F2

Formule 2 : Liam Lawson gagne pour la 1re course sprint

Pour la première course de la saison sur le circuit de Sakhir, Liam Lawson l’a emporté avec maîtrise. Le pilote Hitech GP devance sur la ligne, Jehan Daruvala et David Beckmann. Théo Pourchaire, longtemps deuxième, a été contraint à l’abandon à cause d’une problème moteur.

La victoire revient au plus méritant ce matin au Bahreïn. Ayant mené l’intégralité de la course, Liam Lawson signe sa toute première victoire en Formule 2. Le jeune rookie, qui partait troisième, s’est emparé de la tête de la course au virage 1 et n’a plus jamais été dépassé. Luttant avec Pourchaire jusqu’à l’abandon de ce dernier, le Néo-Zélandais a ensuite superbement défendu face à un Daruvala mort de faim. Son camarade de la Red Bull Driver Academy profitait pourtant du DRS pendant de nombreux tours. Mais sa bravoure et sa concentration ont résisté aux assauts de l’expérimenté Indien. À l’issue des 23 tours, Liam Lawson passe devant le drapeau à damier et exulte dans sa Dallara F2 2018. Le triple vainqueur en Formule 3 l’an passé n’a pas attendu longtemps pour lever les bras sur le podium.

Le malheureux Théo Pourchaire

Alors qu’il s’élançait de la pôle position, grâce à la disqualification de Jüri Vips, la chance n’a pas souri au Français. Après un départ compliqué, il se retrouve troisième au virage 3 avant de repasser second quelques instants plus tard. Devant lui, Lawson creuse l’écart et derrière lui, Beckmann se rapproche. Le natif de Grasse doit conduire proprement et avec agressivité, s’il veut parvenir à reprendre la première place. Les tours passent et ils plafonnent à environ une 1.4 seconde de Lawson. Finalement, le sort s’acharne sur lui au tour 12 quand son moteur Mecachrome rend l’âme.

Théo Pourchaire abandonne après un problème moteur ©fiaformula2

Une course de remontada

Deux pilotes se sont illustrés dans cet exercice. D’un côté, du fond de la grille, Jüri Vips partait de la toute dernière place. Après sa disqualification, son week-end aurait pu être un désastre, mais son talent mêlé à son expérience en ont décidé autrement. L’Estonien auteur d’un superbe départ, à la manière de Mick Schumacher à Monza en 2020, grappille 8 positions en 3 tours. Les abandons et quelques dépassements lui permettent de finir à une splendide 10e place. Ainsi, il sera en pôle pour la course sprint 2. De l’autre côté, au milieu de la grille, Robert Schwartzman a lui aussi épaté avec un envol surréaliste, passant ainsi de 11e à 5e. Il finit au pied du podium devant son coéquipier, Oscar Piastri, qui l’aura mis à mal dans les derniers tours.

 

Pour l’heure, Liam Lawson est le premier leader de la saison avec 15 points. La Formule 2 continue cet après-midi à 17h40 avec la seconde course sprint. D’ici là, les Formule 1 auront été de retour en piste pour les essais libres 3 et la qualification.

 

Crédit image pour l’image mise en avant : ©fiaformula2

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire