ATP

Wimbledon (H) : Humbert stoppé par la nuit, seulement deux Français qualifiés… Retour sur la journée de mardi des Bleus

Ugo Humbert Wimbledon 2021

Rude journée pour les Français. Seulement deux Tricolores se sont qualifiés pour le 2e tour aujourd’hui : Richard Gasquet et Antoine Hoang. Coupés par la nuit, Gaël Monfils et Lucas Pouille devront revenir mercredi pour terminer leurs matchs, tout comme Ugo Humbert, victime du couvre-feu de 23 heures (minuit heure française).

Humbert, Monfils et Pouille devront revenir mercredi

Le choc du premier tour ne connaitra pas tout de suite son épilogue. Initialement prévu sur le court n°12, avant d’être décalé sur le n°1, l’affiche entre Ugo Humbert et Nick Kyrgios n’a pas pu se terminer ce mardi soir. La faute au couvre-feu traditionnel de 23 heures (minuit heure française), qui a renvoyé les deux hommes aux vestiaires au milieu du 5e set (4/6 6/4 6/3 1/6 3/3), au grand désarroi des spectateurs. Avant cet arrêt forcé, Humbert et Kyrgios ont offert un match décousu, mais plaisant à regarder. Le thriller se terminera donc ce mercredi en deuxième rotation sur le court n°1.

Gaël Monfils aussi devra revenir pour terminer son premier tour. Il enchainera alors son troisième jour d’affilée sur les courts, alors qu’il avait déjà connu une première interruption du match lundi soir à cause de la pluie (à 4/6 6/2 6/6). À la reprise, le Français a remporté le tie-break du 3e set, mais a ensuite concédé la 4e manche à son adversaire, l’Australien Christopher O’Connell. La nuit a finalement arrêté le match au milieu du set décisif (4/6 6/2 7/6 4/6 3/2). Monfils reviendra sur le court avec un petit avantage puisqu’il a eu le temps de s’octroyer un break d’avance avant la pause.

Lucas Pouille s’était lui aussi retrouvé en bonne posture avant de voir la nuit couper son élan. Opposé au Britannique Cameron Norrie, qui sort tout de même d’une finale au Queen’s, le Français a remonté un handicap d’un break, avant de s’adjuger la première manche au jeu décisif. La rencontre a été stoppée dans la foulée. Les deux hommes reprendront mercredi.

Gasquet et Hoang, seuls qualifiés français du mardi

Richard Gasquet a pu se rassurer. Forfait à Eastbourne la semaine dernière, il a affiché une bonne condition physique au moment de dominer le Japonais Yugita Sugita en 4 sets et 2 h 20 de jeu (7/6 4/6 6/2 6/1). Plus constant malgré une longue interruption à cause de la pluie, le Français a brillé sur le gazon londonien (42 coups gagnants). Comme à Roland-Garros avec Rafael Nadal, Gasquet aura droit à du très lourd pour le second tour puisqu’il affrontera Roger Federer, même si le Suisse est loin d’avoir convaincu pour son entrée en lice.

Pour son premier Wimbledon, Antoine Hoang récupère, en plus de bons souvenirs, une très belle victoire. Qualifié pour le grand tableau pour la première fois, le Français s’est imposé au bout d’un combat de 5 sets et 3 h 41 de jeu (4/6 7/6 6/7 6/3 6/2) contre un autre qualifié, le Chinois Zhizhen Zhang. Alors qu’il a longtemps fait la course derrière son adversaire, Hoang a puisé dans ses ressources mentales pour s’accrocher et finalement renverser son adversaire. Au prochain tour, il affrontera Sebastian Korda.

Des thrillers perdants pour Herbert, Simon et Rinderknech

Plus de 5 heures de combat, un 4e set arraché en sauvant deux balles de match, mais au final la défaite au bout. Il n’a pas manqué grand chose à Pierre-Hugues Herbert pour qu’il remporte une belle bataille en 5 manches (7/6 4/6 7/6 5/7 8/6) contre le vétéran Pablo Andújar. Immense combattant, l’Espagnol a d’ailleurs fini la rencontre épuisé, avant d’éclater en sanglots sur sa chaise. Dommage pour le Français qui a fait le jeu tout au long de la rencontre (125 coups gagnants pour 99 fautes directes !), mais s’est retrouvé plombé par son second service (26 doubles fautes, 39 % de points gagnés derrière).

Lui aussi en est passé par un 5e set. Dominé dans tous les compartiments du jeu, mené de 2 sets et d’un break, Gilles Simon s’est réveillé juste à temps pour forcer Dušan Lajović dans une manche décisive. Mais au bout d’un peu plus 4 heures de jeu, le Français n’a pas réussi à conclure (6/4 7/5 3/6 4/6 6/3). Avec sa 10e défaite consécutive sur le circuit, Simon continue une série noire dont il n’arrive pas à se défaire. Pour l’instant, la pause qu’il s’est octroyé au début du printemps n’a pas encore apporté les effets escomptés. Le Français reste bloqué à deux victoires en 2021, soit le même total que Benoît Paire.

Arthur Rinderknech aura beaucoup de mal à digérer son premier tour contre Oscar Otte. Dans un duel de qualifiés, le match, interrompu à 9/9 dans le 5e set lundi, est allé jusqu’au tie-break décisif à 12/12. Malheureusement pour le Français, c’est lui qui craque dans ce jeu décisif, s’inclinant 7 points à 2. L’Allemand l’emporte finalement en 5 manches 4/6 6/3 6/2 6/7 13/12.

Benoît Paire n’a pas lutté

Comme à l’Open d’Australie et à Roland-Garros, Benoît Paire s’incline dès le premier tour à Wimbledon. Sur le gazon londonien, qu’il n’apprécie guère, le Français n’a pas montré beaucoup de résistance contre la tête de série n°9 Diego Schwartzman. Sur le court n°2, Paire n’a pas montré beaucoup d’entrain pour la reprise de son match, interrompu lundi alors qu’il était déjà mené 2 sets à rien. Il a même fini par prendre un avertissement pour manque de combativité. Résultat, 3 petits sets en 1 h 31 (6/3 6/4 6/0) et une sortie par la petite porte pour le Français.

Enfin, Adrian Mannarino est passé proche de l’exploit de sa carrière. Le Français a mené 2 sets à 1 face à un Roger Federer loin d’être au point, avant de voir ses espoirs gâchés par une glissade et une blessure au genou droit. Il finit par abandonner juste après la perte de la 4e manche (6/4 6/7 3/6 6/2 ab.), incapable d’assurer ses appuis ou de servir sans douleur.

Adrian Mannarino Wimbledon 2021

Adrian Mannarino dépité après la perte du 4e set. Il abandonnera quelques instants plus tard – Wimbledon 2021 – Crédit photo : FFT

Crédit photo en une : Mike Hewitt / Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire