A la rencontre de Maxime Malovry, chargé de communication du FC Chambly Oise !

0

Nous l’attendions tous avec grande impatience ! La Domino’s Ligue 2 fait son grand retour dès ce soir pour la première journée de championnat ! We Sport met à l’honneur aujourd’hui le chargé de communication d’un club fraîchement promu : le FC Chambly Oise ! Rencontre avec Maxime Malovry.

 

Bonjour Maxime, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je suis Maxime Malovry, chargé de communication au FC Chambly Oise, fraîchement promu en Domino’s Ligue 2. Les adeptes du net appellent cela un community manager. Mon rôle est d’alimenter les réseaux sociaux et le site web du club durant cette saison.

 

Quel est votre parcours ?

Ah, mon parcours, vaste sujet ! J’ai obtenu un BAC Communication en 2013 puis un BTS commercial en 2015 avant de travailler comme agent immobilier pendant 1 an, ensuite je suis devenu éducateur sportif au FCCO en 2016. Par ce biais, j’ai été « repéré » pour commenter à la radio les matchs de l’équipe fanion à domicile et en Coupe de France. J’ai ensuite, en octobre 2017, repris mes études dans une école de journalisme, je suis d’ailleurs tout juste diplômé d’un master. En avril 2019, le président Fulvio Luzi m’a proposé un contrat de travail au club, si la montée était validée. Le club est promu, moi aussi indirectement !

 

Quand et comment êtes-vous arrivé au club de Chambly ?

Je suis arrivé en simple supporter dans les années 2010 lorsque le club est monté en CFA 2. J’évoluais en tant que joueur dans un petit club de campagne non loin de Chambly, et je jouais souvent contre le FC Chambly Thelle à cette époque. Puis avec le bouche-à-oreille j’ai su que les « Seniors » jouaient la montée en CFA 2, je suis allé au stade et l’ADN FC Chambly m’a conquis. Un club familial, un stade à l’anglaise, des joueurs proches du public, bref, il y a tout pour s’y sentir bien.

 

La plupart des supporters pensent qu’être CM consiste uniquement à tweeter la journée. Quelles sont vos méthodes de travail, vos activités quotidiennes ?

Heureusement que cela ne se limite pas à ça ! Sinon mes journées seraient bien plus calmes !

J’ai adopté un rythme, le matin je suis au bord du terrain avec le groupe pro et j’alimente les réseaux (Facebook, Instagram, Twitter). Je filme aussi quelques petites séquences de la séance.

L’après-midi souvent, c’est l’heure du montage. Un montage peut être long, tout dépend de ce que l’on veut faire et la durée.

Je fais aussi de la relation client, j’entends par là que lorsque quelqu’un nous envoie un mail via le site, c’est sur ma boite mail que cela arrive. Entre les mails pour la billetterie, la boutique, les détections, les notifs YouTube etc. Mon portable sonne tout le temps !

Je sers aussi de relais parfois, avec mon collègue Jean Michel ROUET, responsable de la communication, entre les journalistes et les joueurs pour des demandes d’interviews.

 

Quelles sont pour vous les qualités nécessaires pour exercer le métier de Community Manager ?

Franchement ? Avoir une batterie externe !

Blague à part, pour Twitter il faut avoir de l’humour et aimer le ton décalé, bien l’utiliser, et être aussi parfois dans l’auto-dérision.

Facebook est beaucoup plus informatif, nous y partageons les articles du web.

Vu de l’extérieur, certains peuvent se dire, bon et bien tweeter ou poster sur Facebook toute la journée, ce n’est pas très compliqué. Certes, j’ai juste besoin de mes doigts et de mon téléphone. Mais j’insiste aussi sur le fait que communiquer, surtout sur les réseaux sociaux, c’est un métier.

Il y a tout un travail en amont, en coulisses, les gens ne se rendent pas compte parfois. Et puis à Chambly, il faut savoir toucher un peu à tout !

 

Vous découvrez la Ligue 2 ce soir avec le club. Quel est votre état d’esprit ?

Je suis excité, impatient. J’ai connu le FC Chambly en 2010, en DH ! Et seulement 9 ans plus tard, on est en Domino’s Ligue 2, c’est fou ! J’espère que le stade sera derrière l’équipe, comme à chaque fois que nous avons joué à Beauvais en Coupe de France, il y a que des bons souvenirs !

Tout le monde travaille dans le même sens au club pour que cette saison soit belle, et encore plus, historique !

 

Globalement, comment appréhendez-vous la saison à venir ?

Sans aucune pression, sans aucun stress. Je constate que sur les réseaux 9 fois sur 10 nous sommes relégués dans les pronostics des internautes car nous sommes un « petit club ». Mais le football ce n’est pas si simple, ce n’est pas qu’une question d’argent ou de structure, il y a le terrain aussi ! Sinon le PSG aurait déjà 3 Ligues des Champions par exemple. Pour moi la motivation et l’envie c’est plus fort que tout !

En Ligue 2, tout le monde peut battre tout le monde, et dans son histoire Chambly a toujours su s’adapter à la division supérieure alors que tout le monde nous voyait descendre. Pourquoi pas maintenant ?

 

Quel match attendez-vous avec impatience ?  

Si je réponds le match contre Lens je ne vais pas être très original. Alors pour être original et honnête je vais dire le déplacement à Clermont en avril, oui oui je suis sérieux !

Tout simplement car je l’avoue, le Clermont Foot est mon club de cœur en L2. J’ai de la famille en Auvergne et à chaque fois que Clermont joue dans le coin, j’y vais. À croire que les petits budgets m’attirent, Clermont est le 5e plus petit budget de Domino’s L2.

Mais soyons clairs, cette année je leur souhaite 36 victoires et 2 défaites, contre Chambly bien sûr !

 

Certains joueurs ont continué l’aventure avec vous mais il y a eu également plusieurs recrues. Quel joueur est à suivre pour vous ?

Pour moi, toutes les recrues sont à suivre, sinon le coach ne les aurait pas prises !

À la pointe de l’attaque, Florian David, meilleur buteur avec Rodez l’an passé sera très important pour nous. Je le vois au quotidien à l’entrainement, il a faim de buts ! Je pense qu’il pourra finir meilleur buteur du club en fin de saison.

Toutes nos recrues se sont parfaitement intégrées, elles sont prêtes pour une grande saison !

 

Vous affrontez ce soir Valenciennes sous un soleil de plomb, un pronostic ?

La canicule est terminée, et heureusement !

Mon pronostic est une victoire 2-1 du FCCO pour empocher les 3 premiers points de la saison !

 

Un pronostic sur la saison ?

Un pronostic non, un souhait oui !

Que le FC Chambly termine dans les 17 premiers du classement, et puis pourquoi pas Clermont dans le Top 5 pour jouer les Play-Offs tant qu’on y est !

Mais si fin avril, nous devons gagner à Clermont pour nous maintenir, et que les Auvergnats jouent la montée… tant pis pour eux !

 

Le mot de la fin ?

Le mot de la fin sera notre devise : Un Club, Une Famille, Une Ambition !

Allez Chambly !

 

Merci Maxime pour l’entretien sans langue de bois ! Nous souhaitons un très bon match aux deux équipes pour cette reprise !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here