Rugby

Un week-end en Top 14 (J19) : Toulon et La Rochelle sans pitié, l’UBB dompte le Racing, le MHR sombre

Cette 19ème journée de Top 14, avancée en raison du Tournoi des 6 Nations, s’est révélée très spectaculaire et prolifique en essais. De la victoire autoritaire de Toulon, au succès étriqué de l’UBB, en passant par la réussite rochelaise, retour sur les moments forts de ce week-end de Top 14.

 

Le match du week-end : Toulon déroule face au Stade Français

Ce choc entre deux prétendants aux phases finales du Top 14 s’annonçait très important, notamment pour le Stade Français qui restait sur une cuisante défaite dans le Clasico joué à Toulouse (48-24).

Sur la pelouse du Stade Mayol, les hommes de Patrice Collazo n’ont pas fait dans le détail face à une équipe du Stade Français indisciplinée (35-13). Pourtant, dans les premières minutes de cette rencontre, ce sont les Parisiens qui ont monopolisé le ballon. Malheureusement pour les Soldats roses, cette domination est restée stérile et le Stade Français a commencé à multiplier les fautes. A l’inverse, les Toulonnais se sont révélés très efficaces. Portés par un Louis Carbonel de gala, les Varois ont inscrit deux essais en première période (18-6).

Le tournant de cette rencontre est intervenu peu avant la pause. Nicolas Sanchez, l’ouvreur argentin du Stade Français, a reçu un carton rouge suite à un plaquage non maîtrisé, en plein dans le visage de Baptiste Serin.

En seconde période, les Toulonnais n’ont pas baissé de régime face à des Parisiens en difficulté à 14 contre 15. Vrai chef d’orchestre de son équipe, Louis Carbonel s’est distingué à l’ouverture du jeu toulonnais. Les hommes de Patrice Collazo sont allés chercher le bonus offensif grâce à deux essais de Christopher Tolofua et Bryce Heem (35-6, 66e). Les Soldats Roses ont sauvé l’honneur en fin de match par un essai de Lester Etien (35-13, 70e). Avec ce succès, le RC Toulon grimpe sur le podium du Top 14 tandis que le Stade Français stagne à la 8ème place du championnat.

Image

 

L’homme du week-end : Matthieu Jalibert, véritable chef d’orchestre de l’Union Bordeaux-Bègles

Samedi après-midi, à La Défense Arena, Matthieu Jalibert a brillé dans le choc entre le Racing 92 et l’UBB. L’ouvreur girondin a su créer des brèches dans la défense francilienne par des accélérations tranchantes. Après y être allé de son essai, il a réalisé une passe sautée parfaite pour Cameron Woki, qui a fini sa course dans l’en-but du Racing 92, juste avant la pause.

Tel un métronome, le numéro 10 de l’UBB a dicté le rythme de cette rencontre et a parfaitement rempli son rôle de buteur avec un 6/7 au pied. La forme actuelle de Matthieu Jalibert est une très bonne nouvelle pour le XV de France. L’ouvreur girondin aura toutes les cartes en main pour prouver au sélectionneur Fabien Galtié qu’il a les épaules pour devenir un taulier des Bleus, en l’absence de Romain Ntamack, blessé à la mâchoire.

https://www.lequipe.fr/_medias/img-photo-jpg/le-demi-d-ouverture-international-bordelais-matthieu-jalibert-a-su-transpercer-la-defense-du-racin/1500000001439770/173:62,1995:1277-624-416-75/123a7.jpg

Crédit : L’Equipe

 

L’essai du week-end : Colby Fainga’a conclut une belle action collective pour le LOU

A l’issue d’une rencontre très disputée, le LOU arrache la victoire sur la pelouse de Montpellier (16-21) avec notamment ce très bel essai de Colby Fainga’a. Sur une merveille de passe au pied de Jean-Marc Doussain, le troisième-ligne australien de Lyon inscrit, tout en puissance, l’essai du bonus offensif pour les Lyonnais.

 

On a aimé :

  • L’UBB croque le Racing 92

Au terme d’un choc haletant, l’Union Bordeaux Bègles s’est imposée de justesse sur la pelouse du Racing 92 (32-33). Les hommes de Christophe Urios confirment leur très grande forme en 2021 avec un bilan éclatant de trois victoires et un nul. Le secret de cette réussite est sans doute l’abnégation des Girondins qui ont résisté au retour des Racingmen. Résultat, l’UBB fait son retour au premier plan et se hisse à la 5ème place du championnat.

  • Bourgarit et Alldritt portent les Rochelais

Le Stade Rochelais, très en forme ces dernières semaines n’a laissé aucune chance à une équipe de Bayonne impuissante. Les Maritimes se sont imposés avec le bonus offensif (40-3) et se sont appuyés sur un duo fracassant Pierre Bourgarit-Grégory Alldritt. Les deux hommes ont signé un doublé, venant assommer des Bayonnais à court de rythme. Les joueurs de Jono Gibbes ont conforté leur 2ème place du Top 14.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/image/lsLyFrYvqWHjDgXiSaWFxJsgWcA/600x400/regions/2021/01/23/600c2cb42b4e4_000_8zd4dm-5167546.jpg

Crédit : France 3 Régions

  • Festival offensif au Marcel-Michelin

Les Clermontois avaient à cœur de renouer avec la victoire sur leur pelouse. Les hommes de Frank Azéma se sont largement imposés face à une équipe castraise remaniée (59-19). Cette victoire écrasante s’est dessinée en deuxième période. La deuxième meilleure attaque du Top 14 a montré ce dont elle était capable avec notamment un Alivereti Raka en feu. Les Jaunards se replacent enfin dans le haut du classement (4ème place).

 

On n’a pas aimé

  • La « malédiction » du MHR

6ème défaite consécutive pour Montpellier qui reste scotché à la 13ème place du Top 14, synonyme de barrage. Les Héraultais se sont, une nouvelle fois, inclinés à domicile face à une solide équipe du LOU (16-21). Les hommes de Philippe Saint-André ont montré un bel état d’esprit mais se sont révélés bien trop maladroits et friables défensivement pour inquiéter Lyon. En pleine crise sportive, le MHR et son président Mohed Altrad ne comptent rien lâcher à l’aube d’une fin de saison décisive.

  • Le SU Agen coule à domicile face à Toulouse

Face à une équipe toulousaine en pleine forme, Agen a (encore) sombré sur sa pelouse (0-59). Les joueurs du SUA ont vécu un calvaire interminable. Dépassés dans tous les compartiments du jeu, les Agenais ont été incapables d’inscrire le moindre point. Pire, les joueurs d’Agen ont montré des signes inquiétants de renoncement. De quoi rendre triste les supporters, alors que cette saison est loin d’être terminée.

  • La tuile Vakatawa

Gros coup dur pour le XV de France à l’aube du Tournoi des 6 Nations. Dès les premières minutes du choc entre le Racing 92 et l’UBB, Virimi Vaktawa s’est blessé au genou sur un placage.  Homme de base du système de Fabien Galtié, cette blessure est une mauvaise nouvelle pour le staff des Bleus. Le trois-quarts centre francilien doit passer des examens complémentaires ce lundi pour connaître la nature exacte de sa blessure. Cependant, il est d’ores et déjà forfait pour la rencontre d’ouverture du Tournoi des 6 Nations entre l’Italie et la France, le 6 février. Pour le remplacer, Fabien Galtié a fait appel au Lyonnais Pierre-Louis Barassi.

 

Les résultats

Image

Le classement

Image

 

Crédits Photo de Une : AFP – Nicolas Tucat

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
id elementum massa leo justo ipsum Donec et, elit.