To/Flop NFL (J5): Chase Claypool puissance quatre !

0
Crédit photo: AP Photo/Don Wright
Ligue 1

Au programme cette semaine en NFL: Chase Claypool au carré, des receveurs qui s’illustrent, des quarterbacks qui sombrent et des défenseurs destructeurs !

 

Top 3: Chase Claypool c’est carré

Chase Claypool (WR ; Pittsburgh Steelers): 110 yds ; 3 TD à la réception + 6 yds ; 1 TD à la course

Quelle performance du rookie de Pittsburgh. Il n’est que le onzième receveur à avoir été appelé lors de la dernière draft (second tour) mais le canadien est en train de prouver que certaines franchises sont passées à côté d’un sacré talent !

Depuis le début de la saison, Chase Claypool s’était illustré avec quelques big play. Contre les Eagles, il a cassé la baraque avec pas moins de quatre touchdowns ! Si cette performance est rare en NFL (et plus souvent réservée au running-back), elle est carrément exceptionnelle pour un rookie. Ils ne sont que trois dans l’histoire  à avoir réussi une telle performance: Jerry Butler en 1979, Harlon Hill en 1954 et donc Chase Claypool en 2020.

Grâce à la performance majuscule de leur rookie, les Steelers s’imposent (38-29) contre les Eagles et ils sont toujours invaincus cette saison. Tout va bien du côté de Pittsburgh.

DK Metcalf (WR ; Seattle Seahawks): 93 yds ; 2 TD

Mise à part sa boulette contre Dallas, DK Metcalf réalise un début de saison parfait. Avec déjà 496 yards (2ème receveur derrière DeAndre Hopkins) et cinq touchdowns en cinq match, il n’est pas étranger au début de saison canon de Seattle.

Contre Minnesota, il est une nouvelle fois l’homme du match (avec l’inévitable Russell Wilson). Avec seulement trente yards et un touchdown, son match était pourtant loin d’être réussi avant le dernier drive à jouer. Mené (21-26) avec moins de deux minutes à jouer, DK Metcalf va sortir le grand jeu. Une première grosse réception de 40 yards sur une quatrième tentative, une autre de 15 yards pour entrer en red-zone et une dernière de 6 yards sur une autre nouvelle quatrième tentative pour le touchdown de la gagne à 15 secondes de la fin! Trois réceptions, soixante yards et le touchdown ! Chapeau DK !

Tout comme Chase Claypool, DK Metcalf n’est que le neuvième receveur à avoir été sélectionné en 2019. Certaines équipes doivent également avoir de gros regrets aujourd’hui, surtout si elles ont loupé les deux !

Derek Carr (QB ; Las Vegas Raiders): 347 yds ; 3 TD ; 1 Int

Derek Carr a fait tomber Patrick Mahomes et qui plus est dans son jardin ! C’est une première depuis 2012 pour les Raiders et ça faisait même 20 ans qu’ils n’avaient pas passés 40 points aux Chiefs.

Le plus fort reste que Derek Carr et son équipe ne se sont pas contentés de gagner, ils ont donné une leçon au champion en titre. Mal parti, Las Vegas était mené (21-10) au milieu du second quart-temps. C’est le moment choisi par le quarterback des Raiders pour initier un comeback normalement spécialité des locaux. Très propre à la passe, il a surtout multiplié les gros jeux pour profiter des errements de la défense de Kansas City. Touchdown de 59 yards de Nelson Agholor, touchdown de 72 yards de Henry Ruggs ou un gros jeu de 42 yards sur une 3ème et 18, c’était Patrick Mahomes déguisé en Derek Carr dimanche à Arrowhead.

Mention spéciale: Zeke Elliott, Ryan Fitzpatrick, Brandin Cooks

 

Flop 3: Matt Ryan fait sauter Dan Quinn

Matt Ryan (QB ; Atlanta Falcons): 226 yds ; 0 TD ; 1 Int

Pour une fois que la défense d’Atlanta a été correcte, c’est cette fois l’attaque qui a eu des difficultés et en particulier Matt Ryan. Un match très moyen de la part du quarterback des Falcons qui est devenu très mauvais lorsqu’il s’est fait intercepter dans la end-zone au milieu du quatrième quart-temps. À ce moment là, Atlanta n’était mené que (20-13) et avait l’occasion de revenir dans le match…

Cette interception a donc scellé le sort du match et de Dan Quinn par la même occasion. Cinq défaites pour commencer la saison, c’était trop pour les dirigeants des Falcons qui ont décidé de se séparer du Head Coach présent au club depuis 2015. Ironie du sort, c’est donc Matt Ryan, son protégé, qui aura eu raison de son poste !

Jimmy Garoppolo (QB ; San Franciso 49ers): 77 yards ; 0 TD ; 2 Int

Absent lors des deux derniers matchs, le retour de Jimmy Garoppolo a-t-il été précipité ? Ce qui est sûr, c’est que le quarterback des 49ers a été méconnaissable dimanche soir.

Une première mi-temps cauchemardesque avec moins de 100 yards et surtout deux interceptions ! Des erreurs directement exploitées par Ryan Fitzpatrick en mode “Fitzmagic”. Mené (30-7), Kyle Shanahan décide alors de renvoyer son quarterback sur le banc à la mi-temps. CJ Beathard n’a pas fait beaucoup mieux et Jimmy G devrait normalement retrouver sa place de titulaire le week-end prochain. Mais il devra se reprendre rapidement pour inverser une situation compliquée pour les 49ers (bilan de 2-3).

Zach Ertz (TE ; Philadelphia Eagles): 1/6 ; 6 yds ; 0 TD

Après un match à 9 yards contre San Francisco, Zach Ertz a fait encore moins bien avec un match à 6 yards contre Pittsburgh. Le pire c’est qu’il n’a capté qu’un seul ballon sur les six lancés dans sa direction.

Entre les blessures et les jeunes qui tardent à confirmer, Carson Wentz a un gros problème de receveur. Avec 214 yards/match dans les airs, Philly est une des plus mauvaises équipes dans ce domaine. Il a donc besoin d’un Zach Ertz au top pour pouvoir espérer aller en playoffs mais avec une seule victoire en cinq matchs, l’objectif est loin d’être atteint.

Pour l’instant le tight-end des Eagles affiche seulement 145 yards après 5 matchs. Trop peu pour un joueur qui a dépassé ou approché les 1000 yards lors des deux dernières saisons.

Le tight-end Zach Ertz actuellement en plein doute. (Crédit photo: USA TODAY Sports)

Mention spéciale: Joe Burrow, Michael Badgley, Philip Rivers

Défenseur de la semaine: Aaron Donald sans pitié

Aaron Donald (DT ; Los Angeles Rams): 4 plaquages ; 4 sacks

Que ce soit pour Kyle Allen qui disputait sont premier match sous les couleurs de Washington ou pour le revenant Alex Smith qui retrouvait les terrains après deux ans de blessure, Aaron Donald n’a eu aucune pitié !

Intraitable depuis le début de la saison, il a (comme à son habitude) martyrisé la ligne offensive de Washington et donc les quarterbacks de DC. Au total, le monstre de Los Angeles finit la partie avec quatre sacks. Il est d’ailleurs le leader dans ce domaine avec 7,5 sacks en 5 matchs. Mais plus que ses stats, c’est sa puissance qui impressionne depuis le début de la saison. Même si on n’est pas surpris de le voir évoluer à ce niveau, il semble encore plus fort cette année et aucun lineman ne semble en mesure de l’arrêter.

Mention spéciale: Steven Nelson, Khalil Mack, KJ Wright

Rookie de la semaine: Patrick Queen futur roi ?

Patrick Queen (LB ; Baltimore Ravens): 9 plaquages ; 1 fumble forcé ; 2 fumbles recouvert ; 1 TD

Il fait partie des rookies qui ont très bien débuté la saison et contre une faible équipe de Cincinnati, Patrick Queen a confirmé qu’il avait tout d’un grand. S’il fait déjà partie des meilleurs plaqueurs de la ligue, avec encore neuf plaquages contre les Bengals, il s’est surtout illustré avec deux actions de classe.

Il a tout d’abord détruit son ancien coéquipier à LSU, Joe Burrow. Un gros sack dans le dos qui a éjecté le ballon des mains du quarterback des Bengals. Ballon recouvert pour Patrick Queen ! On a beau avoir gagné un titre universitaire ensemble, on n’est pas obligé de se faire des cadeaux.

Il a ensuite fait apprécier sa pointe de vitesse sur un fumble du receveur Mike Thomas. Une course de 53 yards après avoir récupéré le ballon pour le premier touchdown de sa jeune carrière. L’apprentissage est express pour l’ancien joueur de LSU !

Mention spéciale: Henry Ruggs III, Jonathan Taylor, Justin Herbert

Surprise de la semaine: Enfin un receveur à Philly !

Travis Fulgham (WR ; Philadelphia Eagles): 152 yds ; 1 TD

On a parlé plus haut des problèmes de Zach Ertz. On pourrait également évoquer les difficultés de JJ Arcega-Whiteside ou du rookie Jalen Reagor. Carson Wentz doit donc être heureux d’avoir enfin une cible fiable!

Sélectionné au sixième tour par Détroit en 2019, Travis Fulgham n’a quasiment pas joué la saison dernière. Après avoir inscrit son premier touchdown la semaine dernière contre San Francisco, il signe son premier match à 100 yards en NFL. Malgré la défaite, Fulgham termine la rencontre avec 10 réceptions, 152 yards et un nouveau touchdown. C’est étonnant mais il est actuellement le meilleur receveur des Eagles.

Mention spéciale: Darell Henderson, Mike Davis, TJ Yeldon

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here