ATP

ATP – Rome : Nadal et Opelka se hissent en demi-finale

Au programme aujourd’hui, les quarts de finale du Masters 1000 de Rome. Nous retrouvons à l’affiche pour ce début de journée une rencontre surprise entre Reilly Opelka et Federico Delbonis, puis un match de taille entre Alexander Zverev et Rafael Nadal. La suite de la journée est tout aussi passionnante, avec un joli duel entre Stéfanos Tsitsipás, habitué des grands rendez-vous, et Novak Djokovic, à la recherche d’une finale après son titre en Australie. En face, nous avons le droit à un duel prometteur entre Lorenzo Sonego et Andrey Rublev. Le récap des confrontations.

Opelka confirme sa forme du moment

Issu des qualifications, Federico Delbonis réalise un parcours sans faute avec les éliminations successives de Khachanov, Goffin puis Auger-Aliassime. Face à lui, le géant Américain réalise un retour à la compétition tonitruant. Récent vainqueur du favori Karatsev, le 47e mondial a pu compter sur son service surpuissant et d’une certaine adresse dans les moments importants pour se hisser en quart de finale.

Comme à son habitude, l’Américain commence en douceur son match et ne va pas chercher les jeux de son adversaire. C’est à l’approche du jeu décisif que le 47e mondial hausse son niveau de jeu et parvient à breaker pour s’offrir le gain du premier set. La deuxième manche est tout aussi serrée, mais le tie-break tourne à l’avantage du colosse de 2,11 m et ce dernier parvient donc à se hisser en demi-finale du tournoi de Rome, pour la première fois dans un Masters 1000 : 7/5 7/6(2).

Nadal prend sa revanche

Seulement une semaine après leur confrontation à Madrid remportée par l’Allemand, les deux hommes se retrouvent à Rome pour leur 9e confrontation sur le circuit et l’Espagnol compte bien prendra sa revanche après le 2/0 subi sur ses terres.

Efficace sur ses jeux de services, l’Espagnol prend le dessus lors du premier set et deux petites balles de breaks converties lui permettront de prendre les commandes de ce match en remportant la première manche. Zverev relève la tête et devient plus agressif lors du deuxième set. L’Allemand a même l’occasion de passer devant à huit reprises mais le numéro 3 mondial, solide, ne laisse aucune chance et tient bon. Un petit break suffira à l’Espagnol pour s’imposer dans cette deuxième manche se hissant ainsi en demi-finale et peut être espérer un dixième sacre dimanche à Rome : 6/3 6/4.

Crédit image en une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire