Basketball

Brooklyn Nets : TLC sort de sa boîte

Dans la foulée d'une fin de saison 2019-2020 réussie, Timothé Luwawu-Cabarrot espère franchir un cap en NBA cette saison. Et si Brooklyn est désormais un contender sérieux, le cannois a clairement une carte à jouer.

Des points malgré la défaite

En l'absence de Kyrie et Kevin Durant mis au repos, Steve Nash avait décidé d'aligner un 5 majeur composé de Joe Harris, Caris LeVert, Taurean Prince, DeAndre Jordan et, cocorico !, de Timothé Luwawu-Cabarrot. Starter pour la première fois cette saison (il l'avait été cinq fois la saison dernière), TLC a clairement saisi sa chance dans la foulée de son match à Charlotte où il était sorti du banc (11 points dont un 3/3 du parking). Cette fois, le numéro 9 a été partout. En 40 minutes sur le parquet, le français a régalé et passé la barre des 20 points pour la huitième fois de sa carrière NBA. Au final, il aura certainement marqué des points aux yeux de son coach avec un match prometteur (21 points, 6 rebonds, 2 assists, 2 steals) et laissé entrevoir une association avec Caris LeVert qui peut séduire. Seul point négatif de la nuit du frenchie, les Nets remanié n'ont pas réussi à battre Memphis pourtant privé très tôt de Ja Morant, ce qui pourrait pousser Steve Nash à éviter les turn-over trop importants.

Des organismes surexposés

Car, il ne faut pas se voiler la face, si TLC a eu sa chance hier soir et pourrait l'avoir encore au cours de la saison ce sera en fonction des absences. Malgré un roster conséquent, Brooklyn devra, tout au long de la saison, préserver ses superstars en vue des play-offs et les occasions seront de plus en plus récurrentes s'il continue à avoir la confiance de Steve Nash. Avec la blessure longue durée de Spencer Dinwiddie, et un calendrier surchargé qui forcera les mises au repos régulières de Kyrie Irving et Kevin Durant, il devra prouver match après match qu'on peut compter sur lui, que ce soit en sortie de banc ou en starter et qu'il apporter quelque chose à cette second-unit. Dans cette configuration, et avec Caris LeVert qui devrait compléter le 5 majeur en l'absence de Dinwiddie, Luwawu-Cabarrot pourrait prétendre à un rôle de Sixth Man voire mieux lorsque KD laissera un poste libre à l'aile.

Continuer dans la foulée de la “bulle”

Un rôle de “bouche-trou” que l'ancien numéro 24 de la draft connaît à merveille et qu'il a parfaitement rempli à Orlando lors de la repise de la saison 2019/2020. Déjà, il avait parfaitement su profiter des absences de Dinwiddie, Irving et consorts pour se faire une place dans le cinq. Dans la “bulle” TLC s'était petit à petit imposé dans le cinq, réalisant ses meilleures prestations en carrière (15,2 points par match en 26 minutes sur le parquet en moyenne) et jouant ses premiers matchs en play-offs. Depuis, le coach intérimaire Jacque Vaughn a fait ses valises et une légende de la NBA s'est installée sur le banc. Une remise à zéro donc, mais une expérience dont il devra se servir pour espérer prétendre à plus de temps de jeu cette saison.

S'il entame sa cinquième saison NBA à seulement 25 ans, TLC n'a jamais réellement pu s'imposer partout où il est passé. Après 4 franchises en 5 ans (Philadelphie, OKC, Chicago et donc Brooklyn), l'ailier formé à Antibes a (enfin) toutes les cartes en mains pour réussir une saison pleine. Réponse dans quelques mois.

 

Credits : USA Today / GM Cooper

Dernières publications

En haut