Angleterre

Bryan Gil, Sambi Lokonga… Le onze des jeunes joueurs à suivre en Premier League

Phil Foden, Mason Mount, Bukayo Saka, Wesley Fofana… La Premier League compte déjà son lot de jeunes joueurs qui ont déjà plus ou moins confirmé les attentes placées en eux. Et chaque année, de nouveaux visages découvrent le championnat anglais. Et chaque année, ces nouveaux visages deviennent des idoles pour des milliers d'enfants. À qui le tour pour cette nouvelle saison qui commence vendredi à 21h ?

 

Les critères de sélection

Chacun des joueurs cités ci-dessous sont nés après le 1er janvier 1997. Les autres conditions sont d'avoir joué 19 matchs ou moins de Premier League en carrière et moins de 15 matchs avec sa sélection nationale A. De fait, quelques joueurs largement plus connus que d'autres sont exclus de la sélection : Jadon Sancho, le Zambien Patson Daka, la recrue norvégienne de Brentford Kristoffer Ajer ou encore les prometteurs Connor Gallagher (Chelsea, en prêt à Crystal Palace) et Fábio Silva (Wolves) ; même chose pour le coéquipier du dernier cité Pedro Neto, Dwight McNeil (Burnley), Curtis Jones et Gabriel Martinelli. Ultime contrainte : un seul joueur maximum par club.

Une seule entorse au règlement est acceptée pour un poste précis : celui de gardien de but qui doit simplement avoir moins de 24 ans. Les raisons de ce choix sont les suivantes : les gardiens ont beaucoup moins de chance de faire leur début en Premier League très tôt. Aussi, si l'on se fie aux critères choisis ci-dessus, aucun gardien titulaire n'entre dans la sélection puisque le seul titulaire de moins de 24 ans, Illan Meslier sort d'une saison pleine dans les cages de Leeds (35 matchs). Trêve de discussion, voilà le onze des jeunes joueurs à suivre en Premier League pour la saison 2021/2022 !

 

Le dernier rempart : l'heure de la première

Après deux saisons en prêt du côté de Swansea, Freddie Woodman (24 ans) est prêt à concurrencer Martin Dúbravka. Déjà absent entre août et décembre 2020, le Slovaque s'est blessé au pied il y a deux semaines. Or, Newcastle rencontre West Ham et retrouve la PL le dimanche 15 août prochain. Karl Darlow, la doublure de Dúbravka la saison passée, a quant à lui été hospitalisé à cause de la Covid-19 fin juillet. S'il a rapidement quitté l'hôpital, il n'est pas certain que Darlow soit prêt pour le 15. L'occasion pour Woodman de faire ses débuts en PL. Et ce serait mérité. Ses deux saisons en Championship lui ont permis de beaucoup progresser et de gagner en expérience. Aujourd'hui, Woodman est un gardien fiable, très à l'aise sur sa ligne et doté de bon réflexes. Il était d'ailleurs le gardien comptant le plus de clean-sheets (20) en seconde division anglaise la saison passée. Mais forcément, toutes bonnes performances attirent convoitises. Il devait partir en prêt à Bournemouth avant la blessure de Dúbravka. Arsenal et Leeds le suivraient. Freddie Woodman devrait finalement rester dans le nord de l'Angleterre. Pour enfin s'imposer là où il a fini sa formation (il jouait à Crystal Palace jusqu'en moins de 18).

La défense : solidité et explosivité

Ibrahima Konaté, 22 ans, arrive de Leipzig avec sur le dos le poids d'un transfert à 40 millions d'euros. Le capitaine des Espoirs sait pourtant que cela ne veut rien dire. Avec la rude concurrence de Joe Gomez et de Joël Matip pour accompagner Virgil van Dijk dans l'axe de la défense des Reds, Konaté va devoir être performant tout de suite pour espérer s'imposer. Revenu de blessure il y a seulement quelques semaines après plus de 230 jours d'absence, Gomez est sur le papier son plus grand « rival ». Le problème, c'est que Konaté a aussi une certaine propension à se blesser. Sur les deux dernières saisons de Bundelisga, l'ancien Sochalien n'a participé qu'à 22 rencontres ce qui est peu pour arriver en tant que titulaire indiscutable. Rien ne lui sera offert. Naby Keita, son ancien coéquipier, peut confirmer. À lui de montrer de quoi il est capable pour peut-être connaître ses premières minutes avec les Bleus ?

Pour Marc Guehi aussi, cette saison marquera ses débuts en PL. Formé à Chelsea, le défenseur anglais d'origine ivoirienne s'est construit une solide réputation avec Swansea. Un an et demi et 59 matchs plus tard, Guehi signe à Crystal Palace pour 23 millions d'euros et 2 petites apparitions avec les Blues en Carabao Cup, l'égal de la Coupe de la Ligue. Une somme assez conséquente pour un joueur de seconde division. Toujours est-il que Guehi est un bon défenseur. S'il est très solide quand le ballon est au sol, il n'est pas forcément souverain dans les airs, pas aidé par son mètre 82. Guehi compense son relatif manque de vitesse sur les premiers mètres par une bonne lecture du jeu et son agressivité. Il a néanmoins tendance à s'emporter avec pas moins de 8 cartons jaunes la saison passée. Le natif d'Abidjan est aussi plutôt à l'aise balle aux pieds, n'hésitant pas à se porter à l'attaque. Enfin, il présente l'avantage d'être polyvalent, capable de jouer dans une défense à 4 comme à 3. Une bonne chose puisque Vieira a plusieurs fois changé de système à Nice l'an dernier. Joueur à suivre.

Voilà un nouveau visage pour beaucoup. Valentino Livramento vient de signer à Southampton pour 5 millions d'euros et ce sans avoir effectué la moindre apparition officielle en professionnel. Pas même en coupe. Barré par Reece James et César Azpilicueta, l'Anglais né en novembre 2002 a fait le choix de quitter Londres cet été. Pour y revenir sans doute un jour. Chelsea a inclus une clause de rachat dans le deal avec les Saints, mais pas à n'importe quel tarif : plus de 25 millions de livres. Latéral droit mais plus à l'aise en tant que piston, voire milieu de côté, le très offensif anglais compte deux buts et 6 passes décisives la saison passée avec la réserve de Chelsea. Une polyvalence qui va lui permettre de gagner en temps de jeu sous les ordres de Ralph Hasenhüttl.

Certes, son véritable poste est défenseur central mais Axel Tuanzebe a déjà évolué sur le côté gauche comme sur le côté droit. Un peu plus de 4 ans après sa première apparition en Premier League, en fin de saison 2016/2017, le natif de Bunia en République démocratique du Congo ne s'est pas imposé à Manchester United, la faute à trop de blessures. D'abord le métatarse lors de son deuxième prêt à Villa entre décembre 2018 et mars 2019, puis la hanche et la cuisse lors de la saison 2019/2020 Et, cette saison, ça a été la malléole ce qui fait 47 matchs manqués depuis le octobre 2019. Impossible de poursuivre décemment sa progression. Et puis Dean Smith, coach d'Aston Villa, lui a tendu la main. En fin de contrat l'été prochain mais avec une clause permettant de le prolonger d'un an, Axel Tuanzebe a pris la route de Birmingham une troisième fois pour relancer sa carrière. Et enfin atteindre la barre des 20 matchs de PL. À bientôt 24 ans, il serait temps.

 

Le milieu de terrain : élégance et polyvalence

Billy Gilmour est le premier protagoniste du milieu de terrain. Grand espoir de Chelsea, son prêt à Norwich va lui permettre de gagner en temps de jeu cette saison. Très peu utilisé sous Tuchel et embêté par les blessures, l’Écossais s'est montré à son avantage lors des 75 minutes auxquelles il a participé contre l'Angleterre. Le milieu de 20 ans s'est déjà montré à son avantage lors de la préparation. Il sera à coup sûr un élément essentiel à Norwich pour espérer le maintien. Les supporters sont déjà sous le charme. Du haut de son mètre 70, Gilmour affiche un niveau technique déjà au-dessus de la moyenne. Cette saison devrait lui permettre de franchir le gap physique qui le sépare des meilleurs milieux de terrain du championnat. Elle devrait surtout lancer sa carrière en PL, avant qu'il ne s'impose naturellement du côté des Blues.

 

Albert Sambi Lokonga sera une des attractions de ce début de saison. D'abord parce qu'il a rejoint Arsenal et qu'on aimerait savoir de quelle manière les Gunners vont réagir après une (nouvelle) saison ratée. Mais surtout parce que le nom du Belge avait jusqu'ici très peu traversé les frontières. À 21 ans (bientôt 22), le natif de Verviers quitte son club formateur Anderlecht, qui récupère 17,5 millions dans l'opération. Direction Londres donc où il aura fort à faire. Après une préparation intéressante et le flou entourant le double pivot que choisira Arteta s'il maintient son 4-2-3-1, Lokonga a une carte à jouer. Joe Willock et Lucas Torreira sur le départ, Thomas Partey encore blessé, il y a fort à parier que le Belge sera positionné au côté de Granit Xhaka à la reprise, comme ça a été le cas en amical contre Tottenham. Loué pour sa mobilité par les supporters, capable de trouver de belles passes et polyvalent, autant de qualité qui font que Lokonga mérite un minimum d'attention.

Son entrée lors du Community Shield 2021/2022 avait fait du bien au milieu des Foxes qui l'avaient finalement emporté sur le score de 1-0 contre Manchester City : Boubakary Soumaré a enfin rejoint la Premier League. Souvent envoyé à Newcastle, l'ancien Lillois a finalement signé dans un club d'un autre standing. Avec deux titres en quelques mois, Leicester est peut-être le principal acteur de l'explosion du Big 6 historique en PL. En partie grâce à un milieu de terrain parfaitement complémentaire : Tielemans – Ndidi – Maddison. Une rude concurrence pour Soumaré d'autant que Tielemans, un temps cité à Liverpool, devrait finalement prolonger dans le club qui l'a relancé. Maddison pourrait partir mais la tendance serait plutôt qu'il reste. Enfin, Ndidi est suivi mais personne ne s'est manifesté pour le moment. Soumaré devra faire son trou seul, là où Dennis Praet, Nampalys Mendy et Hamza Choudhury se sont cassé les dents. Il faudra aussi suivre les premiers pas du prometteur Kiernan Dewsbury-Hall, lui aussi entré en jeu contre Manchester City. Soumaré sait qu'on ne lui fera pas de cadeaux. Mais son profil de box-to-box devrait quand même lui permettre de gagner un certain nombre de minutes. À lui de bien les exploiter.

 

La ligne offensive : dribbles chaloupées et beaux pieds

Parfois annoncé à Barcelone, Bryan Gil a finalement pris la direction du nord de Londres et du Tottenham Hotspur Stadium. Un transfert qui a étonné, notamment car le profil du joueur de 20 ans correspondait parfaitement à la Liga. Petits appuis, vitesse et beaucoup de dribbles et débordements pour centrer (il est le 4e plus gros centreur de Liga derrière Jesus Navas, Jordi Alba et David Ferreiro), Bryan Gil est un très beau joueur. Il sera forcément intéressant de suivre sa trajectoire sous les ordres de Nuno Esperíto Santo mais il faudra absolument se montrer patient. Le jeune Espagnol revient tout juste de Tokyo après la finale perdue contre le Brésil (Gil a touché la barre en fin de match) et a logiquement manqué la préparation estivale. À l'image de ce proverbe chinois, « avec le temps et la patience, la feuille du mûrier devient satin », soyons indulgent avec Bryan Gil malgré le coût de son transfert (25 millions d'euros + Erik Lamela).

Il va enfin découvrir la Premier League ! Après 2 saisons en Championship (23 buts et 19 passes décisives en 86 matchs), l'ancien Troyen Bryan Mbeumo fonce vers la PL. Brentford a acquis sa promotion lors des play-offs au dépend de Swansea. S'il n'a pas trouvé le chemin des filets au contraire du très prolifique Ivan Toney qui va retrouver la première division (2 matchs avec Newcastle en 2015/2016), Mbeumo est une des pièces maîtresses du système du club londonien. Déjà membre du trio d'attaque le plus côté de Championship en 2019/2020 avec Ollie Watkins et Saïd Benrahma, espérons pour le Franco-Camerounais que cela se passera comme pour l'attaquant d'Aston Villa. À 22 ans, il a en tout cas encore une belle marge de progression pour pouvoir espérer jouer le haut de tableau un jour.

Le tableau est différent de ses compères d'attaque pour Francisco Trincão. Recruté pour un peu plus de 30 millions d'euros en août 2020, le Portugais n'a pas su répondre aux attentes des supporters catalans. Il est vrai qu'il arrivait en Espagne après une saison à huit buts et autant de passes décisives. Mais le passage de la Liga NOS (devenue Liga Bwin) à la Liga a été compliqué : trois buts et deux assists. Trop peu pour satisfaire. En proie à de sérieuses difficultés économiques (un évènement récent l'a parfaitement illustré), le Barça a décidé de se séparer de son ailier prometteur. Prêté avec option d'achat à Wolverhampton, Francisco Trincão arrive déjà à un tournant de sa carrière.

Ils auraient pu en être également  : Harvey Eliott (Liverpool), Nuno Tavares (Arsenal), Jarrad Branthwaite (Everton), Nathan Collins (Burnley), Andrew Omobamidele (Norwich), Imrân Louza (Watford), Frank Onyeka (Brentford), Michael Olise (Crystal Palace), Mohammed Salisu (Southampton), Samuel Edozie (Manchester City), Enock Mwepu (Brighton)…

 

Crédit image en une : Getty Images

Dernières publications

En haut