Tennis

WTA – Cincinnati : Osaka déjà dehors, Barty sans souci

Naomi Osaka - Cincinnati 2021

La nuit a réservé une grosse surprise pour les fans de tennis. Naomi Osaka, n°2 mondiale, est éliminée dès le troisième tour du tournoi de Cincinnati. La Japonaise s'incline en 3 sets contre Jil Teichmann (3/6 6/3 6/3). Ça passe en revanche pour Ashleigh Barty et Karolína Plíšková.

Osaka surprise

Naomi Osaka était attendue, mais elle n'aura pas fait long feu. À Cincinnati, la Japonaise s'incline dès le troisième tour de la compétition contre la Suissesse Jil Teichmann, 76e mondiale. Pourtant convaincante dans le premier set, la n°2 mondiale n'a pas tenu pas la distance et finit par se faire renverser en un peu plus de deux heures de jeu (3/6 6/3 6/3). À 24 ans, Teichmann réalise ainsi le plus grand exploit de sa carrière. Elle jouera une place en demi-finale du tournoi contre sa compatriote et toute récente championne olympique Belinda Bencic.

Du côté d'Osaka, c'est déjà l'heure de se projeter sur l'US Open. Depuis son controversé retrait de Roland-Garros, la Japonaise n'avait disputé que le tournoi olympique à Tokyo, où elle s'était également inclinée au 3e tour. “Trop défensive” selon elle dans les 2e et 3e sets, Osaka estime toutefois qu'elle “a beaucoup appris de ce match”. Elle espère toutefois “que les résultats viendront à temps pour l'US Open”, alors qu'elle n'a disputé que deux matchs sur dur en préparation du tournoi. À Flushing Meadows, Osaka ira défendre son titre, acquis l'an dernier.

Ça roule pour Barty et Pliskova

Pas de réelle surprise en revanche dans les autres matchs de la nuit. La n°1 mondiale, Ashleigh Barty, a facilement battu la Biélorusse Victoria Azarenka (6/0 6/2). L'Australienne se qualifie ainsi pour les quarts de finale, où elle affrontera Barbora Krejčíková, tombeuse de l'Espagnole Garbiñe Muguruza (6/1 6/7 6/2). Un duel alléchant entre la lauréate de Wimbledon et celle de Roland-Garros.

Pas de problème non plus pour Karolína Plíšková. La Tchèque était pourtant opposée à Jessica Pegula, n°25 mondiale. L'Américaine peut tout simplement être vue comme l'une de ses bêtes noires : en 4 confrontations cette année, Plíšková s'était toujours inclinée contre elle. Mais la n°4 mondiale semble avoir trouvé la clé. Menée 1/4 dans le premier set, puis 0/5 dans le deuxième, la Tchèque est remonté au score à chaque fois pour finalement s'imposer en 2 sets (6/4 7/6).

Crédit photo en une : Darron Cummings, Associated Press

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début