Tour de l’Ain : preview de l’étape 2

0
Ligue 1

Tracée dans les monts de l’Ain, cette deuxième étape reliera Lagnieu à Lélex. L’occasion pour les coureurs de visiter le département dans toute sa beauté. Les 140 kilomètres au programme sont en effet totalement dans le département et le traverseront du Sud au Nord. Il est également bon de noter que cette étape se fera encore une fois sous une chaleur accablante. 

Un parcourt exigeant 

Après 30 premiers kilomètres relativement plats, les coureurs seront au pied de la première difficulté. Du pied du Col de Montgriffon et jusqu’au qu’un dizaine de kilomètres après le sommet du col de Cuvilliat, le parcours ne sera que montées et descentes. Des montées qui présenteront mêmes des gros pourcentages comme la dernière rampe du col de Cuvillat qui passe largement les 12% dans les 100 derniers mètres.

Après cet enchaînement, les coureurs pourront profiter d’un moment de répit qui se terminera au pied de la cote de Giron. Cette cote sera d’ailleurs la première d’un enchaînement de trois. Un enchaînement qui sera surement décisif pour l’étape. Les 3 difficultés de cet enchaînement sont d’ailleurs toutes de 1re ou 2e catégories.

Après la cote de Giron (7km à 6% de moyenne ), les coureurs arriveront au pied du col de Menthière. Ce col sera la principale difficulté du jour, avec 9 kilomètres à plus de 6% de moyenne. Enfin, si la différence n’arrive pas à se faire, la dernière difficulté pourrait la créer. Toutefois, les pourcentages de la dernière ascension sont plutôt faibles et seront peut être moins propices aux attaques.

Le ravitaillement un facteur clef avec cette chaleur

Quelle physionomie de course ? 

Il semblerait logique que l’on voit une échappée conséquente se dessiner. Comme souvent dans ces situations, nombreux seront les coureurs à vouloir en être et le départ pourrait être ultra rapide dans le but de prendre l’échappée. Une autre option serait de voir cette échappée se dessiner dans la première ascension du jour qui est déjà relativement sélective.

Derrière, la Jumbo-Visma devrait contrôler et filtrer tout comme le Team INEOS qui aura probablement des ambitions. Dans le cas contraire le peloton pourrait laisser filer et permettre aux échappés de se jouer la victoire au sommet. Du coté des favoris il semble peu probable que la bataille soit intense vu le menu du lendemain qui est plus que corsé.

En somme, on devrait avoir une belle bataille pour l’étape; mais peu de mouvement chez les favoris pour le général … à moins que ?

Quels favoris pour l’étape ? 

Si l’on devait définir un profil type du vainqueur de cette étape il serait assez clair. Un grimpeur peu inquiétant au général pour les favoris. Décroché sur la première étape, Richie Porte pourrait être ce coureur. Un profil qui nous amènerait également à Chris Froome, bien que cela semble assez improbable. Dans le cas d’une arrivée entre favoris, Primoz Roglic semble le plus armé et le plus en forme.

Du coté des jeunes pousses, on surveillera Kevin Vermaerke qui pourrait parfaitement s’illustrer en partant de loin. Même chose pour Léo Vincent qui aura surement carte blanche dans son équipe. Enfin, après son magnifique tour de Burgos, Joao Almeida sera forcément à observer de près.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here