ATP

US Open (H) : Rinderknech trop court, Rublev a mis du temps, Aliassime tranquille

Rinderknech Alcaraz

Dans cette première partie de journée à New-York, Arthur Rinderknech n'a pas réussi le test Carlos Alcaraz. Andrey Rublev a mis deux sets avant de dérouler son jeu. Enfin, Félix Auger-Aliassime se remet en confiance après un premier tour difficile. 

Rinderknech encore trop juste

Dans le match des jeunots du circuit, Carlos Alcaraz élimine le Français Arthur Rinderknech en quatre sets 7/6 4/6 6/1 6/4. On savait que la marche était haute mais le Tricolore a eu quelques opportunités à l'image de cette deuxième manche remportée. Néanmoins, le doute ne s'est pas installé dans la tête de l'Espagnol qui n'a plus raté grand chose par la suite. Un total de 21 coups gagnants pour 7 fautes directes en fin de match pour la jeune pousse hispanique combiné à un ratio de 96% de points marqués sur première balle. Notre combattant français a été trop irrégulier pour espérer une performance dans ce deuxième tour. On retiendra tout de même son courage qui présage de bonnes choses pour la suite.

Rublev en deux temps

La tête de série n°5, Andrey Rublev a souffert contre Pedro Martinez, pourtant plus à l'aise sur terre battue. Le Russe a mis deux sets à se régler avant de dérouler son jeu. Il a tout de même empoché la première manche, même si ce ne fut pas simple. Mené 5/2, Rublev a dû redoubler d'efforts pour revenir au score et arracher un tie-break pour l'emporter. Le deuxième set est tout aussi serré. Le Russe passe à côté de trois balles de set en fin de manche, à chaque fois sur le service adverse. Puis, dans un nouveau tie-break, il s'incline contre l'Espagnol qui répond bien à ses coups en rythme. Puis dans la fin de partie, Rublev s'est libéré, presque retrouvé. Il faut dire aussi que la baisse de régime de Martinez l'a bien aidé. Mais les frappes de Rublev restent puissantes et conquérantes et cela suffit à finir le travail 6/1 6/1. Le Russe possède toujours ce défaut de n'avoir qu'un plan A dans sa tactique en frappant très fort. Cependant, il ne sait pas s'adapter et changer sa manière de jouer par rapport au match et à son adversaire.

Auger-Aliassime reprend confiance

Enfin, Félix Auger-Aliassime n'a eu aucune difficulté à écarter Zapata Miralles 7/6 6/3 6/2. Le Canadien se remet en confiance après un premier tour accroché. L'Espagnol a quasiment donné ce match avec un affreux ratio de coups gagnants – fautes directes qui s'élève à 9/30 sur l'ensemble de la rencontre. Son troisième tour contre Bautista Agut promet d'être très intéressant. Il sera face à un expert du dur très expérimenté.

La première partie de journée de l'US Open est désormais terminée. Cette nuit, quelques belles affiches vont avoir lieu pour la night session avec entre autres Mannarino – Tsitsipás ou Anderson – Schwartzman. 

Crédit photo : Getty Images


Auguste Amar

Rédacteur qui jongle entre le spectacle et les émotions des rings de catch, la folie de la NBA, l'imprévisibilité du tennis et la beauté du football.

Dernières publications

En haut