Champions League

Ligue des Champions (J4) : Dortmund facile face à Bruges

Porté par un Haaland toujours aussi impressionnant et auteur d’un doublé ce soir, le Borussia Dortmund s’est imposé sans difficultés 3-0 face au Club Bruges ce mardi soir. Les Allemands entrevoient les 8èmes de finale.

 

Le Borussia un ton au-dessus

Les hommes de Lucien Favre ont fait le boulot ce soir au Signal Iduna Park. Pas (ou peu) inquiété, le leader de la poule F n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d’une faible équipe belge et conforte ainsi sa 1ère place dans ce groupe F. Face au vice-champion de Bundesliga, Bruges a affiché trop de limite pour pouvoir espérer repartir de la Ruhr avec quelque chose. Joueur, le champion de Belgique s’est fait punir une première fois à la 18ème minute suite à un ballon mal renvoyé par la défense belge et récupéré dans le rond central par Sancho, qui a parfaitement lancé en profondeur Haaland pour le 1er but du Norvégien dans cette rencontre. Si tout n’a pas été parfait côté Borussia, en témoigne cette grosse occasion de Krmencic à la 6ème minute à l’entrée de la surface, finalement signalé hors-jeu, et surtout cette frappe du capitaine Vormer à la 23ème qui longe le poteau de Burki, les locaux ont su imposer leur rythme tout au long du match.

Que ce soit en attaque rapide (Sancho lancé en profondeur après une récupération de Bellingham et dont la frappe est détourné en corner) ou en attaque placé (Halaand trop juste pour reprendre le centre tir de Gueirrero), l’impression de facilité qu’a dégagée Dortmund a contrasté avec un jeu belge manquant de liant, avare en solution et régulièrement obligé de sauter le milieu de terrain. Bien alimentée par la paire Delaney-Bellingham à la récupération, la ligne offensive du BvB, composée de Sancho, Reyna, Hazard et de l’inévitable Haaland, s’est régalée. Pleins d’envie et assez juste techniquement, les pistons Diatta et Ketelaere n’ont pas réussi à faire briller Krmencic, qui s’est pourtant démené sur le front de l’attaque, sans succès. Alors que Sancho avait porté le score à 2-0 en fin de premier mi-temps d’un joli coup-franc en lucarne, Haaland, opportuniste, claque un doublé à l’heure de jeu suite à une remise involontaire de Vormer. Malgré de nombreuses occasions d’alourdir la marque, plus rien ne sera marqué.

 

Quand s’arrêtera Haaland ?

Phénoménale. Auteur d’un quadruplé samedi dernier face au Hertha Berlin en championnat, Erling Halaand s’est une nouvelle fois mis en évidence. Toujours aussi remuant, le Norvégien vient de porter à 16 son nombre de but en Ligue des Champions, en seulement 12 matchs, et en est à 12 buts sur ses 7 derniers matchs (toutes compétitions confondues). Cependant, l’homme du match est sans conteste Jadon Sancho. L’international anglais, buteur face à l’Irlande durant la trêve internationale, a, une nouvelle fois, éclairé le jeu de son équipe. Insaisissable, l’ailier a dicté le jeu de son équipe de son côté gauche et a fait plané une menace constante sur les buts de Mignolet.

 

Premier avec 9 points, le Borussia pourrait se qualifier dès mercredi prochain face à la Lazio Rome, vainqueur 3-1 face au Zénith Saint-Pétersbourg. Plus qu’une place en 8ème de finale, les deux équipes se disputeront la première place du groupe. Actuellement 3ème avec 4 points, Bruges tentera d’assurer sa 3ème place synonyme de Ligue Europa face au Zénith Saint-Pétersbourg, dernier avec 1 point, et ainsi continuer d’espérer une hypothétique qualification en 8ème de finale de Ligue des Champions. 

 

Crédits photo: FootNews.BE

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
risus vel, ut accumsan consequat. odio felis efficitur. dapibus