Euro

Équipe de France : “Il nous manque ce but pour les attaquants”

L'équipe de France et les Pays-Bas se sont quittés sur un score de parité à l'occasion de cette 2e journée de phase de groupes (0-0). Dans une rencontre où les Bleus peuvent nourrir des regrets, ce match a marqué également le premier 0-0 de la compétition.

Les Français ont dominé face aux Pays-Bas mais auraient pu être surpris sur cette frappe de Xavi Simons (69e minute) rentrée dans le but de Mike Maignan. Sans une position illicite de Denzel Dumfries, qui fait action de jeu devant le gardien français selon le VAR, les Néerlandais auraient ouvert le score dans un moment où les Bleus assiégeaient le camp “Oranje”. Alors cette réussite défensive a fait du bien à l'équipe de France, mais celle offensive est toujours recherchée. En effet, déjà en difficulté contre l'Autriche pour conclure les actions, les Français ont récidivé devant le but du portier hollandais. À l'image d'un Rabiot et d'un Griezmann maladroits, ou d'un Dembélé en manque d'inspiration, la bande à Didier Deschamps recherche encore son serial buteur.

équipe de France : Antoine Griezmann et Aurélien Tchouaméni déçus à l'issue de la rencontre

Capitaine du soir, Antoine Griezmann a péché à la finition à Leipzig. Contre les Pays-Bas, le numéro 7 français n'a pas été en réussite au moment de conclure les actions. “J’ai deux occasions où ça me reste dans les pieds donc c’est vraiment dommage. C’est ce qui nous manque sur les deux matches. Il faut le travailler. Défensivement et tactiquement on a été bons. Il nous manque ce but pour les attaquants. Tranquillité car ça va arriver”, a rassuré l'attaquant de 33 ans au micro de beIN Sports à l'issue du match.

Néanmoins, force est de constater qu'il a été important dans la construction du jeu ainsi que dans les replis défensifs. Plusieurs fois, Antoine Griezmann est redescendu assez bas sur le terrain pour soutenir ses partenaires dans la reconquête du ballon. Il l'a lui-même dit. Certes, il a manqué un but aux Bleus mais ça finira par rentrer. “Satisfaits ? Non car on veut toujours remporter tous les matches, a analysé Aurélien Tchouaméni au micro de beIN Sports. On aurait préféré partir d’ici avec six points. Maintenant il reste un match très important contre la Pologne, à nous de bien récupérer et d’être prêts car il sera crucial.” Toujours est-il que la compétition se poursuit et que la France est quasiment assurée d'être qualifiée pour les huitièmes de finale.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut