Catch

Résultats de NWA Into The Fire

Après un retour en fanfare en octobre avec son programme hebdomadaire « Powerr », la NWA produisait son premier PPV à la suite de la diffusion des neufs premiers épisodes de son programme. Surfant sur une bonne vague depuis sa renaissance, la promotion tenait à prouver qu’elle avait retrouvé son aura d’antan.

TOUT LE MONDE RESTE FORT

En rivalité depuis maintenant quelques semaines où chacun prouve ce qu’il a vendre, ce sont Eli Drake et « Mr. » Ken ANDEEEEEEEEEEEEERSON (excusez-moi) qui ont ouvert NWA Into The Fire. Un combat d’ouverture où on l’en demandait pas plus : les deux hommes ont bien chauffé le public tout en offrant un catch décent. Au final, c’est Drake qui l’emporte en contrant un sunset flip powerbomb de son adversaire en un tombé. Simple et efficace.

C’est ensuite l’énigmatique Thunder Rosa qui s’avance vers le ring pour affronter Tasha Steelz, qui effectuait ses débuts à la NWA. Ce qui est du combat, Rosa a foutu une bonne grosse correction à Steelz pendant quatre bonnes minutes qui sera achevée par un coup de genou à la volée suivi d’un double stomp. Néanmoins, Thunder Rosa reste sur sa faim et agresse son adversaire vaincue. Ashley Vox vole à son secours et prendra une bonne branlée de la part de sa rivale. Vox devait participer à un match par équipes plus tard dans la soirée, c’est raté.

Pour conclure cette première partie de soirée, on assistera à un combat de camions, ni de monster trucks — déso Hulk Hogan & The Giant — ce sont Trevor Murdoch et The Question Mark qui s’affrontent ce soir. Accompagné d’Aaron Stevens, la Question ne fera qu’une bouchée du vétéran. Question Mark ressort over, et c’est ça qu’on veut.

ROCK N’ ROLL

Qu’est-ce vous faites à 60 piges, vous ? A la retraite et devant Des Chiffres et des Lettres ? Dites vous que Robert Gibson et Ricky Morton sont parvenus à défendre avec succès leurs championnats par équipes de la NWA face au Wild Cards grâce à leur Double Dropkick alors que les Dawsons étaient venus foutre leur zbeul aux abords du ring.

Après avoir battu Mr. Anderson lors du combat d’ouverture, Eli Drake débarque une nouvelle fois pour déclarer ses intentions auprès du public d’Atlanta. La NWA est la promotion la plus en vue du moment, de ce fait, il souhaite devenir le lutteur le plus en vue de cette dernière. Il vise le championnat de Nick Aldis. Anderson est son tremplin à ses yeux. Le tremplin arrive à son tour et fait payer la monnaie de sa pièce au jeune con qu’est Drake qui finit au sol après un Mic Check de Mr. ANDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERSON.

C’est l’heure du combat par équipes féminin, Marti Belle arrive accompagnée de Melina Perez, qui fait ses débuts elle aussi du côté de la NWA. Les deux lutteuses devaient affronter Allysin Kay & Ashley Vox, blessée depuis son cassage de gueule de la part de Thunder Rosa. Soudain, le GPB Studios assiste à l’arrivée d’ODB, et c’est le genre de nana à qui on demanderait pas l’heure. Les faces remportent le combat grâce au (BIM) BAM (BOUM) d’ODB sur Marti Belle.

L’IDOLE AARON  

Aaron Stevens, qui offre un second souffle à sa carrière grâce à la NWA reste tout de même l’immense tas de merde qu’on a connu quelques années plus tôt du côté de Stamford. Concourant dans un match à trois face à Ricky Starks et Colt Cabana, le combat comptait pour le championnat National de ce dernier. Accompagné de The Question Mark, celui-ci permettra à Stevens de remporter le titre en portant un Mongrovian Spike sur Cabana tout en retenant Starks d’intervenir, malin. On a hâte des prochaines promos d’Aaron Stevens.

SAUTERIES ENTRE ROSBIFS

C’est l’heure du combat principal qui oppose James Storm à Nick Aldis pour le championnat du monde poids-lourds du britannique. Petite stipulation pour l’occasion : au meilleur des trois tombés. Trois arbitres pour ce combat : Brian Hebner pour la première manche et Tim Storm pour la seconde, qui confie d’être très fier d’être présent, Tim Storm c’est le frérot, le gars sûr.

La première manche ne dura que trois minutes, Kamille, valet de Nick Aldis apparaît alors que ce dernier lui avait interdit de venir aux abords du ring. Années 1980 oblige, on reprend les mœurs de l’époque. James Storm en profite pour placer son Last Call et remporter le premier tombé. Les femmes…

Aldis remportera la seconde manche en contrant les offenses de son adversaire en un simple tombé. Il finira par empocher la troisième, synonyme de victoire en soumettant Storm grâce à un Cloverleaf.

Alors interviewé sur sa victoire, les lumières s’éteignent et Marty Scurll apparaît dans le public, confronte le champion. Une apparition qui en dit long sur ses intentions. Surprise totale, plutôt pressé de voir la suite.

La NWA continue sur sa lancée en proposant un produit toujours aussi frais à ses fans. Deux heures et demie qui conclue une belle renaissance. Le catch en 2019 c’est quand même vachement cool.

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
nunc suscipit ut mattis efficitur. id