Roland-Garros

Roland Garros 2024 : “Jeune, je regardais ce tournoi à la télé et je rêvais de tenir ce trophée devant vous”

Fraîchement vainqueur de son premier Roland Garros, Carlos Alcaraz a pris le temps de remercier ceux qui l'accompagnent depuis de nombreuses années. Lors de la cérémonie de fin de tournoi, il a pris le temps au micro d'adresser des messages remplis d'amour à tous ses soutiens.

“Tout d’abord, je veux féliciter Sascha !” C'est avec beaucoup de respect que Carlos Alcaraz a démarré son premier discours en tant que vainqueur de Roland Garros 2024. L'Espagnol a répondu aux louanges de Sascha Zverev que ce dernier avait fait après avoir récupéré son plateau d'argent de finaliste. “Félicitations à toi Carlos ! Troisième Grand Chelem à 21 ans, c’est incroyable. Tu es déjà dans le temple du tennis”, a lancé avec fair-play le grand perdant du jour. Les deux joueurs ont livré une performance digne d'une finale de Roland Garros en offrant aux fans un spectacle de 4h19 en cinq sets finalement remporté par Carlos Alcaraz (6-3 / 2-6 / 5-7 / 6-1 / 6-2).

Roland Garros 2024 : un Carlos Alcaraz reconnaissant après sa victoire

Blessé quelques semaines avant le début de la quinzaine parisienne, Carlos Alcaraz a douté par moment à en croire ses déclarations d'après-match. Du moins il s'est montré reconnaissant envers son clan pour son soutien infaillible. “Mon équipe a accompli un travail extraordinaire. Il a fallu batailler avec ma blessure, on est revenu à Madrid, j’étais plein de doutes en arrivant ici, a-t-il expliqué. Je suis vraiment reconnaissant d’avoir l’équipe que j’ai et toutes ces personnes autour de moi. Chacun de mon équipe donne le maximum pour m’aider à progresser en tant que joueur et en tant que personne. Je parle d’équipe mais c’est une famille !”

En parlant de famille justement, Carlos Alcaraz avait la chance d'être accompagné par ses frères et ses parents sur ce tournoi. “J’ai eu la chance d’avoir une partie de ma famille présente ici, poursuivait-il en adressant des regards aux siens. Même quand vous n’êtes pas là, je sais que vous me soutenez depuis la maison. Comme je vous l’ai dit plein de fois, quand j’étais jeune je regardais ce tournoi à la télévision et je rêvais de tenir ce trophée devant vous, alors merci de m’avoir accompagné.”

Lui et Zverev en ont également profité pour adresser un mot aux organisateurs du tournoi ainsi qu'aux bénévoles pour le travail ayant permis la tenue de ce Roland Garros 2024.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut