Rugby

Top 14 : Perpignan pragmatique face à La Rochelle

Perpignan quitte la place de lanterne rouge en l'emportant contre La Rochelle, sur le score de 22 à 13. Bien qu'il ait fallu attendre la sirène pour voir les premiers points de la partie, les deux équipes ont su faire le travail en deuxième période avec quatre essais inscrits.

 

Les Rochelais voulaient enchaîner, les Catalans se rassurer. Dominatrice en début de rencontre, l'équipe de La Rochelle n'est pourtant pas parvenue à débloquer son compteur. Les Bagnards ont fait preuve de maladresse devant, à l'image d'une passe en avant destinée à Jules Favre. L'essai était pourtant “tout fait” alors que personne n'était là pour défendre dans son couloir côté perpignanais.

Les locaux ont dû redoubler de patience pour se sortir de chaque offensive rochelaise. Les Catalans ne sont toutefois pas parvenus à s'installer dans le camp adverse. Le score est alors resté au point mort, bien que le jeu soit très ouvert.

 

La Rochelle a buté sur une défense bien organisée

Alors que l'on pensait voir les deux équipes retourner aux vestiaires sur un score nul et vierge, Perpignan a obtenu une pénalité dans le camp de La Rochelle. Wardi a même écopé d'un carton jaune après avoir écroulé le maul. Il s'agissait de la onzième faute des joueurs de Ronan O'Gara. Cependant, Tristan Tedder a manqué la cible. Le chrono était déjà bien trop avancé pour prendre le temps de se concentrer avant de frapper. Faux espoir à Aimé-Giral.

Encore mieux, juste avant la pause, Kevin Gourdon s'en est allé fringuant au bord de la ligne de touche, terminant sa course dans l'en-but pour inscrire le premier essai. C'était sans compter sur le retour défensif bien ordonné d'un Perpignanais qui pousse en dehors du terrain le capitaine rochelais.

Mais c'est alors que, sorti de nul part, l'USAP a engagé une relance à la main de 80 mètres. Duguivalu dans ses 22 mètres a pris l'intervalle et passé le ballon à Dubois. 50 mètres plus loin, l'arrière a éliminé un joueur sur une phase de deux contre deux puis passé le ballon à Taumoepeau, qui a (enfin) marqué les 5 premiers points de ce match. Cerise sur le gâteau, Tedder a passé la transformation depuis le côté gauche du terrain (7-0 à la mi-temps).

 

Taumoepeau en grand seigneur

West a débloqué le compteur de son équipe avec une pénalité en début de seconde mi-temps (7-3, 49e). Sur le renvoi, Perpignan est retourné dans le camp adverse. Le troisième ligne centre, Lemalu s'est arraché dans les 22 mètres pour finalement servir Taumoepeau, qui a plongé entre les poteaux pour s'offrir un doublé. Facundo Bosch a tenté de sonner la révolte côté Maritimes. Mais son buteur Ihaia West a manqué la transformation. En réponse, Perpignan a passé une nouvelle pénalité (17-8, 59e).

Plus tard, Levani Botia est lancé “pleine bille” dans les 22 mètres des hommes de Patrick Arlettaz. Déséquilibré, le géant n'a pas contrôlé la balle au moment d'aplatir. La défense de Perpignan s'est encore une fois montrée vaillante en repoussant une énième fois les partenaires de Romain Sazy.

À nouveau de passage dans les 22 mètres adverses, Tristan Tedder a allongé une passe pour son deuxième centre Australien qui s'est alors offert un triplé. Perpignan a même pu espérer obtenir un bonus offensif. Mais Leyds a inscrit un deuxième et ultime essai pour La Rochelle, qui a réduit le score (22-13, 78e).

 

Avec ce précieux succès, Perpignan cède sa place de lanterne rouge à Biarritz, qui a perdu à Toulon (13-9), alors que La Rochelle voit sa place dans les 6 menacée.


Benoît Lesaulnier

Etudiant en journalisme à Vichy. Je fais du vélo et je suis supporter de l'ASM Clermont.

Dernières publications

En haut