Football

Après dix rencontres, le RC Strasbourg n’est pas à sa place

La trêve internationale est le bon moment pour revenir sur le début de saison du RC Strasbourg. Deux victoires en dix rencontres, cela est insuffisant pour le RCSA qui aujourd’hui pointe à la 19ème place. Retour sur les rencontres du club alsacien à travers contre-performances, regrets ainsi que des signes encourageants.

Le Racing Club de Strasbourg aborde sa quatrième saison dans l’élite depuis la remontée du club alsacien en Ligue 1 en août 2017. Une saison 2020-21 qui débute mal avec deux victoires en dix rencontres. Les Strasbourgeois se trouvent alors à la 19ème place du classement. Après la saison 2019-2020 écourtée par la Covid-19. Les Strasbourgeois se trouvent dans une situation identique à celle de la saison dernière. Au même moment de la compétition, les Alsaciens avaient remporté deux matches sur dix. Pire encore, Strasbourg était la lanterne rouge du championnat après dix journées. Mais le club alsacien a su se remobiliser après la trêve internationale. Au final, le RCSA a terminé l’exercice 2019-20 avec une dixième place. Un résultat très encourageant pour la saison suivante. Cependant, cette nouvelle saison démarre comme la précédente. Plus qu’à espérer que l’issue y soit à nouveau convaincante.

Trois défaites pour commencer

La saison commence dans le Morbihan, un déplacement chez le promu lorientais. Thierry Laurey aligne un 4-2-3-1 avec Ludovic Ajorque en pointe. L’entraîneur strasbourgeois titularise aussi Mehdi Chahiri pour son premier match sous le maillot bleu et blanc. Une bonne idée puisque la recrue strasbourgeoise permet l’ouverture du score à la demi-heure de jeu. Auteur de son premier but en Ligue 1, Mehdi Chahiri est malheureusement à l’origine de l’égalisation de Lorient. Puis le capitaine Mitrovic offre un pénalty lançant dans de superbes dispositions le club breton. Le RCSA commence alors par une défaite. La réception de Nice qui suit semble alors à la portée des Strasbourgeois pour vite prendre des points. Ce soir-là, Dolberg inscrit un doublé, lancé par un pénalty concédé par Lamine Koné. Le RCSA a livré la pire prestation des dix premiers matches avec une statistique glaçante : aucun tir cadré pour les Strasbourgeois.

Jamais deux sans trois ! Pour le troisième match de la saison, Strasbourg se rend à Geoffroy-Guichard. Thierry Laurey change de dispositif pour cette rencontre. Il démarre avec un 5-3-1 avec toujours Ludovic Ajorque en pointe. C’est aussi le match synonyme du retour de Kamara dans les cages qui prend la place de Eiji Kawashima. Pour la troisième fois le Racing lance son adversaire en lui offrant un pénalty. Le RC Strasbourg fait trop de cadeaux et met ses adversaires dans de bonnes conditions. Une défaite frustrante à Saint-Etienne où les Strasbourgeois proposaient un meilleur jeu que lors des autres rencontres. Puis un jeu offensif supérieur à son adversaire du soir. Mais le pénalty suivi de la réussite stéphanoise sur un tir de Mahdi Camara fait que le RCSA échoue une troisième fois.

Du mieux dans le jeu après trois défaites en ouverture

La quatrième sera donc la bonne. Lors de la 4ème journée de Ligue 1, Strasbourg reçoit Dijon. Une rencontre où la victoire semble impérative. Thierry Laurey associe Waris avec Ajorque pour l’attaque strasbourgeoise. Les Strasbourgeois font un match très correct comme à Saint-Etienne malgré la défaite. Mais la victoire sourit enfin du côté de l’Alsace. Un succès 1-0 dont le but est inscrit par Mitrovic. Un soulagement avant de partir à la conquête du rocher monégasque.

Le déplacement à Monaco est le plus gros regret de la saison. Alors que les Monégasques mènent 3-2 à la 70ème minute. Les Strasbourgeois se trouvent en supériorité numérique suite au carton rouge du monégasque Disasi. Les Alsaciens ne parviennent pas à profiter de cette supériorité pendant vingt minutes pour arracher le point du match nul.

La rencontre contre Lille arrive avec une bonne nouvelle. Le retour d’une partie du Kop qui est autorisé à prendre place dans la tribune Ouest. Mais Strasbourg subit énormément face à une formation lilloise redoutable qui tourne à plein régime depuis le début de saison. Pour le retour du Kop, le Racing s’incline 3-0.

Habib Diallo, rapidement décisif avec le RCSA

La réception de l’Olympique Lyonnais semble virer au cauchemar alors que les Rhodaniens mènent 3-0 dès la 43ème minute de jeu. Mais les Strasbourgeois parviennent à réduire le score à 3-2 dans une rencontre folle où Lyon aurait pu craquer en fin de rencontre. Une grosse performance face à un club qui jouait une demi-finale de Champions League il y a quelques mois. La satisfaction de la rencontre est d’avoir mis huit tirs cadrés à l’OL. Une statistique très encourageante et la capacité à rebondir après être menés 3-0 est à souligner. Habib Diallo a fait une entrée très déterminante pour son premier match avec les Alsaciens.

Le retour en Bretagne où tout a commencé s’est cette fois-ci mieux passé. Strasbourg gagne son deuxième match de la saison en affligeant 3-0 à Brest. Une première victoire à l’extérieur qui fait du bien et qui intervient beaucoup plus vite que la saison dernière. Habib Diallo a ouvert le compteur strasbourgeois lors de cette rencontre. Le déplacement à Reims dans la foulée où l’enjeu était fort ne s’est pas déroulé dans la continuité de Brest (défaite 2-1). Une véritable contre-performance dans une confrontation où les trois points valaient de l’or.

Enfin juste avant la trêve internationale, le RCSA a reçu Marseille. Une rencontre assez pauvre offensivement où l’OM est extrêmement chanceux de marquer sur l’unique tir marseillais de la rencontre. Un pénalty en faveur des Strasbourgeois aurait pu être sifflé en fin de rencontre.

 

Avec un mauvais début de saison, le RCSA se trouve en difficulté à la 19ème place. Pour autant le club alsacien qui était dans la même situation l’an dernier est parvenu à s’en tirer. Strasbourg a fini 10ème au moment où le championnat s’est arrêté suite à la propagation du Covid-19. L’état d’urgence n’est donc pas encore au sein du club bas-rhinois. Des défaites montrent des signes qui peuvent être tout de même intéressants pour viser plus haut. Les prochaines échéances vont être ultra déterminantes à Strasbourg.

Crédits photo : Twitter @RCSA

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis mattis dolor et, ut accumsan sem, Aenean risus.