Rugby

Top 14 : Nolann Le Garrec a pris sa décision !

En fin de contrat avec le Racing 92 le 30 juin 2025, Nolan Le Garrec sera l'un des joueurs les plus scrutés sur le marché des transferts. Surtout que le demi de mêlée pourrait quitter le club francilien.

Nolan Le Garrec sera-t-il toujours un Racingman le 1er juillet 2025 ? En fin de contrat dans un an, le demi de mêlée est très convoité, lui qui est un joueur clé du Racing 92. “Nous voulons le conserver, c'est notre priorité”, expliquait le président du club Jacky Lorenzetti dans la foulée de l'élimination en barrages face à l'UBB (17-31) le 16 juin dernier.

Malgré cet intérêt, et des liens forcément forts qui le lient à son club formateur, il n'est absolument pas certain que Nolan Le Garrec prolonge son contrat avec le Racing 92. Selon les informations de L'Equipe, le demi de mêlée serait même décidé à partir pour relever un nouveau défi.

La Rochelle et Paris en pole

S'il venait, comme il semble le souhaiter, à quitter le Racing 92, deux clubs semblent en pole pour attirer Nolan Le Garrec : le Stade rochelais et le Stade français. À la recherche d'un successeur pour remplacer le Néo-Zélandais Tawera Kerr-Barlow, qui quittera le club à l'issue de la prochaine saison, La Rochelle a fait de Le Garrec sa priorité. Il y retrouverait plusieurs internationaux français, lui qui s'est mis en évidence lors du dernier Tournoi des VI Nations.

L'autre piste chaude enverrait le demi de mêlée au Stade français, voisin de son club actuel. L'idée de signer chez un “rival” ne le dérangerait pas d'après L'Equipe, et le joueur se serait même déjà entretenu avec le directeur sportif parisien, Laurent Labit. Ce dernier apprécie énormément le profil de Le Garrec, même si la signature de ce dernier dépendra des recrutements du Stade français pour la saison à venir et la suivante.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut