Tournoi des 6 Nations : la France réalise l’exploit en s’imposant au Pays de Galles !

0
Ligue 1

Pour la première fois depuis 2010, le XV de France s’est imposé en terre galloise (27-23), ce samedi, lors de la troisième journée du Tournoi des Six Nations. Emmené par un Romain Ntamack au plus que parfait, la France poursuit son rêve de grand chelem avec cette victoire majuscule.

Dix ans. Cela faisait dix ans que la France n’était pas reparti d’un déplacement au Pays de Galles avec la victoire. Ce Samedi 22 février, la bande à Ntamack l’a fait. Et avec la manière. Une défense de fer, une charnière omniprésente, une ligne de trois-quarts tranchante et une conquête retrouvée, rien ne pouvait empêcher ces Bleus là de repartir de Cardiff avec le sourire de la victoire.

La France éteint le feu du Millenium

Le dragon ne crache plus de feu. L’ambiance incendiaire de l’avant match n’est plus qu’un tas de cendre sous les pieds de quinze gladiateurs, tout de bleu vêtu, venus se venger de l’automne et de l’hiver d’avant. D’abord l’hiver dernier, lors du Tournoi des 6 Nations, où après avoir mené 16-0 à la mi-temps, le XV de France s’inclinait face à celui du Poirot, 19-24. Puis vient l’automne nippon, où les Gallois vont encore une fois infliger une marque au fer rouge aux hommes frappés du coq, en quart de finale de Coupe du Monde, au Japon. 20-19, si près et pourtant si loin. Qu’elle ne fut pas la surprise des 70 000 gallois chauffés à blanc, lorsqu’après six minutes de jeu, le XV de France prenait l’avantage…pour ne plus jamais le lâcher. Anthony Bouthier va frapper le premier coup de canon du match, répondant à une pénalité de l’ouvreur gallois Biggar (3-7, 7′). C’est bien les Bleus qui mettent le feu sur le terrain, tout en l’éteignant dans les tribunes. À la suite d’une combinaison en touche rondement menée, Willemse va aplatir l’ovale dans l’en-but gallois pour la deuxième fois du match (17-6, 30′).

Une défense héroïque 

Le Gallois n’est pas vraiment du genre à se laisser faire. Les hommes en rouge vont encore une fois le prouver. Alors que l’on arrive au delà des 40 minutes dans cette première période, les Gallois vont faire le siège de l’en-but français durant…plus de cinq minutes ! Une répétition de pick and go et de mêlée, ayant pour conséquence d’infliger un carton jaune à Aldritt. Même en infériorité numérique, les Bleus ne vont pas flancher et sous l’impulsion d’un Dupont intraitable en défense, les hommes de Galthié vont repartir de l’enfer rouge avec seulement quelques égratignures.

Mais le plus dur commence. On le sait, la France éprouve beaucoup de difficulté à réaliser une deuxième mi-temps à la hauteur de la première. Sept minutes après le retour des vestiaires, Lewis va relancer le Pays de Galles en allant inscrire le premier essai gallois du match (16-17, 47′). Les spectres des dernières confrontations ressurgissent dans un Millenium de Cardiff de nouveau bouillant. Mais cette équipe de France est rentrée dans une nouvelle ère. La peur ne fait plus partie de son lexique et va s’envoler sur une interception géniale de Ntamack qui va mettre les cannes pour inscrire le troisième essai français (24-16, 52′).

Malgré un essai en fin de match de Dan Biggar, les Bleus vont réussir à s’imposer sur un énième ballon récupéré au sol à trente secondes du terme. Les Français peuvent exploser de joie, plus rien ne peut leur enlever cette victoire (27-23).

La France a réussi à chasser ses vieux démons en dominant le Pays de Galles sur ses terres. Un exploit qui permet au XV de France de rester invaincu et de poursuivre son rêve de grand Chelem. Prochaine étape : dans deux semaines en Écosse.

Crédit image en Une : Rugbyrama

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here