipe arrive à faire la différence. Dernièrement, chaque équipe a réussi à marquer au moins un but à son adversaire, il devrait donc en être de même pour ce match important !

Crédits photo Une : sevillafc.es

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire