Ajax-Tottenham : les notes

Au terme d’un match au scénario dantesque, Tottenham atteint sa première finale de C1 grâce à Lucas Moura. L’épopée fantastique des wonder kids de l’Ajax s’arrête ici. Les notes de cet Ajax-Tottenham c’est maintenant!

Les notes de l’Ajax

Onana (6) : On a cru qu’il serait le principal artisan de la qualif de l’Ajax, finalement il aura juste repoussé l’échéance.
Mazraoui (5) : Son lui en a fait voir de toutes les couleurs.
De Ligt (6) : À chaque match de Ligue des champions, il prend 10 millions de plus sur le marché des transferts. Matthijs Délice.
 Blind (6) : Bien meilleur que son jumeau qui jouait pour MU.
Tagliafico (7) : Tant d’effort, tant de courses offensives et défensives pour une élimination au final. Cruel.
Schöne (3) : Il aura joué une heure, juste le temps de relancer le suspens en permettant à Lucas d’égaliser. Remplacé par Veltman.
Van de Beek (3) : Très décevant, il n’aura pas vraiment réussi à reproduire ses précédentes prestations en C1. Remplacé par Magallan (90e)
F. De Jong (4) : Taulier pendant 45 minutes avant de disparaître.
Ziyech (6) : Discret non sans avoir été efficace lors des dernières rencontres de C1, le Marocain a cette fois survolé la première mi-temps avant de sombrer avec les siens en seconde. I believe Hakim fly!
Tadic (6) : Actif et généreux, il a joué 90 minutes au service de ses coéquipiers. Malheureusement il n’aura pas tout le temps fait les bons choix.
Dolberg (1) : Un prénom plus qu’à propos : Kasper. Remplacé par Sinkgraven.

Les notes de Tottenham 

Lloris (6) : Au final, son arrêt en début de match vaut peut-être de l’or…
Trippier (7) : On ne lui enlèvera pas sa générosité et ses courses successives pour toujours être bien placé. Malheureusement on ne pourra pas lui enlever non plus son erreur de marquage sur le premier but. Remplacé par Lamela (81e).
Alderweireld (5) : Solide dans les airs, il ne se sera pas montré rassurant tout le match.
Vertonghen (5) : Il était à deux doigts d’offrir la qualification à son équipe. Un but qui aurait sauvé une prestation mi figue-mi raisin.

Rose (8) : Du très grand Danny Rose, la rébellion sera venue de lui en partie. Remplacé par Davies (83e).
 Wanyama (4) : Une première mi-temps loin d’être convaincante avant d’être remplacé par Llorente (9) à la pause, qui a tout changé.
Sissoko (7) : Des taquets à n’en plus finir, des percées balle au pied incessantes, bref un match normal pour Moussa.
Eriksen (4) : Tottenham est en finale, et ce n’est pas vraiment grâce à lui.
Dele Alli (4) : La plus mystérieuse des disparitions depuis le triangle des Bermudes: mais où est donc passé le vrai Dele Alli? Il a visiblement été remplacé par une contrefaçon : Dele Aliexpress.

Lucas (10) : Un triplé pour une finale. Pour Lucas hip hip hip Moura !
Son (6) : Les Spurs avaient placé beaucoup d’attente en leur attaquant coréen, finalement il a laissé toute la lumière à Lucas, c’est beau.

A propos de l'auteur

Diplômé ESJ Paris, journaliste foot, passé par le Paris Normandie. L'important n'est pas d'avoir raison, mais de l'argumenter. Rabiot est surcôté

Poster un commentaire

mattis eleifend ut lectus efficitur. libero. libero risus elementum ut id