ATP

ATP – Barcelone : Nadal devra faire mieux, Schwartzman peut s’en vouloir

Sérieux mais pas flamboyant, Rafael Nadal rallie les demi-finales à Barcelone. Il y retrouvera Pablo Carreño-Busta, tombeur de Diego Schwartzman au terme de 2h35 d’un combat acharné.

Les jours se suivent et se ressemblent à Barcelone pour Rafael Nadal. Comme face au Russe Ilya Ivashka mercredi, premier à servir, Rafael Nadal n’entre pas dans son match de la meilleure des manières face à Cameron Norrie. L’Espagnol offre même plusieurs occasions de break d’entrée à son adversaire britannique du jour. À la différence d’Ilya Ivashka mercredi, Cameron Norrie n’en profite pas. Pas fondamentalement à l’aise sur ocre, le tombeur de David Goffin au tour précédent est puni. 6/1 Nadal dans la première manche, le score est sans appel mais loin de décrire de manière juste la qualité de tennis proposée par l’Espagnol. Toujours moyen au service, Rafa commet encore plusieurs fautes directes inhabituelles. S’il prend très vite l’avantage dans la deuxième manche, sur la Pista à son nom, Rafael Nadal ne parvient pas à tuer le match. Cameron Norrie en profite et recolle avant de céder une nouvelle fois. Sérieux mais loin d’être flamboyant, le Majorquin s’impose (6/1, 6/4) et rallie les demi-finales avant d’aller, en bon Rafael Nadal qu’il est, taper encore quelques balles sur un court annexe.

Diego Schwartzman peut s’en vouloir

https://www.letelegramme.fr/ar/imgproxy.php/images/2020/10/09/diego-schwartzman_5343802_676x339p.jpg?article=20201009-1012634401&aaaammjj=20201009

© Le Télégramme

En demi-finales, Rafael Nadal a rendez-vous avec un autre Espagnol. Tête de série numéro 6 à Barcelone, Pablo Carreño-Busta poursuit son bon début de saison sur terre. Après sa victoire à Marbella il y a deux semaines, le régional de l’étape s’est offert Diego Schwartzman cet après-midi. Dans ce match de terriens, le premier rallye donne le ton. Pas de services-volées au programme mais de longs bras de fer de fond de court. La filière convient parfaitement à la petite mobylette argentine Diego Schwartzman. Dans le premier set, les débats sont équilibrés, jusqu’au trou d’air pour l’Argentin. Alors qu’il vient de prendre pour la première fois le service de son adversaire à 4/4, Diego Schwartzman ne remporte qu’un seul des quinze points suivants ! De quoi permettre à Pablo Carreño-Busta d’empocher la première manche (6/4). Puis, comme s’il n’en était jamais sorti, Diego Schwartzman fait son retour dans le match, break à la clé. L’Argentin profite d’une baisse de régime chez son adversaire pour revenir à une manche partout (6/3). Le troisième set est étrange. À 2/0, sur son service, Diego Schwartzman a l’occasion de plier le match. Raté. Même chose à 5-2, encore raté. En face, Pablo Carreño-Busta s’accroche. Le natif de Gijón revient à 5-5 avant de l’emporter. (6/4, 3/6, 7/5). Diego Schwartzman peut s’en vouloir. Les demi-finales accoucheront donc d’un finaliste espagnol. Une chose est sûre, Pablo Carreño-Busta aura laissé quelques plumes sur le court aujourd’hui.

 

Crédit image une : L’Équipe

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire