Rome (F) : Kuznetsova passe à l’expérience

0
crédit photo : sportsfeed.gr
Ligue 1

Pour entamer cette quatrième journée Kontaveit et Kuznetsova ont mené une belle bataille, sous un soleil de plomb. Les deux joueuses aux jeux très complets se sont canalisées tout le match, avant que l’expérience n’ai raison de la force tranquille. (3/6 7/5 6/3)

Duel de génération 

11. C’est le nombre d’années qui sépare ces deux joueuses de talent. En effet, l’Estonienne est de 11 ans la cadette de l’indémodable Russe Kuznetsova. Dès l’entame de ce match, le rythme est très soutenu et les jeux se méritent et se paient cher physiquement. Les deux joueuses affichent un niveau de jeu remarquable et offre aux téléspectateurs de longs échanges accrochés. L’affiche tient donc toutes ses promesses !

Alors que nous sommes déjà à la 33ème minute de jeu, le score affiché lui semble comme figé. Effectivement 3/3 est bien le score à la demie heure passée. Les visages sont déjà marqués de part et d’autre et les tentatives de break n’aboutissent pas, notamment du coté de Kontaveit. Celle-ci s’offre deux balles pour enfin souffler un peu et mener 4/2 mais il n’en sera rien face à son adversaire du jour au mental d’acier. Il lui faudra faire preuve de patience et attendre la prochaine mise en jeu de son adversaire pour finalement faire le break et mener 5/3. Un avantage qui ne sera que de courte durée puisqu’elle offrira 3 balles de débreak à son adversaire en enchaînant les fautes directes.

Les deux joueuses sont quasiment à l’heure de jeu et le premier set est toujours aussi indécis. Mais un nouveau break de l’Estonienne va cette fois-ci mettre tout le monde d’accord dans cette première manche.

Un second set marathon 

Le second set démarre avec la même intensité que le premier. Les deux femmes qui ne baissent pas de régime et continuent même a hausser leur niveau de jeu. Alors qu’on s’attendait à voir la Russe être touchée physiquement il n’en est rien. Les rallyes de fond de court s’enchainent et se ressemblent mais l’excellente défense de Kuznetsova fait la différence. Bien que leurs tennis soient similaires en beaucoup de point l’agilité de la Russe dans ses déplacements sur terre lui permet de défendre dans toutes les positions. Une arme qui la mènera à tenir tête à son adversaire en la poussant à 5/5 après presque 2 heures de jeu ! En empochant le break, elle continue un peu plus à faire douter une Kontaveit moins régulière et fébrile dans la tête et s’offre à l’arrachée ce second set.

Un match au bout du suspens 

Les corps sont épuisés et les visages figés après ces deux sets écoulés. La tête de série n°14 touchée moralement concède énormément de points et laisse son aînée s’envoler jusqu’à 4/1. Laissant son adversaire faire le plein de confiance, la jeune joueuse voit son match lui glisser entre les doigts. Néanmoins, afin d’arrêter l’hémorragie, Kontaveit semble avoir canalisé son tennis, avec moins de déchets dans son jeu elle met la pression sur la puissante russe jusqu’ici en roue libre dans cette troisième manche. Une réaction qui ne suffira qu’à recoller au score face au rouleau compresseur Kuznetsova qui ne lâchera plus rien jusqu’à empocher le set 6/3.

Un match marathon difficile pour les joueuses mais un régal pour les amateurs de la petite balle jaune !

Après 2h48 de jeu la guerrière de 35 ans va avoir besoin de récupérer rapidement pour affronter sa prochaine adversaire l’Ukrainienne Elina Svitolina 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here