Cyclisme

Comment Mark Cavendish a remporté sa 32e victoire sur le Tour de France ?

Vêtu du maillot vert de meilleur sprinteur, Mark Cavendish s’est imposé lors de l’arrivée à Châteauroux, une ville qui lui porte chance après y avoir gagné en 2008 et 2011. Analyse d’une arrivée au sprint et d’un 32e sacre sur le Tour de France.

Eddy Merckx peut commencer à se faire du souci pour son record de 34 victoires d’étapes sur le Tour de France. Mark Cavendish se rapproche à pas de géant ! En effet le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step remporte la 6e étape du Tour de France après avoir gagné la quatrième étape mardi dernier à Fougères. Son total de victoires d’étapes s’élève par conséquent à 32.

À quelques mètres du sprint final, le peloton se scinde en deux. On y trouve côté droit Tim Merlier qui fait le travail pour son coéquipier Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix). Juste derrière eux, dans les roues se situent Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), Wout Van Aert (Jumbo-Visma) ainsi que Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic). Côté gauche, Mark Cavendish est emmené par Michael Mørkøv, son poisson-pilote. Les deux groupes se réunissent pour n’en former qu’un au milieu de la route. Cependant Mark Cavendish ne termine pas les derniers mètres dans la roue de son coéquipier, mais prend l’option de se placer en troisième position derrière Tim Merlier et Jasper Philipsen. Alors que les trois coureurs sont alignés horizontalement, Mark Cavendish vêtu de vert dévie vers la gauche et emprunte légèrement le couloir de Tim Merlier sans contact.

C’est après cette action qu’il lance pleinement son sprint lui permettant de décrocher la 6e étape du Tour de France. Jasper Philipsen termine second tandis que Nacer Bouhanni clôture le podium. Arnaud Démare (Groupama FDJ) figure au pied du podium.

Crédit photo : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire