Patinage artistique

Tout comprendre au patinage artistique – La notation partie présentation (7/7)

Pour patienter jusqu’aux Mondiaux de patinage, We Sport vous propose une série explicative qui vous éclairera sur tous les points liés à ce sport. Vous allez enfin tout comprendre au patinage artistique ! Aujourd’hui, on termine avec la seconde partie sur la notation.

La note de présentation

La note de présentation (abrégée PCS, également appelée composantes), n’est pas à proprement parler une note artistique. Elle est composée de cinq catégories :

Skating Skills : la fluidité, la vitesse de patinage, la qualité des carres, le patinage à un pied…

Transitions : la qualité, la variété et la complexité des transitions entre chaque élément.

Performance : l’implication dans le programme, variété de mouvements, unisson entre les partenaires pour les couples / la danse…

Composition : l’organisation du programme, avec par exemple les mouvements assortis à la musique, le but et l’originalité du programme, l’utilisation de l’espace…

Interprétation : traduction sur la glace de la musique, expression du personnage, du rythme et des nuances de la musique.

Ces critères peuvent paraître un peu vagues, mais ce n’est qu’un résumé : des points précis existent pour chaque catégorie. Pour chacune d’entre elles, les juges attribuent une note qui va de 0.25 à 10.00, en augmentant de 0.25 en 0.25, 10.00 étant la note la plus haute. Comme pour les GOE, on enlève la note la plus basse et la plus haute, on fait la moyenne et on a la note pour le critère en question. On additionne ensuite toutes les notes de critères et on obtient la note de composantes. Il reste tout de même une dernière étape : on multiplie le résultat obtenu par un certain facteur qui varie en fonction de la discipline. Les voici :

patinage

Le calcul de la note totale

Ces facteurs sont utilisés pour équilibrer TES (partie technique) et PCS afin qu’ils affectent le score total plus ou moins équitablement. C’est pourquoi par exemple le facteur pour les dames est inférieur à celui des hommes, car les dames ont tendance à obtenir des scores en TES inférieurs. C’est le même principe pour les couples et la danse. De ce fait, les scores des hommes sembleront toujours beaucoup plus importants que ceux des autres catégories. Pour avoir un ordre d’idée, voici les maximums possibles dans chaque catégorie :

patinage

Enfin, on additionne la note technique et la note de composantes, et on a donc la note totale. Si vous regardez une compétition, on ne vous donnera pas tout le détail tout de suite, mais lorsque les scores sont annoncés, vous pourrez voir « Technical elements » et « Presentation », qui correspondent respectivement à la note technique et à la note de composantes.

C’est ainsi que se conclut notre série explicative sur le patinage artistique. Vous pouvez retrouver à tout moment l’ensemble des articles sur We Sport. Prochain rendez-vous aux Mondiaux à Stockholm en mars prochain pour voir la mise en pratique.

Crédit photo Une : olympic.org / GETTY IMAGES

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire