Auto/Moto

ePrix de Valence : Dennis remporte la course 2

Jake Dennis (BMW) remporte sa première course de Formule E avec une grande maîtrise, à Valence. Il termine devant André Lotterer (Porsche) et Alexander Lynn (Mahindra).

Après une première épreuve à Valence hier qui fut quelque peut chaotique, la course d'aujourd'hui fut tout aussi spéciale, mais dans un autre registre. En effet, sur un tracé qui faisait peur à toutes les équipes pour une question de consommation, cette course a ressemblé à une course de gestion. Et à ce petit jeu, partir en tête n'est pas nécessairement la meilleure place. Pour autant Jake Dennis a su gérer sa course à la perfection, et ainsi décrocher sa première victoire en carrière.

Un train pour le début de course

Profitant d'une piste séchante, Jake Dennis prend la pole position. Mais c'est sur une piste complètement sèche que les 24 participants s'élancent. Dennis emmène donc le peloton devant Alex Lynn, Oliver Turvey et Norman Nato. Après un premier tour assez calme malgré quelque frictions dans le peloton, tous les concurrents se placent les uns derrière les autres à un rythme assez lent. Chacun essayant de profiter de l'aspiration pour éviter de trop consommer son énergie. On recommande même aux pilotes d'éviter d'aller chercher l'attack mode, pour éviter de perdre sa position.

Et pendant près d'un quart d'heure, on assiste donc à une procession. C'est à ce moment précis que di Grassi, pourtant très loin au classement, d'aller chercher son attack mode. Durant les tours suivants, la course s'anime enfin. Turvey est le premier des leaders à actionner son attack mode, et en profite pour dépasser Lynn. Mais l'Anglais ne peut résister lorsque ses adversaires activent le leurs. À mi-course, le classement s'établit ainsi : Dennis, Lynn, Nato, Lotterer et Vergne.

Dennis garde la tête froide

C'est le moment que choisi René Rast pour activer son second attack mode. L'Allemand profite de ce boost pour remonter à la 5e place et sème la panique dans le groupe de tête. Nato manque alors son freinage et envoie Lynn hors piste. Le pilote Mahindra redescend à la 9e place, et entame aussitôt une remontée. Il cherche à activer son attack mode et défend sa position face à Buemi. Derrière eux Vandoorne flaire le bon coup et tente de dépasser le Suisse. Mais il heurte un mur de pneus, casse sa direction et rentre aux stands pour abandonner.

Dennis tient bon en tête, il a d'ailleurs une avance conséquente sur Nato et Lotterer. Mais il est sommé par son ingénieur de ralentir le rythme pour limiter le nombre de tours à effectuer. Il se retrouve donc sous la menace de ses poursuivants, mais il maintient le cap et franchit la ligne en vainqueur. Norman Nato franchit la ligne en second, mais est finalement classé 5e car il a écopé d'une pénalité de cinq secondes pour son accrochage avec Lynn. Lotterer récupère donc la deuxième place et Lynn, au prix d'une remontée exceptionnelle dans les derniers tours, termine à la 3e place.

Ce week-end à Valence a été quelque peu bizarre, et il montre que les Formules E ne sont peut-être pas faites pour rouler sur des tracés permanents. Mais il a permis aussi à Jake Dennis de montrer son talent et de remporter une très belle victoire.

Crédits image une: @FIAFormulaE

Dernières publications

En haut