Cyclisme

Bauke Mollema en solitaire comme il y a quatre ans

Vainqueur de la 14e étape du Tour de France 2021 à Quillan, Bauke Mollema s’offre un deuxième succès sur l’épreuve de la Grande Boucle, quatre ans après avoir franchi la ligne également en solitaire au Puy-en-Velay.

Tout s’est joué dans une descente située à 42 km de l’arrivée, c’est à ce moment-là que Bauke Mollema (Trek-Segafredo) commence à creuser un écart avec les coureurs présents à l’avant de la course. Le Néerlandais gagne rapidement 15 secondes lors de cette descente. Un écart qui a grimpé à 1 min 10 s lors des trente derniers kilomètres. Son avance s’est stabilisée à un petit peu plus d’une minute où sur la ligne 1 min 4 s le sépare du second de l’étape, l’Autrichien Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe).

Bauke Mollema avait tout planifié avant de placer son attaque à cet endroit stratégique. Le coureur de Trek-Segafredo confie avoir vu « cette étape en tête en regardant Google Maps ». Le Néerlandais avait repéré l’endroit dangereux où Michael Woods (Israel Start-Up Nation) a chuté. Finir en raid solitaire est sa spécialité comme il a pu le démontrer il y a quatre ans au Puy-en-Velay. Bauke Mollema avoue avoir « attaqué à un moment où personne s’attendait », un coup de poker réussi qui a permis de terminer l’étape seul en tête. Il a réalisé l’ascension du col de Saint-Louis avec brio, notamment lors du passage d’1 km à 12%. Son regard est tourné vers les Jeux olympiques de Tokyo 2020 auxquels il représentera les Pays-Bas, avant cela son objectif est de terminer à Paris pour bien commencer au pays du Soleil Levant.

Crédit photo : ASO

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire