5 majeur / 5 bidon de la semaine NBA

0
Crédit photo : New York Times



Comme chaque début de semaine NBA, on reviens sur 5 joueurs qui nous ont marqué poste par poste soit de façon positive soit de façon négative. Il est donc temps de vous présenter notre 5 majeur et 5 bidon de la semaine.

5 Majeur :

Kyrie Irving : Pas besoin de détailler trop longtemps, meilleur marqueur de la semaine. Dommage que cela n’aboutisse pas à des victoires pour Boston (1 victoires pour 2 défaites). 30,3 points de moyenne, du grand Kyrie qui continue de monter en puissance, la lutte pour être le meneur titulaire au All-Star Game risque d’être intense !

CJ McCollum : 4 matchs, 4 victoires. Une pointe à 40 points sur Milwaukee. Du grand McCollum, quesqu’on aime quand il chauffe comme ça !

LeBron James : On hésite, parce que c’est un tocard. C’est lui même qui le dit suite à son lancer raté hier soir. Pourtant King James s’est bien rattrapé et a enfin retrouvé un rythme au scoring avec + de 23 points de moyenne auxquels ont rajoute presque 7 rebonds et 5 passes. King James commence a s’installer dans son trône du Staples Center.

Pascal Siakam : 20 points de moyenne, 72% au tir. 3 victoires en 3 matchs, si Kawhi est l’atout clé des Raptors, Siakam n’y est pas pour rien dans cet excellent début de saison. Chapeau

Rudy Gobert : 16 points et 12,3 rebonds de moyenne, on en oublierais presque ses 2,3 contres de moyenne. Gobzilla est inarrêtable, il a marché sur Al Horford et DeAndre Jordan, et puis on est un peu chauvins. Bravo Rudy, qui mériterait encore un DPOY et qui sait, une sélection All-Star ?


5 Bidon

Frank Ntilikina : On aime être chauvins, mais il faut dire quand rien ne va. Frank est un bon défenseur mais ses pourcentages dans une ligue ultra offensive ne permettent pas au français d’être parmis les meilleurs. D’ailleurs son coach David Fitzdale ne l’a fait jouer que 6 minutes hier soir.. un premier signe ?

Andrew Wiggins : Certes, il y a l’excuse de Jimmy Butler, mais quand un numéro un de draft commence à baisser ses statistiques dès la troisième saison NBA et ne redresse pas la tête dans ce début de saison, il y a un moment où il faut sanctionner. C’est chose faite aujourd’hui.

Carmelo Anthony : Quand on est à deux doigts de se faire virer par Houston alors qu’on est passé de titulaire à 6ème homme, tout s’explique.

Blake Griffin : Catastrophique hier face à Charlotte, son pétage de plombs était inutile et a motivé notre décision. On sanctionne, c’est bidon.

Al Horford : Difficile pour un joueur de son gabarit de s’imposer à son poste, mais de la à se faire marcher dessus comme il a été écraser par Rudy Gobert. Un minimum de caractère Al, t’es ancien All Star !

Dîtes nous quels sont vos 5 majeurs et 5 bidon. On espère ne pas avoir déçu trop de monde et on se donne rendez-vous dès la semaine prochaine. En attendant on vous souhaite une bonne semaine NBA.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here