Tennis

WTA – Rome : Barty et Świątek en quarts, Sabalenka éliminée

Début de journée en demi teinte pour les favorites du côté de Rome. Si Ashleigh Barty a assuré sa qualification plutôt aisément, Iga Świątek a dû s’employer pour assurer sa qualification pour les quarts de finale. C’est en revanche terminé pour Aryna Sabalenka.

Aryna Sabalenka stoppée par Cori Gauff

C’est une Aryna Sabalenka méconnaissable qui s’est présentée sur les courts de Rome ce matin face à Cori Gauff. Quelques jours après son titre à Madrid, la Biélorusse signe une grosse déconvenue face à la jeune américaine en huitièmes de finale. Loin de présenter un niveau de jeu impressionnant comme la semaine dernière à Madrid, la quatrième joueuse mondiale fait un début de partie sous le signe de la nervosité. De l’autre côté du court, Gauff joue juste et profite des fautes adverses pour breaker la première. Sabalenka fait le débreak, mais retombe dans ses travers en fin de set. L’Américaine reprend les commandes du match, et conclut la première manche 7/5 sur son service.
Le début de la deuxième manche pouvait laisser présager un retour de Sabalenka dans la partie. La Biélorusse remporte ses premiers jeux de service avec autorité, mais s’écroule de nouveau dès le septième jeu. Gauff fait le break, puis remporte le match 7/5 6/3 sur une dernière faute directe de son adversaire.

Du haut de ses 17 ans, Cori Gauff n’a pas tremblé face à une joueuse du calibre de Sabalenka. Autoritaire mais sans jamais surjouer, l’Américaine a profité des failles du jour de son adversaire pour valider sa qualification pour les quarts de finale à Rome. Pour Sabalenka, l’aventure romaine s’arrête là. Son tennis trop brouillon aujourd’hui aura accouché de 36 fautes directes pour 22 coups gagnants. Un ratio forcément insuffisant pour espérer une qualification.

Barty déroule, Świątek se fait peur

Pas de problème, en revanche, pour Ashleigh Barty. La numéro une mondiale continue d’impressionner après sa qualification en deux sets face à Veronika Kudermetova 6/3 6/3. Malgré un début de match en mode diesel, l’Australienne a prouvé une fois de plus qu’elle était actuellement la meilleure joueuse au monde sur terre battue. Sans trop trembler, elle passe l’obstacle russe, et affrontera Cori Gauff en quarts.

Grosse frayeur pour Iga Świątek. La lauréate de Roland-Garros 2020 a dû s’employer pour s’en sortir face à Barbora Krejčíková. Embarquée dans un match marathon de 2h 50min, la Polonaise a notamment sauvé deux balles de match dans le deuxième set avant d’arracher la qualification au bout du suspense dans la troisième manche. Visiblement gênée par le vent, et loin d’afficher son meilleur niveau, Świątek a su faire la différence, notamment physiquement, en fin de match. Malgré une attitude parfois nonchalante, la Polonaise a su rester lucide pour s’en sortir 3/6 7/6(5) 7/5.  L’essentiel est assuré pour Świątek, même si son niveau de jeu ne rassure pas pleinement à quelques semaines de Roland-Garros.

Crédit photo : We Are Tennis France

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire