Tennis

Rétro 2020 : Iga Swiatek, une star est née à Roland-Garros

Elle a marqué l'édition 2020 de Roland-Garros par son sourire, sa fraicheur, et surtout son tennis impressionnant qui l'a propulsé vers la victoire Porte d'Auteuil. Si les passionnés de tennis voyaient déjà beaucoup de talent et un beau futur pour Iga Swiatek, personne ne s'attendait pour autant la voir avancer tel un boulet de canon à Paris. 
A seulement 19 ans, Iga Swiatek a remporté le Grand Chelem parisien sans perdre un set. 

 

Une vainqueure inédite pour un Roland-Garros inédit 

Comme lors de chaque tournoi ou presque, les passionnés de tennis féminin ne manquent pas de s'arracher les cheveux pour pronostiquer une potentielle vainqueure parmi l'immense réservoir de joueuses susceptibles de remporter un Grand Chelem. L'année 2020, certainement encore plus que d'habitude compte tenu de la saison tronquée et marquée par l'épidémie de Covid-19, n'a pas manqué d'apporter son lot de surprises dans cette édition automnale et inédite de Roland-Garros.

Bien heureux celui qui a pronostiqué Iga Swiatek en vainqueure de Roland-Garros 2020. La Polonaise de 19 ans débarque à Paris en tant que 54è joueuse mondiale et 0 titre à son palmarès. Autant dire que la jeune Iga ne fait même pas office d'outsider compte tenu des joueuses présentes devant elle au classement.

 

Un parcours sans faute Porte d'Auteuil

Elle débute son premier tour avec une victoire solide sur Marketa Vondrousova, la finaliste de Roland-Garros 2019 (6/1 6/2), puis enchaine avec une démonstration contre l'atypique Su-Wei Hsieh (6/1 6/4). Toujours sans perdre un set, elle rallie les huitièmes de finale après une victoire contre Eugenie Bouchard (6/3 6/2).

Mais c'est en huitièmes de finale que les projecteurs vont commencer à se braquer sur la jeune Polonaise. Opposée à Simona Halep qui fait office de favorite dans ce Roland-Garros automnal, Iga Swiatek va marcher sur l'eau durant toute la partie pour infliger une lourde défaite à la Roumaine qui l'avait pulvérisée 6/1 6/0 au même stade de la compétition l'an dernier. Injouable, Swiatek semble être sur un nuage. Son jeu relâché et agressif lui permet de prendre l'ascendant sur le jeu défensif de la Roumaine. Et c'est avec un total de 30 coups gagnants qu'elle met à terre la tête de série numéro une 6/1 6/2.
Elle signe sa première victoire en carrière sur une Top 10 et tient son match référence. Le monde du tennis découvre alors le jeu et la personnalité rafraichissante de la Polonaise. Une star est née sur le court Philippe Chatrier ce dimanche 4 octobre 2020.
Elle enchaine ensuite avec deux victoires toujours aussi solides sur les deux surprises du tournoi Martina Trevisan (6/3 6/1) et Nadia Podoroska (6/2 6/1).

Une finale à sens unique

Iga Swiatek rallie donc sa deuxième finale en carrière à Roland-Garros. Elle y est opposée à Sofia Kenin, numéro 4 mondiale, et vainqueure de l'Open d'Australie cette saison.
Dans une finale qui s'annonce haletante, la Polonaise va pourtant faire cavalier seul sur le court Philippe Chatrier. Malgré un premier set accroché, Swiatek ne sera jamais réellement inquiétée. Sa finale ressemble bien trop à tous ces matchs disputés durant le tournoi. Sur un nuage et jouant sans pression, c'est bien elle la patronne sur le court. Dans la seconde manche, Sofia Kenin ne semble plus pouvoir apporter une réelle opposition au jeu adverse. Diminuée et au bord du craquage psychologique, l'Américaine est même contrainte de sortir du court pour se faire soigner. Une interruption durant laquelle Iga Swiatek va même s'amuser depuis son banc avec les quelques spectateurs présents. C'est dire le niveau de décontraction de la Polonaise pour une finale de Grand Chelem.

La fin de partie ne sera qu'une formalité pour la joueuse de 19 ans. Un dernier coup droit gagnant permet à Iga Swiatek de devenir championne de Roland-Garros (6/4 6/1). La Polonaise remporte son premier titre en carrière sans avoir perdu un seul set durant le tournoi, et avec une moyenne de 4 jeux concédés par match. Une prestation de haut vol pour celle qui n'avait disputé jusqu'alors que 11 matchs sur terre battue sur le circuit principal avant Roland-Garros.

 

Un vent de fraicheur dont on avait besoin en 2020

Outre son tennis offensif et son coup droit lifté qui nous rappelle celui de son idole Rafael Nadal, c'est aussi la personnalité rafraichissante d'Iga Swiatek qui a marqué les esprits.
Alors que l'on ressent de plus en plus une réelle maitrise de toute émotion chez les joueurs de tennis, la jeune Polonaise a vite séduit le public avec sa réelle spontanéité et son sourire sincère.
Un peu à la manière de Naomi Osaka dont elle est l'amie qui a su séduire le public avec sa personnalité atypique, Iga Swiatek a soufflé un réel vent de fraicheur Porte d'Auteuil.

L'insouciance dont elle fait preuve sur et en dehors du court est appréciée par les fans de tennis.
Mais c'est aussi la manière dont elle aborde le mental qui sort du lot. Alors que le sujet est tabou chez le joueur de tennis, Iga Swiatek évoque le sujet “psy” sans retenue. Elle est d'ailleurs accompagnée par une psychologue lors de ses déplacements sur le circuit. “Je crois qu'il n'y a pas beaucoup de personnes qui parlent de psychologie au tennis. C'est vrai que j’ai Daria (Daria Abramowicz) dans mon équipe depuis trois ans, explique t'elle. Je crois que le mental, c'est sûrement l'une des choses qui comptent le plus dans le tennis, parce que tout le monde peut sortir un très haut niveau de tennis. Mais celles qui sont costauds mentalement, peuvent mieux gérer la pression, et ce sont les meilleures joueuses. J'ai toujours voulu évoluer dans ce sens. Daria est la meilleure pour moi, parce qu'elle me comprend de A à Z.”

Iga Swiatek a illuminé un Roland-Garros automnal triste et fade par son sourire et sa spontanéité. Et une chose est sûre : on en redemande.

 

Crédit photo : Corinne Dubreuil / FFT

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début