France

Un match aux trajectoires opposées entre Monaco et Marseille

Étincelants depuis fin décembre, les hommes de Niko Kovač enchaînent les succès les uns après les autres. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de leurs adversaires du soir. Loin d’une forme olympienne, les Marseillais commencent à montrer leurs limites. Rien de surprenant quand on constate l’énorme réussite dont ils ont fait preuve jusqu’ici (dixit les expected goals). Amorphes offensivement, une nouvelle défaite condamnerait leurs chances de participation à la Ligue des Champions… 

Une cadence royale

Invaincus en ce début d’année 2021 avec trois victoires consécutives, les Monégasques semblent avoir enfin trouvé leur rythme de croisière. Encore huitième au soir de la 15e journée à sept points du podium et quatre de l’OM, l’ASM a entamé une folle remontée. Aujourd’hui quatrième, le club de la principauté possède désormais quatre points d’avance sur les Phocéens, et pourrait faire un pas vers l’Europe en cas de victoire. Son attaque, une véritable machine à but avec 14 buts inscrits sur les cinq derniers matchs (meilleur total de Ligue 1 sur la période), démontre ce réel goût pour l’offensive.

Portée par un duo d’attaque des plus complémentaires, en l’occurrence Wissam Ben Yedder (neuf buts) et Kevin Volland (10 buts), l’ASM semble avoir trouvé la recette. Sa défense est cependant fébrile avec déjà 29 buts encaissés dus à un manque criant d’expérience en charnière centrale, Maripan, pourtant mis au placard, encadrant les jeunes Disasi et Badiashile. En 20 journées, les Monégasques n’ont gardé leur cage inviolée que cinq fois, un mal récurrent des saisons passées qui les pénalise en vue d’une hypothétique présence en coupe d’Europe. Néanmoins, l’OM ne semble pas être une équipe capable de faire voler en éclat la défense des locaux. Ceux-ci pourront compter sur leur nouvelle recrue, Krepin Diatta (ex-Bruges). Après une défaite 2-1 à l’aller, la dynamique est cette fois-ci clairement en faveur des hommes de Niko Kovač.

L’homme en forme, Kevin Volland, impressionne depuis son arrivée sur le Rocher et, si l’ASM va mieux en ce moment, l’attaquant allemand n’y est pas étranger. Déjà buteur à dix reprises en seulement 18 matchs (à quatre unités d’égaler son record sur une saison), il a systématiquement trouvé le chemin des filets lors des cinq dernières rencontres. Sa complémentarité avec Ben Yedder en fait le meilleur duo d’attaque du championnat. Il y a fort à parier que l’ancien joueur du Bayer Leverkusen n’ait pas encore fini de faire parler la poudre.

 

L’OM mal en points

Déjà décrochés ?

Après des résultats plus qu’encourageant en première partie de saison, les hommes de Villas-Boas coincent depuis trois journées. Longtemps en réussite, comme contre Strasbourg, les Olympiens montrent leurs limites offensives. Ils comptent seulement un petit but inscrit sur les trois derniers matchs, et surtout deux défaites d’affilées contre des équipes jugées plus faibles, Lens et Nîmes. Le meilleur buteur de la formation phocéenne, Florian Thauvin, n’a plus marqué depuis cinq matchs toutes compétitions confondues. Avec six buts au compteur, il est loin de son standing de la saison 2018-2019 (16 buts). Déjà à huit points du podium (avec un match en retard), les Marseillais n’ont pas d’autre choix que de s’imposer, sous peine de ne pas goûter à l’Europe l’année prochaine…

Des recrues tant attendues 

Si le spectacle n’est pas au rendez-vous en ce moment sur le terrain, il l’est au moins en coulisse. Pablo Longoria, arrivé cet été sur la Canebière, semble déjà faire oublier Andoni Zubizarreta. À  l’origine du prêt du virevoltant latéral espagnol Pol Lirola, le directeur général ne s’arrête pas là. Il a flairé le bon coup pour s’attacher contre toute attente les services de l’attaquant polonais Arkadiusz Milik. L’OM a t-il enfin trouvé son “grantatakan” ? L’histoire pourrait d’ores et déjà s’écrire dès samedi soir, puisque l’ancien joueur du Napoli est dans le groupe.

Les compositions probables 

Monaco : Lecomte – Sidibé, Maripan, Badiashile, Caio Henrique – Aguilar, Tchouaméni, Fofana, Diop – Ben Yedder, Volland.

Marseille : Mandanda – Lirola, Alvaro, Caleta-Car, Sakai – Rongier, Gueye, Sanson – Thauvin, Benedetto, Radonjic.

Crédit photo en une : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
in leo pulvinar commodo Donec luctus eleifend elit. neque.