Formule E

Victoire pour Sam Bird, remontée incroyable de DS Techeetah

Sam Bird s’est imposé à Diriyah pour la 2e manche de la saison de Formule E devant Robin Frijns et Jean-Eric Vergne

Première pole pour Bird, les Mercedes privées de qualifs

En essais libres, la grosse peur fut le crash d’Edoardo Mortara ( Venturi ) qui avait fait un double dépassement la veille. Il a eu un problème technique qui a gardé son accélération à fond et a désactivé tout freinage, il va bien et a pu commencer la course. Ce qui était plus dérangeant, c’est que la FIA et la Formula E ont décidé de bannir les monoplaces propulsées par Mercedes de la qualification pour que le problème soit résolu. Les Venturi et  Mercedes très en forme hier dont Nick De Vries ( Mercedes )  vainqueur de la première manche ont dû commencer à l’arrière de la grille. Auteur d’un tour absolument magnifique, Robin Frijns (Envision Virgin)  arrête enfin sa série de 46 qualifications sans pole position qui était d’ailleurs un record de la Formula E. Pourtant, la grosse surprise c’est la très belle 2e place de Sérgio Sette Câmara ( Dragon/Penske) dans sa 8e course de FE, suivi de près par Sam Bird (Jaguar). Le pilote réserviste d’Alpha Tauri F1 s’est adapté assez vite à ces monoplaces complètement différentes. André Lotterer (Porsche) a touché le mur, ce qui le fait partir de la 24e place.

 

 

Un début de course agité

Sérgio Sette Câmara ( Dragon/ Penske ) a pris un mauvais départ et est immédiatement dépassé par Sam Bird ( Jaguar ) au premier virage. Il prend en chasse son ancien coéquipier de chez Envision Virgin Robin Frijns. Derrière, ça joue beaucoup des coudes, même dans les parties les plus étroites du circuit et à travers les S. Tom Blomqvist (NIO 333)  fait un gros blocage de roues, ce qui laisse passer Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) en 6e position. On sent Buemi (Nissan) très agressif en début de course, comme à son habitude. Vergne prend un pari risqué en activant l’Attack Mode en début de course et ça marche. Il arrive à dépasser Müller (Dragon/Penske) et Turvey  (NIO 333) mais lorsque ceux-ci ont l’Attack Mode, Vergne arrive à se défendre sans perdre de position.

Une bataille incroyable pour la victoire

Durant les premiers tours, Frijns essaye d’utiliser beaucoup d’énergie pour lâcher Bird mais celui-ci résiste et reste à moins d’une seconde du Néerlandais. Bird aurait pu passer Frijns à plusieurs reprises mais veut rester stratège. Il décide de rester derrière et de garder de l’énergie pour plus tard. Frijns décide d’activer son Attack Mode et de revenir sur lui pour préparer une avance confortable pour forcer Bird à utiliser son énergie. Bird décide d’activer son Attack Mode au moment où Frijns le dépasse pour avoir une opportunité de dépassement. Malheureusement pour lui, en prenant son Attack Mode, Bird va tomber derrière Sérgio Sette Câmara mais arrive à le dépasser rapidement grâce au surplus de puissance. Quand Bird revient sur Frijns, celui-ci décide de se préparer en activant son 2e Attack Mode. C’est là que l’imprévisibilité de la Formule E tape un gros coup avec le crash de Jake Dennis(BMW), écrasé dans le mur par Pascal Wehrlein (Porsche) ce qui fait sortir la safety car, Frijns se retrouve donc piégé car il vient de gaspiller un Attack Mode. 

Fin de course dramatique

Juste après la fin de la safety car, Da Costa (DS Techeetah) active son 2e Attack Mode et dépasse son coéquipier Vergne qui le laisse passer. Pendant que la bataille fait rage entre les 2 pilotes de tête, les 2 Techeetah reviennent  rapidement mais se battent férocement, Vergne s’attend à ce que Da Costa le laisse passer tout comme il l’avait fait pour lui. Cependant, Antonio Félix ne l’entend pas de cette oreille et défend au premier virage en roulant dans le côté de la monoplace du Français qui ferme la porte. Aucune voiture ne subit de dégât. Bird lui, active son 2e Attack Mode et s’envole vers la victoire. Frijns doit absolument sauver de l’énergie mais sait que les 2 coéquipiers de chez DS s’approchent dangereusement. Nous sommes à quelques instants de voir une bataille finale pour la 2e place lorsqu’à 3 minutes de la fin, on annonce 5 voitures arrêtées. Il y a eu une collision entre Günther (BMW), Blomqvist (NIO 333) et Evans (Jaguar), Buemi et Lynn sont aussi arrêtés sur la piste. La safety car est déployée et la course se termine dans la voie des stands. Apres la course, Vergne s’est vu pénalisé pour ne pas avoir utilisé ses 2 Attack Modes et perd donc sa 3e place.

 

Le classement final de la course:

Image

Crédits photo: ABB Formula E

Le résumé de la première manche ici.

crédits photo une: Jaguar Racing

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire