De Peyton Manning à Jim Hardy, les records NFL à connaitre

0
Crédit photo: The Fan

Comme pour tous les sports américains, les statistiques sont omniprésentes en NFL. Et qui dit stats dit évidemment records ! Si certains sont insolites, voir carrément inutiles, d’autres ont une vraie valeur. De l’illustre Peyton Manning au moins connu Flipper Anderson, on vous présente donc cinq records emblématiques en NFL. Cinq records qui seront difficiles à battre !

Le plus mythique : Peyton Manning touche les sommets

Peyton Manning est une légende des Colts d’Indianapolis mais c’est bien avec les Broncos de Denver qu’il a écrit une des plus belles pages de sa carrière. Remercié d’Indianapolis pour faire de la place au prodige Andrew Luck et embêté par des blessures, on pensait la carrière de l’ainé des frères Manning presque terminée. Pourtant, en quatre saisons à Denver, le shérif a démontré qu’il avait encore de beaux restes ! Évidemment « Miles High » était l’endroit propice pour tutoyer les sommets !

Plus que le titre remporté en 2015 après une saison moyenne de sa part, c’est la saison 2013 que Peyton Manning a marqué de son empreinte. Lors de cette saison régulière, le quarterback alors âgé de 37 ans va battre tous les records à la passe ! Ses statistiques sur 16 matchs sont hallucinantes : 5477 yards (record NFL) et 55 touchdowns (record NFL). Logiquement élu MVP, Manning et son attaque marquent 37.5 points par match et écrasent tout sur leur passage. Malheureusement, lors du jour J, ils vont complètement  se louper. Huit petits points inscrits et une cuisante défaite (43-8) contre les Seahawks de Seattle et leur redoutable « Legion of Boom ».

Encore une fois Peyton Manning sera passé à côté d’un Super Bowl mais sa performance lors de la saison régulière devrait rester dans les livres d’histoire pour encore quelques années. Avec 50 touchdowns chacun, Pat Mahomes pour sa première saison complète et Tom Brady lors de sa saison (presque) parfaite se sont approchés du mythe, sans jamais le dépasser…

Le plus musclé : Michael Strahan écrase tout

On s’intéresse maintenant à une légende des Giants de New-York ! Drafté au deuxième tour en 1993, Michael Strahan a passé toute sa carrière sur les bords de l’Hudson. 15 saisons au total, et 15 saisons à martyriser les quarterbacks adverses.

Si sa carrière du côté de New-York s’est terminée avec un titre lors de la saison 2006, c’est bien au début des années 2000 que le défenseur des Giants est au sommet de son art. Après des saisons à 14 et 15 sacks, Strahan va écraser les records et les quarterbacks lors de cette saison 2001. Logiquement élu défenseur de l’année, il finira la saison avec 22.5 sacks ! Un record qui n’a tenu qu’à un fil depuis. Justin Houston en 2014 ou Jared Allen en 2011 ont récemment échoué à un demi-sack de la légende des Giants…

Au total, Michael Strahan aura réalisé 141.5 sacks lors de sa carrière, ce qui le place à la 6ème place des plus gros sackeurs de l’histoire.

Le 92 des Giants était un cauchemar pour les quarterbacks ! (crédit photo: Los Angeles Times)

Le plus loin : Flipper Anderson passe la barre des 300

Ce n’est pas le joueur le plus connu de cette liste. Une carrière relativement anonyme du côté des Rams de Los Angeles avec seulement deux saisons à plus de 1000 yards et un record à sept touchdowns sur une saison. Un CV plutôt quelconque pour un receveur NFL. C’est un peu le résumé de la carrière de Flipper Anderson.

Pourtant, lors de la saison 1989 contre les Saints de la Nouvelle-Orléans, il a marqué l’histoire pour longtemps, très longtemps ! 15 réceptions et 336 yards l’ont fait rentrer dans la cours des grands. Un seul coup d’éclat qui lui vaut un record qui tient toujours.

Parfois approché, il n’a jamais été égalé. Calvin Johnson viendra échouer à seulement sept yards en 2013, tandis que Julio Jones est le dernier à avoir atteint les 300 yards en 2016. Au sol, c’est Adrian Peterson qui détient le record avec 296 yards, soit près de 40 yards de moins que Flipper Anderson, l’anonyme receveur des Rams !

Alors jusqu’à quand Flipper Anderson aura son nom associé à un des records les plus emblématiques de l’histoire de la NFL ? Quel joueur beaucoup plus médiatique arrivera à réaliser une telle performance ?

Le plus efficace : LaDainian Tomlinson sur son 31

Le début des années 2000 a été une période faste pour les running-backs en NFL. Plus que des collectionneurs de yards, on retrouve surtout des spécialistes de la end-zone, des chasseurs de touchdowns.

C’est d’abord Marshall Faulk, le polyvalent et spectaculaire coureur des Rams, qui efface le record d’Emmitt Smith (25) grâce à 26 touchdowns inscrits lors de la saison 2000. Ce record ne tiendra pas longtemps puisque Priest Holmes, le coureur de poche de Kansas City, marquera 27 touchdowns en 2003. Deux ans plus tard, Shaun Alexander améliorera un peu plus ce record avec 28 touchdowns. En seulement six saisons, la barre des 25 touchdowns aura donc été franchie trois fois ! Mais le meilleur reste à venir.

Drafté en cinquième position par San Diego lors de la saison 2001, LaDainian Tomlinson s’affirme rapidement comme un des meilleurs running-backs en NFL. 1200 yards et 10 touchdowns pour sa saison rookie, 1700 yards et 15 touchdowns pour sa deuxième saison : le phénomène est lancé.

Après cinq saisons à plus de 1000 yards, c’est en 2006 que le coureur des Chargers va écrire l’histoire. Lui aussi veut passer la barre des 25 touchdowns et être l’équivalent des Holmes, Faulk ou Alexander. Mais Tomlinson va faire les choses en grand. Logiquement élu MVP, il va inscrire, lors de la saison 2006, la bagatelle de 31 touchdowns ! Il devient ainsi le premier joueur de l’histoire à marquer plus de 30 touchdowns en une saison.

À titre d’exemple, Adrian Peterson, autre phénomène du jeu au sol, n’a jamais atteint les 20 touchdowns. De plus, depuis 10 ans, seul Todd Gurley a passé la barre des 20 touchdowns avec 21 unités en 2018… LaDainian Tomlinson peut donc dormir tranquille, son record devrait encore tenir quelques années !

LaDainian Tomlinson porté en triomphe par ses coéquipiers lors de son 31ème touchdowns. (crédit photo: ESPN)

Le moins glorieux : Jim Hardy plus fort que Peterman

On finit notre liste des records prestigieux avec un record dont son détenteur se serait bien passé, surtout que c’est un record vieux de presque 70 ans. Son détenteur est Jim Hardy, un nom qui ne vous dit surement rien et c’est tout à fait normal. Six saisons en NFL entre 1946 et 1952, environ 5000 yards à la passe, vraiment rien d’exceptionnel.

Oui mais voilà, presque 70 ans après la fin de sa carrière, Jim Hardy est encore présent dans les livres d’histoire. Son fait d’arme : avoir lancé huit interceptions dans le même match ! Il portait alors le maillot des Chicago Cardinals et son équipe s’était évidemment inclinée (45-7) contre les Eagles de Philadelphie.

Ce record d’un autre temps pourra difficilement être battu de nos jours. On imagine mal un coach ne pas remplacer son quarterback au bout de la cinquième ou sixième interception. C’est par exemple la mésaventure qui est arrivée récemment à Nathan Peterman, le « génie incompris » des Buffalo Bills. En 2017, pour son premier match en tant que titulaire, le joueur drafté par les Bills lors du cinquième tour réalise l’exploit de se faire intercepter cinq fois en une seule mi-temps (record NFL !). Il était donc dans les temps de passage de Jim Hardy mais Sean McDermott, son coach, en a décidé autrement. Il a évidemment renvoyé son quarterback sur le banc à la mi-temps. Malheureusement pour lui, on ne reverra quasiment plus Peterman sur un terrain de football américain…

Les records de la saison dernière

Pour finir, on revient rapidement sur trois records qui ont été battus la saison dernière.

Michael Thomas l’aimant à ballon

Petit à petit, Michael Thomas s’affirme comme un des meilleurs receveurs de la ligue. C’est évidemment plus facile quand on joue avec Drew Brees comme quarterback mais le receveur des Saints a les mains les plus sûres de toute la NFL, en atteste son record de la saison passée.

Avec 149 réceptions, il efface Marvin Harrison des tablettes. 149 réceptions qui lui ont également permis de finir la saison leader au nombre de yards gagnés à la réception (1725 yards) et de remporter le titre de joueur offensif de l’année.  C’est le premier receveur à obtenir ce titre depuis Jerry Rice en 1993 !

Lamar Jackson efface Michael Vick

C’est surement le record qui a fait couler le plus d’encre la saison dernière. Avec 1036 yards au sol, Michael Vick avait mis la barre très haute lors de la saison 2006. 13 ans plus tard et pour seulement sa deuxième saison en NFL, Lamar Jackon a fait encore mieux avec 1206 yards, nouveau record pour un quarterback. Double menace ultime, le quarterback des Ravens, élu MVP,  a été efficace à la fois au sol en établissant un record historique mais également à la passe. Avec 36 touchdowns, il a dominé la ligue dans ce secteur de jeu. À titre de comparaison, Michael Vick était un excellent coureur mais il n’a jamais lancé plus de 21 touchdowns sur une saison.

Drew Brees et Tom Brady à la lutte

Contrairement aux autres records évoqués, celui-là est un record en carrière et non un record sur une saison ou sur un match. Ce genre de record fait évidemment appel à la régularité et à la longévité.

Il n’est donc pas étonnant de retrouver Drew Brees, Tom Brady et Peyton Manning pour le record du plus grand nombre de touchdowns lancés en carrière. Avec 539 touchdowns, c’était Peyton Manning qui était détenteur de ce record en début de saison. Il a vu successivement Drew Brees et Tom Brady le dépasser lors de la saison régulière.

Drew Bress est donc actuellement leader de ce classement avec 547 touchdowns. Tom Brady est lui en embuscade avec 541 touchdowns. Ce classement pourra donc évoluer la saison prochaine. En tout cas, ce record appartiendra à un quarterback légendaire !

Voici un tout petit échantillon des records mythiques en NFL. Cette liste est évidemment beaucoup plus longue. Saison, carrière, match, mi-temps, extérieur ou domicile. Yards, touchdowns, sacks,punts ou même safeties ! Les combinaisons sont presque infinies.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here