Espagne

Coupe d’Espagne – Séville prend un sérieux avantage face à Barcelone

Séville Barcelone

Dans la première demi-finale aller de Coupe d’Espagne, le Séville FC a dominé le FC Barcelone 2-0 et a pris un sérieux avantage pour la finale. Retour sur ce match maîtrisé des andalous.

Un début plutôt mou

Ce début de match aura été plutôt mou dans l’intensité. Barcelone a gardé le ballon sans pouvoir mener de grandes actions offensives. La première est partie de Dembele côté droit. Le Français passe avec Griezmann dans l’axe, qui donne en cloche pour Messi. L’Argentin frappe du plat du pied mais Bounou s’interpose et empêche la Pulga d’ouvrir le score. Suite à cela, la Barça n’a plus lâché la balle durant le quart d’heure qui a suivi. Cependant, Séville a surpris les catalans grâce à son latéral Jules Koundé qui s’en est allé dans un sprint fou. Il a démarré des 25 mètres puis a dribblé Sergio Busquets et Samuel Umtiti pour se retrouver seul face à Ter-Stegen. Le Français croise sa frappe et ouvre le score. Néanmoins, ce but a totalement éteint la rencontre puisqu’il ne s’est rien passé d’important jusqu’au temps additionnel, le ballon étant en léthargie dans les pieds des andalous. En toute fin de période, Escudero hérite du ballon aux abords de la surface à gauche et tente sa chance. Cela oblige Ter-Stegen à s’employer et à aller chercher un arrêt main opposée. Les joueurs sortent de la pelouse sous le score de 1-0 pour Séville.

Séville plus efficace

Pendant la seconde période, Barcelone a multiplié les attaques sur le but sévillan. Toutefois, ce sont bien ces derniers qui ont eu les occasions les plus franches. À commencer, par ce face à face perdu de Ey-Nesyri sur Umtiti dans la surface. Cette perte de balle a permis, aux catalans de contrer et de se retrouver en trois contre trois. Cependant, Messi a tardé à passer à Griezmann, pourtant seul. Cela l’oblige à passer par un une-deux avec De Jong moins bien placé avant de tirer. Encore une fois, Bounou se trouve sur la trajectoire du ballon. Les situations se sont amplifiées de part et d’autre mais c’est bien Séville qui va marquer le coup en doublant la mise. Rakitic fait un appel dans le dos de Umtiti trop lent et mal placé. L’ancien du club part à l’assaut du but de Ter-Stegen accompagné par deux coéquipiers. Le Croate feinte une passe pour frapper très fort au premier poteau et permettre à son équipe d’avoir un plus large avantage. Ce n’est qu’à la 85e que Ronald Koeman a réalisé ses premiers changements. Un choix étrange au vu de la physionomie du match et de la forme de Pedri, Busquets ou Umtiti. Les Blaugranas ont eu une dernière occasion, sur un coup franc tiré par Messi. La Pulga décide d’envelopper côté gardien mais Bounou se détend une nouvelle fois et dévie le ballon hors de la zone de danger.

Ainsi se termine ce match aller de la demi-finale de Coupe d’Espagne. Séville mène donc 2-0 dans la double confrontation. Il faudra un énorme Barça pour retourner la situation le 3 mars prochain. Mais avant ça, Barcelone devra se concentrer sur son match aller de Ligue des Champions face au PSG.  

Crédit photo : Top Mercato

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire