NBA

Rétro NBA 2022 : Stephen Curry au sommet de son art

Rétro NBA 2022

En cette fin d’année 2022, Wesport revient sur les événements marquants de l’année. Aujourd’hui, retour sur la saison NBA 2021/2022 avec le retour en grâce de Stephen Curry et des Golden State Warriors qui 4 ans après leur dernier titre, reviennent sur le toit du monde. Place à notre Rétro NBA 2022 !

Rétro NBA 2022 : les Warriors de retour au sommet

Qui aurait misé sur les Golden State Warriors à l’aube de la saison 2021/2022 ? Éliminée en play-in la saison précédente, l’équipe à Stephen Curry avait débuté la saison sans le second splash brother, Klay Thompson. Après une saison régulière bien maitrisée avec un bilan de 53 victoires et 29 défaites, synonyme de 3ème place dans la conférence Ouest, les Warriors attaquaient les play-offs avec une opposition contre les Denver Nuggets du double MVP, Nikola Jokic. Une confrontation que les Golden State allait dominer en 5 manches, avant de croiser la route de la jeune équipe de Memphis, portée par sa star en devenir Ja Morant. L’expérience allait faire la différence contre la franchise de Tennessee qu’on n’attendait pas à ce niveau dans les pronostics d’avant saison. Un succès en 6 matchs qui propulsait les Californiens en finale de conférence, contre les surprenants Dallas Mavericks du phénomène Luka Doncic. Face à une équipe Texane fatiguée, Stephen Curry et ses partenaires ne faisaient pas de détails, avec une série sans suspense conclue en 5 matchs, qui envoyait les Warriors vers une nouvelle finale NBA, 3 ans après celle perdue contre les Raptors.

Cette fois, ce n’était pas un voyage au Canada qui se profilait mais un déplacement dans le Massachussetts, pour y rencontrer les Boston Celtics du duo Jayson TatumJaylen Brown. Une série mal embarquée puisque la franchise aux 17 titres, qui après avoir repris l’avantage du terrain à San Francisco lors du match 2, prenait le dessus lors du match 3 pour mener 2-1. Cependant, l’expérience du trio Curry – Green – Thompson allait frapper lors des matchs suivants, où les Warriors, solides mentalement, imposaient leur loi au fil des minutes, au contraire des Celtics qui baissaient de rythme. Après un game 6 bien maitrisé au TD Garden, les Golden State Warriors remportaient un 4ème titre en 7 ans, après 2015, 2017 et 2018. Une dynastie qui marquera l’histoire de la NBA ! Double MVP de la saison régulière par le passé, Stephen Curry décrocha son premier MVP des finales avec 31 points, 6 rebonds et 5 passes, au sommet de son art !

Le retour de Klay Thompson sur les parquets NBA

941, tel était le nombre de jours que Klay Thompson a dû patienter avant de retrouver les parquets NBA. Blessé lors de la finale NBA 2019 contre les Raptors avec une déchirure des ligaments du genou, le splash brother avait subi quelques mois plus tard une rupture du tendon d’achille. Après avoir traversé une longue, très longue période de rééducation, Klay Thompson reçut le feu vert des médecins pour reprendre la compétition. Ce 10 janvier 2022, la réception des Cleveland Cavaliers allait sonner son retour officiel en compétition. Un premier match marqué par une prestation solide, bien que manquant de rythme avec 17 points et 3 rebonds. Mais les statistiques étaient anecdotiques, tant le voir sur un parquet était la plus belle des victoires.

Nikola Jokic dans la cour des très grands

Être MVP (most valuable player) en NBA est un exploit que peu de joueurs ont connu dans leur carrière. Mais l’être à 2 reprises consécutivement, le cercle est très restreint (Bill Russell, Wilt Chamberlain, Kareem Abdul-Jabbar, Moses Malone, Larry Bird, Magic Johnson, Michael Jordan, Tim Duncan, Steve Nash, LeBron James, Stephen Curry et Giannis Antetokounmpo). C’est pourtant ce qu’a réalisé Nikola Jokic. Le pivot Serbe des Denver Nuggets a su prouver aux yeux des fans de la grande ligue ce que le sens du mot MVP signifie. C’est-à-dire qu’au-delà des performances individuelles effectuées par le poste 5 venu des Balkans (27,1 points, 13,8 rebonds et 7,9 passes), son impact dans le collectif de la franchise du Colorado était présent. Pourtant privés de Jamal Murray et Michael Porter Jr, les Nuggets terminèrent la saison avec un bilan de 48 victoires et 34 défaites, impensable en début de saison. Et ce bilan, Denver le devait qu’à un seul joueur, Nikola Jokic.

Rétro NBA 2022 : les Suns, encore raté

Finaliste NBA en 2021, menant 2-0 contre les Milwaukee Bucks et avec l’avantage du terrain, les Phoenix Suns avaient fini par laisser le titre aux coéquipiers de Giannis Antetokounmpo. Un échec difficile à encaisser pour les partenaires de Chris Paul et Devin Booker, mais qui les poussèrent à travailler encore plus et à n’avoir qu’un objectif pour la saison 2021/2022 : le titre NBA ou rien. Auteur d’une saison régulière presque parfaite avec un bilan de 64 victoires pour 18 défaites, la franchise de l’Arizona apparaissait comme l’équipe à battre durant ces play-offs 2022. Après un premier tour passé dans la difficulté contre les Pelicans (4-2), Luka Doncic et les Mavericks se présentaient sur la route lors des demi-finales de la conférence Ouest. Après 2 matchs totalement maitrisés à Phoenix, les Suns allaient une fois de plus montrer leurs faiblesses mentales. Revenus dans l’Arizona à égalité, on pensait pourtant que les leaders de la conférence Ouest avaient fait le plus lors du match 5 remportait facilement (+30), mais le reste allait être un vrai cauchemar. Corrigés dans le Texas lors du game 6 (-27), le game 7 allait être le summum. Tétanisés par l’enjeu, incapable de mettre un pied devant l’autre, les Suns allaient s’effondrer, devant le public. Le score à la mi-temps ? 57-27 pour les Mavericks. On atteint même les 50 points d’écart durant le 3ème quart-temps. L’humiliation est totale pour Chris Paul et consorts. Annoncés comme les grands favoris après une saison régulière dominait de bout en bout, les Phoenix Suns voient leur rêve s’envoler, une fois de plus.

L’année 2023 nous offrira encore de beaux moments en NBA, avec des révélations, des déceptions et des coups de cœur ! Alors bonnes fêtes à vous tous et vive la NBA !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut