Fed Cup : La France prend le large

Le premier tour de Fed Cup entre la Belgique et la France avait des allures de revanche pour la sélection belge. Mais à l’issue de la première journée, la rencontre est en passe de tourner au vinaigre pour le public liégeois. La faute à un retour réussi de Caroline Garcia et une Alizée Cornet combattante.

L’équipe de France était d’ailleurs attendue au tournant en marge du retour de la numéro un tricolore. Elle n’a donc pas déçu et en a sans doute surpris plus d’un en remportant les deux premiers points de cette rencontre.

Garcia assure l’essentiel pour son retour.

Come-back gagnant pour Caroline Garcia

C’est Caroline Garcia qui avait la lourde tâche d’entamer le début des hostilités pour son premier match en Fed Cup depuis 3 ans. La numéro un française, espérée par bon nombre de supporters, affrontait Alison Van Uytvanck en match d’ouverture. Et sans surprise c’est surtout la tension qui était au rendez-vous de ce début de match.

Beaucoup de fautes en effet des deux côtés, de grandes difficultés pour les joueuses à installer leurs schémas de jeu respectifs et par conséquent un niveau de jeu très brouillon dans la première manche. Il n’y aura d’ailleurs pas l’ombre d’une balle de break et ce premier set se statuera au jeu décisif. Et c’est la française qui fait finalement parler dans ce tie-break : profitant d’une double-faute d’entrée et investissant davantage le filet, Caroline Garcia l’emporte 7 points à 2.

On pourrait alors penser que la 19ème joueuse mondiale va enfin trouver du relâchement dans le second set. Mais les sensations ne sont pas encore au rendez-vous pour la Lyonnaise. Malgré un break à 1-1, elle ne parvient pas à en profiter et la partie est de nouveau marquée par une multitude d’erreurs dans le tennis des deux joueuses. A 5-4 en sa faveur, Alison Van Uytvanck se montre (enfin) audacieuse. Avec de bons retours et un tennis axé vers l’avant, la 50eme mondiale arrache cette deuxième manche 6-4 sur une faute en coup droit de son adversaire.

Le pire est à craindre pour Caroline Garcia qui montre des signes d’agacement en ce début de troisième set. D’autant qu’en face, son adversaire trouve de belles longueurs et met la pression dans les premiers jeux. Mais Van Uytvanck finit par se montrer imprécise devant son public. A l’inverse, Caro Garcia affiche de bien meilleures intentions et des déplacements plus efficaces. Elle parvient ainsi à faire parler son rang et même aller chercher un double break. Et c’est donc sur son service que la française offre le point initial à son équipe.

Cornet apporte un deuxième point à son équipe.

Mertens – Cornet

Si l’enjeu du premier match a quelque peu entaché la qualité de jeu, il n’en fut rien pour le second. L’affrontement entre Elise Mertens et Alizé Cornet a en effet révélé de très bons échanges entre les deux joueuses.

La Belge a tout d’abord pris les devants en étant solide dans les premiers échanges et en effectuant le break d’entrée. Mais c’était sans compter sur les retours agressifs de son adversaire pour remettre les compteur à égalité. A partir de là, on a pu assister à une première manche de haut niveau avec des jeux âprement disputés. On retiendra d’une part les belles longueurs trouvées par la Niçoise, complétées par des accélérations en long de ligne et des amorties redoutables. D’autre part, une qualité certaine dans les déplacements de la numéro un belge. Mais c’est le mental de cette dernière qui va faire basculer le premier set en sa défaveur. A 30A sur son service lorsqu’elle va servir pour le gain du set ainsi qu’à 7 points à 6 dans le tie-break. Résultat : des doubles-fautes qui amènent Mertens à céder la première manche.

 

La Belge accuse d’ailleurs clairement le coup dans le deuxième set. Beaucoup moins en jambes, elle se fait rapidement breaker. En face, Cornet est galvanisée : elle gère superbement les points importants et va même chercher le double break sur une splendide amortie. Et c’est sur un coup droit gagnant que la Française permet à son équipe de mener 2-0 à l’issue de cette première journée.

Débuts gagnants pour Benneteau.

On peut affirmer ce soir que les débuts de Julien Benneteau en tant que capitaine de Fed Cup sont réussis. Les négociations du retour de Caroline Garcia ont été bénéfiques et l’ancien joueur est parvenu à maîtriser les nerfs au combien fragiles d’Alizé Cornet dans cette compétition. Reste à confirmer l’essai demain en ramenant le précieux et dernier point.

Crédits photos : Corinne Dubreuil / FFT

Poster un commentaire

justo id tristique elit. Donec ultricies risus. fringilla porta. nunc ante. suscipit