Cyclisme

Critérium du Dauphiné : Richie l’emPorte

Débutée le 30 mai 2021, la 73e édition du Critérium du Dauphiné s’est terminée hier avec une victoire au général de Richie Porte. Résumé de cette semaine pleine de surprises.

Le doublé pour Mark Padun

L’Ukrainien de 24 ans a réalisé l’exploit de remporter deux étapes d’affilée. Mark Padun a fait sensation, samedi, lors de la 7e étape (171,1 km). Il a passé la ligne d’arrivée à La Plagne, devant un certain Richie Porte, maillot jaune de l’épreuve. Il s’offre alors la sixième victoire de sa carrière et la toute première en World Tour. Le jeune coureur ne s’arrête pas là. Alors parti dans une échappée à 18, le coureur de Bahrain Victorious, plein de ressources, part une nouvelle fois en solitaire au pied du col de Joux Plane, à 27 km de l’arrivée. Le groupe maillot jaune ne parvient pas à le rattraper et Mark Padun remporte la dernière étape du Dauphiné, à la station des Gets. En plus de s’offrir un doublé, il réussit à se parer du maillot à pois.

Des coureurs d’Ineos Grenadiers en pleine forme 

À trois semaines du Tour de France, Richie Porte et Geraint Thomas ont réalisé une excellente semaine. À 36 ans, l’Australien remporte enfin le Critérium du Dauphiné. Il n'avait plus gagné de classement général depuis le Tour de Suisse 2018. La victoire ne s’est pas jouée à grand-chose. En effet, le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana-Premier Tech), termine deuxième à 17 secondes et son coéquipier, Geraint Thomas, complète le podium à 29 secondes. Après avoir laissé filer à deux reprises la victoire, en 2013 et 2017, Richie Porte touche enfin au but. « J'ai toujours aimé cette course. La remporter enfin, à 36 ans, c'est un vrai bonheur », se réjouissait-il à l’arrivée.

En plus de terminer troisième au classement général, Geraint Thomas s’est offert une victoire lors de la 5e étape à Saint-Vallier. Notamment grâce à une attaque surprise à la relance d’un virage, à 800 m de la ligne d’arrivée. Le coureur d'Ineos résiste à l’assaut du sprinteur Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) et s’impose à la photo finish. C’est son premier succès depuis trois ans hors classement général.

Un Français dans le top 10

Du côté des Tricolores, David Gaudu (Groupama-FDJ) a réalisé une très belle performance, ce qui est bon signe à l’approche du Tour de France. Pour son premier Dauphiné, le Français termine dans le top 10 du classement général (9e, +1'12”), juste devant Tao Geoghegan Hart (Ineos-Grenadiers), vainqueur du Giro 2020. David Gaudu n’a rien lâché du début jusqu’à la fin, lors de la dernière étape, il a tout donné pour terminer la course avec le groupe des favoris, ce qui lui a permis de décrocher le maillot blanc juste devant un autre Français, Aurélien Paret-Peintre (AG2R-Citroën, +1'59”).

David Gaudu avec le maillot blanc (meilleur jeune) / ©B. Papon/L'Équipe

Sonny Colbrelli, maillot vert indiscutable

Le sprinteur italien a revêtu le maillot vert dès la 2e étape du Dauphiné et ne l’a plus lâché ensuite. Il a montré qu’il était le plus rapide du peloton en raflant 91 points, largement en tête devant Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) et Alex Aranburu (Astana – Premier Tech) avec 58 points chacun. Sonny Colbrelli ne s’est pas contenté de terminer meilleur sprinteur, il a aussi remporté une étape. Après avoir terminé deux fois deuxième, il s’est imposé à Saint-Haon-le-Vieux, lors de la 3e étape. La victoire s’est jouée au sprint et il a devancé Alex Aranburu et Brandon McNulty (UAE-Team Emirates).

Crédit photo en une : B. Papon/L'Équipe
Dernières publications
To Top