Anett Kontaveit se révèle sous le soleil de Miami

Le tournoi de Miami touche à sa fin et les derniers matchs vont continuer de nous régaler. Notamment dans le dernier carré de ce tableau dames 2019, où nous retrouvons d’un côté la Roumaine Simona Halep (n°3 mondial) opposée à la Tchèque Karolina Pliskova (n°7 mondial) et de l’autre coté l’Australienne Ashleigh Barty (n°11 mondial) face à la grande surprise de ce tournoi l’Estonienne Anett Kontaveit (n°21 Mondiale).

La surprise Kontaveit

Bien qu’elle fût finaliste du tournoi de Wuhan en septembre dernier, la retrouver en demi-finale est à l’étonnement général. L’Estonienne mérite pourtant de se retrouver à ce stade de la compétition, ceci reflète l’ensemble de sa carrière jusqu’ici. En effet depuis son arrivée sur le circuit professionnel en 2010 alors qu’elle n’a que 14 ans, elle ne cesse d’évoluer. Il suffit de se fier à ses classements en fin de saison en constante évolution. 573ème en 2011, elle intègre le top 100 en 2015 puis le top 50 deux ans plus tard et se trouve toute proche du top 20 en ce début de saison 2019. Il faut souligner qu’entre elle et ce tournoi de Miami existe une histoire un peu particulière, étant donné qu’il s’agit du premier tournoi « Premier Mandatory » pour lequel elle se qualifie en 2013, n’ayant jusque là fait que des tournois ITF.

Un tableau plutôt ouvert et pourtant que de gros combats

Bénéficiant d’un « bye » au premier tour, elle se voit jouer contre l’espoir du tennis Américain, Anisimova (59ème mondial). Match dont elle peinera à se défaire allant jusqu’au 3ème set dans cette bataille de fond de court. Au tour suivant c’est face à l’Australienne Ajla Tomljanovic où là encore 3 sets seront nécessaires pour accéder au tour suivant. L’Estonienne sera à ce stade la joueuse restée le plus longtemps sur le court. Kontaveit ne cache pas son inquiétude avant d’aborder le tour suivant où elle tombera sur l’étoile montante du moment Bianca Andreescu qui rentre tout juste de sa victoire à Indian Wells, où ne l’oublions pas la Canadienne s’est défaite de deux joueuses du top 10. Anett bénéficie de la fatigue accumulée par la jeune joueuse qui abandonne à 6/1 2/0. Chanceuse sur la prometteuse Andreescu, Kontaveit ne peut pas remercier la chance pour son tour suivant puisque son adversaire de ces quarts de finale n’est autre que la talentueuse Taiwanaise Su-Wei Hsieh, elle aussi en pleine progression ces dernières semaines. Progression confirmée par son parcours dans ce tournoi où elle s’offre Wozniacki, Riske et la japonaise numéro 1 mondial Naomi Osaka.

Ce match s’avère être une opposition de style, une grosse de frappe fond de court pour Kontaveit et un jeu très défensif pour Hsieh. Menée alors 4/0 dans le troisième set l’Estonienne n’a pas d’autre choix que de serrer le jeu devenant bien plus agressive sur le terrain et prenant un ascendant psychologique certain grâce à de nombreux coups gagnants. Elle finira par se qualifier pour sa première demi-finale en premier mandatory de sa carrière.

Affaire à suivre pour cette demi-finale face à Ashleigh Barty en grande forme actuellement. Réussira t-elle à atteindre sa première finale ? C’est tout ce que nous lui souhaitons aujourd’hui… Et si ce n’est pas aujourd’hui, cela sera très prochainement. Nous en sommes convaincus.

Sarah Erard.

Crédit photo en une : Daily mail

Poster un commentaire

commodo consequat. ut amet, dolor. dapibus ut sem,