Grand Chelem

Wimbledon (F) : Plíšková maîtrise Zidanšek, Sákkari et Mertens déroulent

Karolina Pliskova Wimbledon

Début de journée tranquille pour les principales têtes d’affiches du tableau féminin. Karolína Plíšková, María Sákkari, Élise Mertens et Ons Jabeur ont toutes passé le premier tour de Wimbledon sans encombre.

Plíšková renverse Zidansek

Karolína Plíšková s’en est très bien sortie pour son entrée en lice. La Tchèque s’est extirpée du piège Tamara Zidanšek, récente demi-finaliste de Roland-Garros. Elle s’impose en 2 sets et 1 h 17 de jeu (7/5 6/4). La Slovène avait pourtant pris le meilleur départ, menant rapidement 3/0 dans le premier set. Mais à 5/3, Zidanšek n’a pas réussi à conclure sur son jeu de service et a subi la puissance de Plíšková (26 coups gagnants). La tête de série n°8 a remporté les 4 jeux suivants pour empocher le set, puis a fait le break à 2/2 dans le deuxième set pour prendre un avantage décisif au tableau d’affichage. L’ancienne numéro 1 mondiale s’est ensuite appliquée à conserver son jeu de service, avec une très belle efficacité (10 aces, 82% de points gagnés derrière sa première balle).

Décevante à Roland-Garros (sortie au deuxième tour), Plíšková est sortie ce lundi pour la première fois du top 10 depuis 2016. L’ancienne numéro 1 mondiale tentera d’oublier ses performances en demi-teinte et de décrocher enfin son premier titre en Grand Chelem. La Tchèque affrontera au prochain tour la Croate Donna Vekić.

Pas de problème pour les autres têtes d’affiches

Dans les autres matchs du début de journée, pas de surprises à relever. María Sákkari semble avoir bien digéré sa première demi-finale en Grand Chelem à Roland-Garros. La Grecque, tête de série n°15, n’a pas fait de détail face à Arantxa Rus, s’imposant en 2 sets et seulement 49 minutes (6/1 6/1).

La tâche semblait plus compliquée pour Élise Mertens, mais elle n’a pas eu de souci non plus pour son entrée en lice. Opposée à la locale Harriet Dart, la Belge a profité des nombreuses erreurs de son adversaire (30 fautes directes) pour se qualifier sans forcer (6/1 6/3).

Enfin, Ons Jabeur continue sur la lancée de son tout premier titre en carrière, acquis à Birmingham la semaine dernière. Parfaite derrière sa première balle (18/18), la Tunisienne a dominé facilement Rebecca Peterson en un tout petit peu plus d’une heure de jeu (6/2 6/1).

Crédit photo : Getty Images/BBC
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire