Equipe de France, Lakers, Schwartzman : le réveil sportif du 07 octobre 2020

0
Ligue 1

Vous venez de vous réveiller et vous n’arrivez pas à émerger ? La soirée a été longue, la journée n’a pas encore débuté et vous avez besoin d’un petit remontant ? Toute l’actualité sportive de la veille, le programme du jour, sous un angle décalé, sous tous les traits et partout dans le monde, dans tous les sports, c’est WeSport FR et c’est le réveil sportif !

 

Football 

Ecosse : Coupe de la League – Heart of Midlothian s’impose face à Inverness

Dans un des premiers matchs de poule dans ce format assez spécial de la Coupe de la League en Ecosse, c’est le club d’Edimbourg, Heart of Midlothian qui prend une première option pour la qualification avec un but sur penalty signé Jamie Walker, passé par Wigan notamment.

 

Le Tour du Monde 

Etats-Unis : MLS : Triste nul qui n’arrange personne entre Nashville et Minnesota

Dans le seul match de MLS programmé dans la nuit, opposant Nashville 8ème à l’Est et Minnesota 4ème à l’Est, les buts n’ont pas été nombreux, malgré un match plutôt disputé et agréable à regarder.

Ce sont les gardiens et les défenses qui ont été mis à l’honneur avec une très grande performance du gardien de Nashville, Joe Willis, et en face un bon match de l’ancien reimois Romain Métanire, à droite de la défense de Minnesota.

 

Japon : J-League : Osaka se déplace à Tosu

En grande forme depuis trois semaines avec quatre succès de rang en championnat, le Gamba Osaka de Takashi Usami, ancien joueur d’Augsburg et de Düsseldorf, également passé par le Bayern Münich, va tenter d’enchaîner avec un cinquième succès pour remonter à la quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions asiatique.

 

L’International

Pour cette première de la nouvelle formule du réveil sportif, les sélections font leur grand retour, le programme est riche en amicaux, toutes les grandes cylindrées européennes seront sur les pelouses ce soir.

Les Bleus

Retour à la compétition pour l’équipe de France ce mercredi avec le premier d’une série de trois matchs, le premier ce soir face à une équipe d’Ukraine qui reste notamment sur une victoire 2-1 face à la Suisse en Ligue des Nations.

Avec deux défaites seulement sur les vingt-trois derniers matchs, les Ukrainiens auront fort à faire face à une équipe de France au quasi complet, pour la première fois depuis de nombreux rassemblements.

Pour l’anecdote, cet affrontement entre Français et Ukrainiens est le premier depuis le fameux barrage d’accession à la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Un match de barrage au cours duquel les Français avaient perdu le match aller 2-0 après deux buts de Yarmolenko et Zozulya, avant de s’imposer 3-0 au retour grâce à un but signé … Karim Benzema.

 

Zone Europe

Comme une remise en route, Danois, Allemands, Italiens, Portugais ou Espagnols seront tous de retour en amical ce soir. Zoom sur les différentes affiches du soir.

Danemark – Iles Féroé (18h)

Duel du froid entre les deux sélections, l’occasion pour les Danois de retrouver les chemins des filets après une disette de deux rencontres sans réalisation pour les coéquipiers de Christian Eriksen. A noter la présence dans le groupe de Joakim Maehle, le latéral d’abord annoncé à l’OM puis dont le transfert a été avorté du côté de la canebière.

Allemagne – Turquie (20h45)

Duel historique, extrêmement signifiant pour la population allemande ce soir avec une affiche qui vient souligner les liens entre Turcs et Allemands. On rappellera que la communauté turque est la plus grande communauté étrangère en Allemagne et que les liens sont très forts entre les deux pays.

Après deux nuls (1-1) face à la Suisse et l’Espagne, l’Allemagne doit se rassurer avant de reprendre la Ligue des Nations face à l’Ukraine. De leur côté, les Turcs ont mal débuté dans leur groupe avec 1 point en deux matchs et aucun but marqué. Ils auront, de plus, fort à faire en se déplaçant en Russie lors de leur prochain match.

Portugal – Espagne (20h45)

Odeur de poudre ce soir entre Espagnols et Portugais pour une affiche qui tient souvent toutes ses promesses. En attestent les deux dernières rencontres, une à l’Euro 2012 qui s’est soldée par une victoire aux penaltys de l’Espagne, et la dernière  lors de la dernière Coupe du Monde, durant la phase de poules, un match qui s’était terminé sur un score nul de 3-3 avec un triplé de Cristiano Ronaldo notamment. Le portugais a dépassé les 100 buts marqués avec sa sélection et compte bien continuer à marquer l’histoire du football portugais.

 

Autres rencontres amicales du soir :

Armanie – Albanie (15h)

Estonie – Lituanie (18h)

Monténégro – Lettonie (18h)

Autriche – Grèce (20h30)

Italie – Moldavie (20h45)

Pays-Bas – Mexique (20h45)

Pologne – Finlande (20h45)

Suisse – Croatie (20h45)

 

Zone Afrique

Duel régional à 15h entre la Zambie et le Malawi, le premier match pour les deux sélections depuis mars 2020.

 

 

Tennis

ATP

Roland-Garros

Diego Schwartzman, à l’usure

Le premier quart de finale de la journée nous a offert un scénario dont seuls des joueurs de haute voltige ont le secret, c’est avec un grand plaisir que l’affrontement Schwartzman – Thiem, restera dans la légende de cette édition.

5h08 minutes de jeu, trois tie-breaks, plus de 370 points joués, une intensité folle et un engagement total, les deux guerriers nous ont comblé d’un tennis exaltant. La rencontre, cruelle pour un Dominic Thiem qu’on pensait presque sorti d’affaire dans le quatrième set alors qu’il menait 2 sets à 1.

Mais l’argentin Diego Schwartzman n’était pas de cet avis et pousse l’autrichien dans un tie-break de folie qu’il remporte 7-5 avant de dérouler dans la cinquième manche et s’imposer 6/2 face à un Thiem largement diminué physiquement après son combat dantesque face à Hugo Gaston deux jours plus tôt.

Roland-Garros (H) : Schwartzman gagne le bras de fer de la quinzaine

Nadal, taille-patron

L’affiche était belle, et elle a tenu ses promesses entre un Rafa Nadal appliqué et un Jannik Sinner fougueux. Après une première manche très disputée, c’est le taureau de Manacor qui empoche le tie-break ‘’à l’expérience’’, et vire en tête face à un Sinner la tête basse.

Après avoir fait appel au médecin avant le début du second set, Jannik Sinner sort la tête de l’eau et mène 3-1 dans le deuxième set. C’est sans compter sur l’espagnol qui va revenir dans cet set et infliger 11 jeux à 2 dans le reste de la rencontre pour s’imposer sereinement dans le troisième set.

Rafa s’en sort finalement assez logiquement, sans avoir dépensé trop d’énergie, malgré un match conclu après 1h du matin, une première porte d’Auteuil. L’Espagnol retrouvera un habitué de la terre, l’argentin Diego Schwartzman, tombeur de Dominic Thiem au terme d’un match épique.

 

Le programme du jour :

Rendez-vous dans l’après-midi pour la suite et la fin des quarts de finale du tableau Messieurs avec deux affrontements qui s’annoncent disputés, mais surtout entre deux ‘’cadors’’ du circuit : le numéro 1 mondial et favori de l’édition 2020 Novak Djokovic, et l’étoile montante du circuit, le jeune grec Stefanos Tsitsipas. Ce sera le dernier cité qui démarrera les matchs masculins du jour face à la pépite russe Andrey Rublev. Le dernier match du programme sera la théâtre d’une opposition qui s’annonce beaucoup plus corsée que ce qu’elle le présage entre Djokovic et Carreno-Busta. L’Espagnol n’a perdu qu’un set sur l’intégralité du tournoi et devrait jouer des tours à un Djokovic parfois surpris par Khachanov lors de son dernier tour.

Rendez-vous autour de 14h30-15h pour le début de ces deux affiches.

 

 

WTA

Roland Garros

Collins au mental

Pour le dernier match de ses huitièmes de finale, match n’ayant pu se disputer hier soir en raison de la pluie sur les courts extérieurs et d’un programme déjà bien chargé sur le Central, le duel Collins – Jabeur, l’américaine face à l’expérimentée tunisienne, était programmée en ouverture sur le Chatrier.

Après un gros combat dans la première manche, c’est l’américaine qui emporte la première manche 6/4. Alors qu’elle pense maitriser le match, et mène 3/0 dans le second set, la tunisienne fait sortir de son match l’américaine et la pousse à un troisième set durant lequel la 57ème joueuse mondiale, outsider, se remettra d’un deuxième set poussif pour l’emporter 6/4 et rejoindre sa compatriote Kenin en quarts de finale.

 

La sensation Podoroska

Le second duel féminin de la journée semblait déséquilibré, avec une rencontre entre une des favorites au trophée Elina Svitolina, tombeuse de Caroline Garcia, et Nadia Podorska, l’Argentine issue des qualifications et qui restait sur 7 victoires Porte d’Auteuil et 12 victoires consécutives depuis début septembre.

Alors qu’on s’attendait à un premier set disputé, il n’en fut rien. Nadia Podoroska l’emporte aisément 6/2 avant de confirmer face à une Elina Svitolina dépassée par la puissance de la 131ème joueuse mondiale avant ce tournoi qui est désormais assurée de rentrer dans le Top50 mondial.

Roland-Garros (F) : Podoroska terrasse Svitolina !

Swiatek, presque tranquillement

C’est très certainement LA révélation de ce tournoi, tant pour son niveau de jeu affiché que par la qualité de son parcours, Iga Swiatek, polonaise de 19ans est en train d’éclore pour le grand public.

Après avoir écarte sereinement la numéro 2 mondiale Simona Halep en deux manches sèches au tour précédent, la jeune fille qui devrait intégrer le top 35 mondial, et éventuellement faire une entrée fracassante dans le Top 25 en cas de victoire, s’est encore largement opposée face à une Martina Trevisan désemparée. La native de Florence n’a trouvé aucune solution et n’a pas pu réagir face à une Swiatek conquérante, et qui n’a, pour l’anecodte, perdu aucun set que ce soit en simple ou en doubles depuis son arrivée Porte d’Auteuil. De quoi espérer s’imposer face à une autre révélation, Podoroska et s’immiscer en finale pour la première de sa jeune carrière ?

 

Le programme du jour :

Les deux dernières favorites de ce Roland Garros 2020 encore en lice dans ces quarts de finale vont tenter de décrocher le sésame et atteindre les demi-finales Porte d’Auteuil.

En tout de début de programme sur le court Philippe Chatrier, Petra Kvitova affrontera Laura Siegemund pour un duel entre une légende du circuit féminin, et la joueuse qui a éliminé notre Kristina Mladenovic dans des circonstances pour le moins étranges dès le premier tour.

Dans le second duel, nous aurons droit à un duel 100% US entre la tête de série numéro 4 Sofia Kenin, tombeuse de Fiona Ferro au tour précédent et l’américaine Danielle Collins tombeuse hier de Jabeur en 3 sets et qui aura eu un jour de repos de moins que son adversaire du jour.

 

Challenger

Barcelone

Victoire sans forcer de la tête de série numéro 2, l’Irlandais Christopher O’Connell, qu’on devrait rapidement voir sur le circuit principal. Le 113ème joueur mondial s’est défait facilement de l’Australien Alex Bolt pour l’emporter 6/1 6/2.

Maxime Janvier s’est imposé dans la douleur, après avoir cédé le premier set au tie-break face à l’espagnol Taberner, spécialiste de la terre battue. Le joueur français affrontera au prochain tour Giannessi, tombeur du polonais Polansky.

Damir Dzumhur s’est balladé face à l’allemand Marterer, 6/2 6/0 et affrontera Coppejans au deuxième tour.

De son côté, l’italien Lorenzo Giustino, tombeur de Corentin Moutet dans un match épique au premier tour de Roland Garros, s’est imposé face l’argentin Cerundolo.

 

Parme

Très belle performance du français Alexandre Muller au premier tour sur la terre battue italienne. Sorti des qualifications, le jeune français s’est imposé face à un espoir du circuit, l’Américain Maxime Cressy en trois manches, 6/3 4/6 6/3. Alexandre Muller affrontera au deuxième tour l’australien Popyrin ayant bénéficié de l’abandon de la tête de série numéro 2, l’argentin Juan Ignacio Londero.

A noter également la victoire d’un revenant, l’allemand Kohlschreiber, bien mal en point depuis le retour de la compétition, toujours sans victoire sur le circuit principal mais qui est facilement venu à bout de Thiago Seyboth Wild, de 16 ans son ainé, 6/3 6/1 en un peu plus d’une heure de jeu.

Le grand espoir américain Frances Tiafoe s’est défait du slovène habitué du circuit secondaire Blaz Rola en deux manches 7/6 6/3 et rencontrera l’italien Musetti au prochain tour.

Cruelle défaite pour le français Hugo Grenier face au local Salvatore Caruso, tête de série numéro 5. Le français menait un set à zéro avant de se faire dépasser par un adversaire plus expérimenté et en jambes.

Dans la plus belle affiche de ce premier tour à Parme, Federico Delbonis s’est défait difficilement de la légende italienne sur le déclin Andreas Seppi 6/1 7/6.

 

 

Basket-Ball

NBA

Les Lakers font un grand pas vers le titre

Après un Game 3 remportée de manière presque surprenante par le Heat, le retour de Bam Adebayo pour Miami semblait augurer de meilleurs présages pour les joueurs d’Erik Spoelstra.

Les trois premier quart-temps seront équilibrés, Bam Adebayo maintenant les siens à flots au début du match, puis Duncan Robinson et Tyler Herro face aux assauts du King James et d’un Anthony Davis retrouvé.

Un Butler de retour à des standards plus classiques, 22 points, n’a rien pu faire dans le dernier quart-temps et un LeBron James toujours aussi clutch dans les moments importants et un Anthony Davis qui termine le travail derrière la ligne à trois points pour offrir une avance quasi-décisive pour les siens.

NBA Finals (G4) : Los Angeles à un pas du titre

Jeep Elite

Très belle affiche ce soir en Jeep Elite au Rhenus Sport de Strasbourg pour une équipe de la SIG qui reçoit Orléans, tombeur avec aisance de Cholet lors de la première journée (101-63).

Du côté de la SIG, on a plutôt bien débuté la saison avec une victoire à Chalon après un revers en déplacement au Mans. La logique devrait être respectée avec une équipe strasbourgeoise plus expérimentée et de retour dans sa salle pour espérer faire son retour dans le partie haute du classement de Jeep Elite.

Pro B

Pour la Pro B, les deux rencontres prévues hier soir, entre Rouen et Evreux, et entre Nantes et Quimper en Leaders Cup ont été reportées pour des cas de Covid-19 dans les effectifs.

Euroligue / Eurocoupe

Grande soirée d’Eurocoupe hier soir sur les parquets européens, avec notamment une équipe français qui recevait, les Metropolitans 92 opposés aux Monténégrins de Buducnost Voli.

Buducnost en patrons face aux Metropolitans

Largement dépassés dans le premier quart-temps (11-28), les joueurs d’Antoine Rigaudeau n’ont jamais pu revenir et échouent à 9 points de leurs adversaires du soir malgré une grande performance de Rob Gray à 62% au shoot. Côté monténégrin, c’est le pivot Willie Reed qui a fait forte impression avec 22 points et 8 rebonds au compteur.

Pour le reste des matchs, Kazan s’en est sorti à la dernière minute grâce à un panier de Jamar Smith face aux turcs de Bahcesehir, avec un immense Alex Perez auteur de 33 points en 31 minutes.

Le Partizan Belgrade s’est largement imposé face à Venise (95-73).

Défaite surprise pour Malaga au Monténégro face au Mornar Bar (90-80), sanctionnés par une très bonne performance du géorgien Jacob Pullen avec 24 points hier soir.

 

Bourg-en-Bresse, Monaco, Nanterre et le Kuban Krasnodar au programme ce soir

La soirée s’annonce chargée ce mercredi soir en Eurocoupe avec trois clubs français engagés.

Bourg-en-Bresse tentera d’enchainer avec un deuxième succès dans la compétition, cette fois face à Badalona à 20h45.

Monaco recevra également, les lituaniens de Lietkabelis, pour également s’offrir un deuxième succès consécutif et prendre la tête d’un groupe C très relevé avec le Lokomotiv Kuban et Bologne notamment.

La plus belle affiche de la soirée verra l’opposition d’un des très grands d’Europe, Gran Canaria, qui recevra Nanterre dans sa salle à Las Palmas. Les deux équipes tenteront, en cas de succès, de recoller aux Italiens de Trento, vainqueurs de Promitheas hier soir.

 

 

Basket Féminin

LFB

Deuxième journée de LFB ce soir, avec quatre affiches au programme, à suivre à partir de 20h.

Le choc du soir verra s’affronter le Basket Landes au Roche Vendée Basket Club, entre deux équipes invaincues depuis le début de la saison.

A noter, la réception à Charleville-Mézières de Villeneuve d’Ascq. Nantes recevra Landerneau pour un derby de l’Ouest. Dans le dernier match du soir, Saint Amand recevra Tarbes.

WNBA

Le titre pour Seattle !

Les Seattle Storms l’ont une nouvelle fois emporté cette nuit, enchainant une treizième victoire sur les quatorze derniers matchs pour décrocher, assez aisément, le titre le plus disputé du basket féminin mondial.

Les coéquipières d’Alysha Clark n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires de Las Vegas en s’imposant largement (92-59) pour clore une très belle saison de WNBA.

WNBA Finals : Le Storm balaye Las Vegas et s’offre le titre

Rugby

Les championnats étrangers

Premiership

Rendez-vous à 16h pour les amateurs de rugby pour une vraie affiche, un classique du Premiership entre Sale et Worcester. En difficulté, les visiteurs de Worcester tenteront d’empêcher Sale de s’immiscer dans le Top4 et disputer les Play-Offs.

A noter que Sale ne l’a plus emporté face à Worcester depuis plus de deux ans.

 

Volleyball

France

Ligue A (H et F)

Grande soirée de Volleyball français hier soir avec pas moins de cinq affiches au programme et des matchs très intéressants partout en France.

Chaumont a assez facilement disposé du Gazélec Ajaccio (24-26 ; 25-23 ;25-16 ;25-21) pour prendre la tête du classement.

Parmi les équipes encore invaincues, Cannes l’a emporté sur le parquet de Narbonne  (25-22 ;21-25 ;25-20 ;25-23), Tourcoing s’est imposé dans un match à suspens à Paris (25-17 ;23-25 ;19-25 ;25-21 ;15-12) et Poitiers a également enchaîné un deuxième succès consécutif au terme d’un combat face à Sète (25-23 ; 17-25 ; 26-24 ; 18-25 ; 17-15).

Dans le dernier match de la soirée, Tours l’a emporté dans la douleur face à Nantes Rezé (22-25 ; 28-26 ; 15-25 ; 26-24 19-17).

 

 

Handball

France

LNH

Aix et le PSG en patrons, Chambéry à la dérive

Le début de la troisième journée de Starligue nous a comblé hier soir avec quatre affiches intéressantes, et deux victoires à l’extérieur assez faciles pour Aix à Istres (21-27), et du PSG Hand à Saint-Raphaël (37-23).

La surprise nous est venue de Chambéry avec le succès de Limoges 32-29, pour une équipe qui se place au quatrième rang du classement.

Dans le dernier match du soir, c’est Tremblay qui a arraché le nul à Cesson Rennes, le deuxième de la saison pour les Bretons qui stagnent à la huitième place provisoire au classement.

 

Dans les quatre dernières affiches de la journée, Nantes tentera de rejoindre le PSG en tête du classement lors de sa réception du Fénix de Toulouse. Duel du Sud entre Nîmois et Montpelliérains qui pourrait également permettre aux Nîmois de prendre la tête du classement.

Dans les deux autres rencontres, Ivry – Dunkerque et Créteil – Chartres, il sera plus question de duels de mal classés afin de décoller au classement et enfin lancer sa saison.

 

Europe

Bundesliga

Victoires de Rhein Neckar, Leipzig et de Kiel pour la deuxième journée. Les trois équipes prennent la tête du championnat et se rassurent à une grosse semaine du début des Coupes d’Europe.

 

 

Baseball

MLB

Pluie de victoires à domicile la nuit dernière avec la victoire des Braves d’Atlanta sur les Marlins (9-5), qui prennent l’avantage dans ce quart de finale (1-0). Les Dodgers sont dans la même situation après leur large victoire sur les Padres (5-1). Pour les Tampa Bay Rays, la victoire était impérative face aux Yankees, et les joueurs de Floride l’ont emporté (7-5) pour s’offrir un troisième match décisif.

La seule victoire à l’extérieur nous est venue de Houston grâce à un succès sur Oakland (2-5) cette nuit.

 

Cyclisme

World Tour

Tour d’Italie – Giro

Geraint Thomas jette l’éponge !

En grande difficulté dans l’ascension de l’Etna lundi, Geraint Thomas a décidé de ne pas prendre le départ de l’étape d’hier. Le coureur de l’équipe Ineos était un des grands favoris de cette édition, nouveau coup dur pour l’équipe après la désillusion Egan Bernal sur le Tour de France.

 

Démare d’un cheveu

Au terme d’une étape rythmée, c’est un sprint massif que les spectateurs de Villafranca ont pu observer, sans pour autant savoir à vitesse réelle qui du trio Démare – Sagan – Ballerini a franchi la ligne en première position.

Arrivée de folie et c’est Arnaud Démare qui permet la victoire française

C’est finalement le sprinter français qui s’impose d’un boyau devant l’ancien champion du monde et s’adjuge une magnifique victoire dans cette fin de saison.

Giro d’Italia : classement du combiné, Sagan aux commandes

La Calabre au programme

A peine arrivés en Calabre, les coureurs du peloton auront fort à faire dans une étape dessinée pour les puncheurs/baroudeurs avec un col de 1ère catégorie à moins de 15 kilomètres de l’arrivée et une descente pour rejoindre la ville de Camigliatello Silano, théâtre de la fin de cette étape.

On devrait observer une double course entre une première entre puncheurs et descendeurs pour s’adjuger la victoire et une seconde entre des favoris encore très rapprochés au classement.

 

Hockey

Ligue Magnus

Faux pas pour Angers hier soir dans le cadre de la quatrième journée de la Ligue Magnus. Les Angevins se sont inclinés à Nice qui en profite pour se relancer et remonter à la cinquième place.

Les Ducs d’Angers gardent néanmoins la tête malgré les succès de ses poursuivants Anglet (4-3 à Briançon) et de Gap (3-2 à Amiens). A noter également la victoire importante des Scorpions de Mulhouse face aux Boxers de Bordeaux.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here