ATP

US Open (H) : Alcaraz surprend Tsitsipás, Medvedev et Schwartzman déroulent

Le public new-yorkais a acclamé une nouvelle star du tennis cette nuit. Carlos Alcaraz, 18 ans, élimine au bout du suspens Stéfanos Tsitsipás, tête de série numéro 3, pour atteindre les 1/8 de finale de l'US Open. De leur côté, Medvedev et Schwartzman déroulent et se qualifient sans encombre. Le récap' de la nuit.

Alcaraz continue de faire sensation

Poussé par un public conquis par son talent, le jeune Espagnol, déjà salué comme le successeur de Rafael Nadal, a saisi sa chance sur la scène américaine avec une super victoire sur Stéfanos Tsitsipás : 6/3 4/6 7/6 (2) 0/6 7/6 (5) .

Après un départ canon s'offrant la première manche, Alcaraz se retrouve dans le dur la suite de la rencontre et le tournant du match est ce troisième set. Mené 5/2, Carlos puise dans ses ressources pour remonter au score et remporter le troisième set lors d'un tie-break sous contrôle.

Hué lors d'une énième pause toilette, la réponse du Grec ne se fait pas attendre. Il inflige ensuite un 6/0 dans le 4e pour maintenir le suspens et tenir la foule en haleine.

L'adolescent espagnol remporte finalement la rencontre lors d'un dernier tie-break après quatre heures et six minutes de jeu.

Medvedev, le titre dans le viseur

Daniil Medvedev s'est facilement débarré de son adversaire du troisième tour Pablo Andújar 6/0 6/4 6/3, et signe sa troisième victoire en moins de deux heures pour cette édition 2021 de l'US Open.

Le numéro 2 mondial a démarré la rencontre chapeaux de roues face à l'Espagnol, ne commettant que trois fautes directes. Ne montrant que de rares moments de vulnérabilité, le Russe n'a pas abandonné un seul jeu jusque dans la 3e manche où il se fait surprendre à 3/5 mais se rattrape en un rien de temps en prenant le service de Andújar pour remporter la rencontre.

Avec 34 points gagnants contre 16 pour Pablo, le finaliste du dernier Open d'Australie file tout droit 1/8e de finale. Deux ans après sa défaite en finale contre Rafael Nadal, le Russe n'a qu'une idée en tête : contrer Djokovic et gravir la plus haute marche du podium pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem.

Schwartzman continue sa route

Opposé au jeune Slovaque Molcan (joueur principalement de Challengers), l'Argentin n'a pas fait de cadeaux et s'impose en 3 sets au terme d'un match à sens unique : 6/4 6/3 6/3.

Diego essaiera de réitérer sa performance de 2017, année où il avait atteint les quarts de finale de la compétition avant de chuter face à….Pablo Carreño Busta !

 

Crédit image en une : Garett Elwood/USTA

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début