Euroligue (F) Tango Bourges Basket – USK Prague : 64-93

Après un début de saison compliqué, et une défaite lors du match d’ouverture à Venise, le Tango Bourges Basket a envie de se rattraper dans cette deuxième journée d’Euroligue féminine face à l’USK Prague… et tout ne s’est pas du tout passé comme prévu ! 

Encore du mal au démarrage

C’est un constat depuis la reprise à Bourges, les débuts de matchs sont difficiles. Les Tchèques ont imposé de suite un gros rythme avec très peu de coups de sifflet dans les cinq premières minutes. Rapidement, un petit écart s’est crée. C’est sans compter sur l’apport de Coleman au scoring ou celui d’Alexia Chartereau dans l’activité offensive et défensive. Bourges est dominé surtout dans l’impact avec le rebond, largement maîtrisé par Prague mais ce même impact qui coûte de bien trop nombreuses pertes de balle aux Tangos.

Dans le deuxième quart, Bourges tente encore de réagir mais subit toujours un effort en contrecoup et l’écart continue de s’agrandir. Déjà 6 joueuses tchèques ont inscrit 5 points ou plus après 15 minutes de jeu. Bourges n’arrive pas à revenir, leurs petites erreurs surtout offensives ne leur permettent pas de pouvoir revenir dans la rencontre malgré une défense en légère amélioration face à une réussite tchèque insolente. Bourges compte déjà 15 points de retard à la pause.

Prague dans un grand soir

Bourges a tout fait pour revenir dans ce troisième quart temps. Mais Prague était tout simplement dans un grand soir. Les ballons 50/50 ont toujours tourné à l’avantage des tchèques sans compter la réussite insolente au shoot. 58,8% de réussite à la pause, bien trop pour que Bourges ait la capacité de revenir dans cette rencontre.

Un run pour l’honneur

Bourges ne baisse pas les bras. Un run en début de quart temps laisse un infime espoir de remonter. Mais tout est rapidement calmé par un énième run de Prague en contrecoup. Bourges n’aura jamais su contrer les rapides mais nombreuses séquences tchèques. Après être revenu par deux fois à -13 et -14. Bourges craque définitivement, l’écart revenant même sous les 20 points.

Le début de saison est à oublier pour Bourges, il va falloir vite réagir pour ne pas trop être distancé que ce soit en Euroligue mais aussi en championnat. 

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

efficitur. risus. mi, ipsum id risus vulputate,