ATP

Roland-Garros : Caroline Garcia solide, Hugo Gaston en survivant

Hugo Gaston, Roland-Garros, 2020

5 Français disputaient leur deuxième tour de Roland-Garros ce mercredi. Seule représentante tricolore féminine en piste, Caroline Garcia a confirmé sa bonne prestation du premier tour. Pour les 4 joueurs français, ils ont connu des fortunes diverses, entre surprise, logique et déception.

 

Caroline Garcia confirme

On n’avait pas d’attentes particulières pour elle, mais finalement elle s’en sort très bien. Après Anett Kontaveit au premier tour, Caroline Garcia a écarté Aliaksandra Sasnovich en 2 sets (7/6 6/2). La Française, sans afficher un niveau de jeu extraordinaire, a su faire la différence sur les points qui comptent. Dans le tie-break, menée 5/2, elle remporte les 5 derniers points pour empocher la première manche. Puis dans le second, Garcia n’a pas laissé échapper ses 2 balles de break, quand Sasnovich n’en a convertit aucune (0/7).

Avec cette victoire, Garcia fait déjà mieux que l’an dernier. Seul bémol, son genou gauche l’a obligée à prendre un temps mort médical pendant le premier. On espère qu’il ne la gênera pas pour la suite du tournoi car, au prochain tour, c’est Elise Mertens qui se dresse sur sa route.

Caroline Garcia, Roland-Garros, 2020

Caroline Garcia après sa victoire face à Aliaksandra Sasnovich – Roland-Garros – Crédit Photo : FFT

 

Hugo Gaston évite le zéro

Le contingent tricolore masculin était déjà bien amoindri au moment d’aborder ce deuxième tour. Seulement 4 Français à ce stade de la compétition à Roland-Garros, ce n’était plus arrivé depuis l’an 2000. Au final, un seul s’est qualifié pour le 3e tour. Hugo Gaston a fait honneur à l’invitation de la Fédération Française de Tennis en éliminant avec la manière Yoshihito Nishioka en 4 sets (6/4 7/6 3/6 6/2). Le Japonais, pourtant tombeur de Félix Auger-Aliassime au tour précédent, n’a jamais réussi à gérer les variations proposées par le 239e joueur mondial.

Malheureusement, il est dorénavant le seul représentant français du tableau masculin. Les derniers tricolores encore en lice sont tombés ce mercredi. Si la défaite de Benjamin Bonzi face à Jannik Sinner était attendue, celle de Benoît Paire l’était un peu moins. La tête de série n°23 a fini son match contre Federico Coria sur les rotules et paye cash sa préparation tronquée. Comme Gaël Monfils, il n’a tout simplement pas fait de miracle malgré son statut protégé.

Reste Pierre-Hugues Herbert, qui devait se frotter à Alexander Zverev. Il n’a pas démérité, poussant le finaliste du dernier US Open au set décisif. Cependant, l’Alsacien pourra longtemps regretté ses occasions manquées. Herbert a notamment eu une balle de 6/2 5/1 et les premières balles de break de la cinquième manche. Le Français est peut-être passé pas loin d’un exploit. Mais, même inégal, Zverev a su saisir ses opportunités. Et au bout des 4 heures de jeu, c’est lui qui s’est qualifié pour le 3e tour (2/6 6/4 7/6 4/6 6/4).



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
Nullam consectetur amet, suscipit ipsum felis dolor. id, justo