Ski Alpin

Résultats du week-end des 11 et 12 décembre 2021 Ski Alpin

Le 1er week-end de Ski Alpin dans les montagnes Européennes vient de se terminer et il est temps de faire un bilan de ces 2 jours, avec les gagnants et les perdants. Malgré le doute introduit par la météo, nous avons eu le droit à du beau spectacle dans les stations Françaises (Val d’Isère) et Suisses (Saint-Moritz). Retour sur ce super week-end des 11 et 12 décembre 2021 Ski Alpin !

Qui pour concurrencer Marco Odermatt au classement général de la coupe du monde ski alpin ?

Après l’ouverture de la saison à Sölden et la tournée Nord-Américaine, un nom revenait toujours en boucle, celui de Marco Odermatt. Dauphin d’Alexis Pinturault au classement général de la coupe du monde Ski Alpin 2021, le Suisse avait entamé pied au plancher la saison en voulant faire chuter le Français de son trône. Et le mieux que l’on puisse dire, c’est qu’à l’heure actuelle, Odermatt n’a pas de concurrence. Sur les terres du Français et dans la discipline de prédilection de Pintu, L’Helvète a dominé de la tête et des épaules le Géant de Val d’Isère, se permettant de contrôler lors de la 2nde manche. Le Suisse trop fort, le Français a dû s’incliner et admettre que le niveau actuel d’Odermatt est incroyable. Malgré cela, la performance du skieur de Savoie reste belle. Dans le tempo des 2 manches, le Français est tout simplement tombé sur plus fort que lui. Pour compléter le podium, une surprise avec l’Autrichien Manuel Feller, qui décroche son 1er podium dans cette discipline depuis 2017. Luca de Aliprandini échoue au pied du podium pour 0,07 seconde. Sortie des 7 meilleurs mondiaux et partant avec un dossard plus élevé, Henrik Kristoffersen obtient une belle 5ème place. Déception pour le champion du monde 2021 Mathieu Faivre, qui ne se classe que 8ème après pourtant une belle 1ère manche.

Les résultats du Slalom Géant de Val d’Isère du 11 décembre 2021 :

  1. Marco Odermatt (Suisse)           2:02.13
  2. Alexis Pinturault (France)           + 0.59
  3. Manuel Feller (Autriche)             + 1.24
  4. Luca Di Aliprandini (Italie)         + 1.31
  5. Henrik Kristoffersen (Norvège)  + 1.59

Noël avant l’heure !

Disputé sous un soleil radieux, le Slalom de Val d’Isère a donné des frissons à tous les supporters Français présents dans la station. Seul au monde, Clément Noël a survolé la course, reléguant son dauphin, le Suédois Kristoffer Jakobsen à 1 sec 40 sur l’ensemble des 2 manches. Déjà en tête après la 1ère manche malgré le dossard 7, le Français a remis ça en 2nde manche, se permettant de dominer les 2 tracés. Ayant perdu les 2 derniers globes de la spécialité pour avoir commencé timidement les saisons précédentes, Clément Noël a montré qu’il était à l’heure en ce début de saison ! Dans son sillage (mais loin au temps), le Suédois Kristoffer Jakobsen obtient le 1er podium de sa carrière. Parti avec le dossard 21, il a su réaliser une 1ère manche de haut niveau et dompter la piste malgré sa détérioration, avant de confirmer en 2nde manche. Encore irrégulier, le Suédois a fait preuve de caractère pour décrocher la boîte. Autre surprise sur le podium, le Croate Filip Zubcic. Plutôt attendu sur le Géant (3ème après la 1ère manche, il a chuté lors du second tracé), le Croate a su se ressaisir pour lui aussi obtenir son 1er podium dans la discipline ! De retour aux premières places après une saison 2021 catastrophique, le Suisse Daniel Yule prend une belle 4ème place, devant le Britannique Dave Ryding. Contre-performance en revanche pour Alexis Pinturault. Dans la seule discipline où le Savoyard peut reprendre des points sur son rival Marco Odermatt, le Français n’a pas se qualifier pour la 2nde manche à cause d’une faute en fin de parcours lors de la 1ère manche. De gros points de perdus pour le classement général.

Les résultats du Slalom de Val d’Isère du 12 décembre 2021 :

  1. Clément Noël (France)          1:30.52
  2. Kristoffer Jakobsen (Suède)  + 1.40
  3. Filip Zubcic (Croate)               + 1.85
  4. Daniel Yule (Suisse)                + 1.89
  5. Dave Ryding (GBR)                 + 1.90

Les tops et flops du week-end Ski Alpin à Val d’Isère

Tops :

  • Marco Odermatt : Le Suisse repart du week-end Français en augmentant son avance au classement général sur ses concurrents
  • Clément Noël : vainqueur dans son pays, le Français lance parfaitement sa saison en Slalom et se montre comme favori pour le globe de la spécialité.
  • Daniel Yule : une saison 2021 difficile pour celui qui avait obtenu 3 succès en 2020. Le début d’une résurrection pour le Suisse ?

Flops :

  • Alexis Pinturault : parler de flop est peut-être un peu exagéré, mais avec 0 point inscrit lors du Slalom fait repartir le Français avec un retard plus conséquent sur Odermatt avant le début du week-end (20 points concédés).
  • Ramon Zenhaeursern : le Suisse est passé totalement au travers de son Slalom lors des 2 manches.

Lara Gut-Behrami, magnifique vainqueur…puis la frayeur

Les femmes avaient rendez-vous en Suisse, du côté de Saint-Moritz pour 2 Super-G sur une piste qui avait accueilli les championnats du monde 2017. Le spectacle a été présent durant les 2 jours, malgré le vent qui a failli jouer des tours le dimanche matin.

Lors du 1er Super-G le samedi matin, nous avons eu le droit à une démonstration de force de la part de Lara Gut-Behrami. Sur ses terres, la Suissesse a volé sur la piste pendant la minute 20 seconde où elle skiait. Des courbes parfaites et maîtrisées qui ont su faire la différence par rapport aux autres concurrentes. Partie avec le dossard 7, Lara Gut-Behrami a réussi à profiter d’une piste plus propre que certaines favorites. À commencer par Sofia Goggia. Revenue du Canada avec 3 succès, l’Italienne a dû s’incliner face à la qualité de son adversaire. À seulement 0.18 seconde, Goggia a cependant montré qu’elle était en forme en ce début de saison. Pour compléter ce podium royal, l’Américaine Mikael Shiffrin a pu tirer son épingle du jeu. Repoussée à 1.18 seconde, la skieuse aux 71 victoires a montré du caractère pour venir glaner de précieux points pour le général de la coupe du monde ski alpin.

La course fut cependant différente le dimanche. Avec le vent qui faisait des siennes et un départ reporté, les organisateurs ont décidé d’abaisser le départ au niveau de celui de réserve, situé quelques centaines de mètres plus bas. Nous avions donc le droit à un Super-G de moins d’une minute, qui rabat les cartes entre les concurrentes. Favorite après sa victoire de la veille, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas pour Lara Gut-Behrami. Encore avec le dossard 7, la Suissesse est partie à la faute et a fini sa course dans les filets de protection. Un choc violent, mais la skieuse a pu se relever et rejoindre la ligne d’arrivée par elle-même. Une belle frayeur pour elle et les spectateurs, heureusement sans gravité. La vainqueur de la veille au tapis, les Italiennes ont alors pris le contrôle de cette course. 8ème le samedi, Federica Brignone s’est rappelée au bon souvenir de sa saison 2019-2020, qui l’avait vu remporter le gros globe de cristal. Dominatrice, l’Italienne l’emporte d’un souffle sur une autre compatriote, Elena Curtoni (+0.11 seconde) qui obtient son 1er podium à Saint-Moritz. De nouveau sur la 3ème place, Mikaela Shiffrin confirme son retour au haut niveau qui doit lui permettre de jouer le classement général. Bien que reléguée à 0.43 seconde de la vainqueur, on aperçoit les progrès effectués dans cette discipline par la championne Américaine. Sofia Goggia est par contre passée à côté de sa course. Terminant à la 6ème place, elle n’a pu se mêler à la victoire, en étant en difficulté dès les premières secondes de la course.

Du côté de nos Françaises, les espoirs étaient minces, et la surprise n’a pas eu lieu. Romane Miradoli décroche la 11ème place lors du Super-G de dimanche. Lara Gauche elle termine à la 16ème place, loin devant Tiffany Gauthier, qui se classe 26ème. Mais une satisfaction pour Tiffany lors du Super-G de dimanche, qui l’a vu prendre la 11ème place. La relève se fait attendre dans le ski alpin Français féminin.

Les résultats du Super-G de Saint-Moritz du 11 décembre 2021 :

  1. Lara Gut-Behrami (Suisse)         1:19.82
  2. Sofia Goggia (Italie)                        +0.18
  3. Mikael Shiffrin (USA)                     +1.18
  4. Raghnild Mowinckel (Norvège)    +1.45
  5. Ariane Raedler (Autriche)              +1.70

Les résultats du Super-G de Saint-Moritz du 12 décembre 2021 :

  1. Federica Brignone (Italie)              57.81
  2. Elena Curtoni (Italie)                      +0.11
  3. Mikael Shiffrin (USA)                     +0.43
  4. Alice Robinson (N-Z)                      +0.52
  5. Ramona Sibenhofer (Autriche)     +0.74

Les tops et flops du week-end Ski Alpin à Saint-Moritz

Tops :

  • Mikaela Shiffrin : avec 2 podiums obtenus durant ce week-end de vitesse, l’Américaine a pris de gros points pour le classement général.
  • Lara Gut-Behrami : malgré sa chute lors du 2nd Super-G, la victoire acquise le samedi prouve que la Suissesse est revenue à son niveau d’avant ses blessures de 2017.
  • Federica Brignone : avec son succès du dimanche, l’Italienne reste une concurrente redoutable pour le classement de la spécialité et même pour le général.

Flops :

  • Corinne Suter : devant son public, la Suissesse est passée à côté de son week-end avec une 21ème et 26ème place. La vice-championne du monde a déçu.
  • Petra Vhlova : absente par choix de se préserver, la Slovaque a vu son adversaire Mikaela Shiffrin prendre de gros points dans la lutte au gros globe du général.

Dernières publications

En haut