ATP

ATP – Rome : Monfils rassure difficilement, Djokovic n’aime pas la pluie

Roland Garros Gaël Monfils

C'est le 2e jour du tournoi au Master 1000 de Rome, et au planning du jour, Monfils revient sur les courts pour tenter de renouer avec la victoire, et Djokovic entre en lice pour commencer à bâtir sa confiance avant Roland-Garros.

Retour difficile mais rassurant pour Monfils

Gaël Monfils tentait aujourd'hui d'exécuter son retour sur les courts après plusieurs mois d'absence : psychologiquement touché par les conséquences de la pandémie, il avait annoncé prendre une pause après l'Open d'Australie, pendant lequel il s'est fait éliminer au premier tour. Cet arrêt de la compétition s'est prolongé plus tard à cause d'une blessure au mollet et ce n'est qu'au tournoi de Rome, ultime Master 1000 sur terre battue pour préparer Roland-Garros, qu'il peut enfin reprendre un bon départ dans la saison 2021. Il affronte aujourd'hui l'Italien Lorenzo Sonego, qui a atteint très récemment son meilleur niveau (32e à l'ATP en novembre 2020), et est lui, en confiance depuis plusieurs mois. C'est une entrée en lice peu évidente pour Gaël Monfils mais abordable en même temps. Dans un premier set très partagé et inégal, c'est l'Italien qui finit par avoir le dernier mot au bout du 5e break du set : Monfils se cherche, il se déplace plutôt bien mais manque de précision, commet des erreurs trop vite dans les échanges et manque cruellement de confiance. Cependant, Gaël n'est pas du genre à abandonner, c'est un des grands combattants du circuit et il l'a montré aujourd'hui. Il est le premier et céder son service dans le second set et alors qu'il est mené 2/4, il hausse le niveau et donne du fil à retordre à son adversaire : une seule opportunité lui suffit pour revenir à hauteur dans ce set. Mais alors que l'Italien sert pour obtenir un tie-break, Le Français met la pression sur son adversaire et réussit quelques fulgurances fidèles à lui-même, ce qui lui permet de breaker une seconde fois son adversaire dans ce set, le remportant en montrant un regard déterminé, comme si la bataille ne faisait que commencer.

Dans l'ultime set de ce match, c'est Monfils qui commence à servir pour appuyer la pression qu'il venait de mettre sur son adversaire, mais malheureusement, il abuse de l'amortie et commet des erreurs en trop : Sonego prend immédiatement l'avantage et mène très vite 3/1. Une fois de plus, le Français ne lâche pas son premier match de retour sur le circuit et revient à niveau, réussissant un break blanc sur le service adverse. Le combat s'endurcit alors, et les deux joueurs se concentrent sur leurs jeux de service, jouent les grands angles dans chaque coup en cherchant à déplacer le plus possible leur adversaire, alors que le match s'étend dans la durée. Mais à 4/4, tout se complique : les points sont longs, la fatigue du Français se fait sentir, et malgré un point impressionnant dans lequel il démontre ses capacités athlétiques, il finit par céder son service en décentrant un coup droit qui sera trop long, piégé par son adversaire qui semblait pourtant touché à la jambe au jeu précédent. Le jeu suivant est le dernier du match et Sonego déroule, le Français encaisse donc cette défaite sur le score de 4/6, 7/5, 4/6, mais nous montre sa détermination à revenir à son meilleur niveau, la confiance étant le seul ingrédient manquant encore.

Djokovic s'énerve mais ne tremble pas

Dans un match qui devait être une entrée en lice facile pour le numéro un mondial face à l'Américain Taylor Fritz, la météo a rendu ce match un peu plus compliqué, autant pour le Serbe que pour les organisateurs du tournoi. En effet, la pluie a commencé à tomber tôt dans le second set, mais était suffisamment fine pour que le match ne soit pas suspendu. Après un premier set très en contrôle pour Djokovic qu'il remporte avec un simple break, il sert pour le match à 5/4 dans la seconde manche, et les conditions se compliquent. La pluie devient plus dense et on aperçoit l'agacement du Serbe, qui pensait que la partie serait interrompue en conséquence, mais ce ne fut pas le cas. Le numéro un mondial doit continuer de jouer, et l'Américain se dépasse, frappant des coups qui font déjouer le Serbe ou le mettent simplement loin de la balle, à l'image de son passing de revers gagnant en bout de course, sur la première balle de débreak. C'est alors que Djokovic s'énerve, et il le montre : il crie vers l'arbitre, lui demandant combien de fois il devra demander l'interruption avant qu'elle n'ait lieu, et il se fera entendre, à juste titre. La pluie est très visiblement battante, l'arbitre de chaise est trempé, et le Serbe attend la décision des organisateurs, réfugié sous l'entrée du court. Le match est enfin interrompu et ce pour plusieurs heures, avant que la pluie ne se calme et que les joueurs reviennent pour continuer de disputer cette rencontre. Finalement, les deux opposants remportent leur jeu de service respectif pour se départager le second set au tie-break, et malgré un jeu décisif plutôt serré, le Serbe reste solide et fait déjouer son adversaire sur sa première balle de match. C'est un premier pas réussi pour le Serbe, qui entame un chemin dans lequel il devra se montrer convaincant et éventuellement remporter ce tournoi, afin de s'ériger en tant que favori à Roland-Garros. Il affrontera au second tour le vainqueur du match entre Davidovich Fokina et Norrie, qui sera joué demain.

Malgré la pluie, d'autres matchs ont eu lieu aujourd'hui : Alejandro Davidovich Fokina continue d'impressionner en élimant un Grigor Dimitrov totalement désabusé (6/4, 7/6), Matteo Berrettini passe non sans trembler face à Nikoloz Basilashvili (4/6, 6/2, 6/4), Reilly Opelka était trop fort aujourd'hui pour le jeune prodige Lorenzo Musetti (6/4, 6/4), et Schwartzman continue de chuter cette saison alors qu'il n'a toujours aucune victoire en Master 1000 sur terre battue en 2021, cette fois-ci face à Félix Auger-Aliassime (6/1, 6/3).

 

Dans un deuxième jour spécial à Rome, Gaël Monfils montre de bons signes pour un éventuel retour à son meilleur niveau malgré la défaite qu'il a subi aujourd'hui, et il continuera d'essayer d'effectuer ce retour avant Roland-Garros, à Lyon et Belgrade. Pendant ce temps, Novak Djokovic se qualifie presque sereinement pour le 3e tour, et entame sa prise de confiance avant Roland-Garros.

 

Crédits photo : Getty Images


Dernières publications

En haut